• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GRILLE DE DÉPART
Paris, le 20 avril 2018

Kawasaki en pole position des 24H Motos du Mans 2018

Kawasaki en pole position des 24H Motos du Mans 2018

La Kawasaki n°11 du team SRC partira en pole position des 24 Heures Motos, deuxième manche du championnat du monde d'endurance ce week-end au Mans. La Yamaha n°94 du GMT, en tête du championnat du monde, s'élancera de la 4ème place derrière sa consoeur n°7 du YART et la BMW n°48.

Imprimer

C'est désormais presque une habitude : les pilotes de Gilles Stafler (team SRC Kawasaki) partiront en tête des 24 Heures Motos demain au Mans !

Sur la Kawasaki n°11, Mathieu Gines, Randy de Puniet et Jérémy Guarnoni devancent la Yamaha n°7 du YART (Broc Parkes, Marvin Fritz et Takuya Fujita), la BMW n°48 (Kenny Foray, Peter Hickman et Lucy Glöckner), la Yamaha n°94 du GMT (Mike di Meglio, Niccolo Canepa et David Checa) et la Suzuki n°2 du SERT (Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black).

"Tout est fait pour jouer la victoire"

"C'est un bon résultat, mais je préférerais être également là dimanche à 15 heures", relativise le team manager dont les pilotes viennent de boucler les essais qualificatifs en tête.

"La piste a beaucoup changé en un an et nous avons fait des chronos très intéressants, c'est de bon augure pour la course", se réjouit Mathieu Ginès tandis que Jérémy Guarnoni souligne que "le rythme de course est très élevé, donc nous n'avons pas de droit à l'erreur et une chute peut être rédhibitoire"... Enfin, Randy de Puniet "espère que ça ira au bout" car "tout est fait pour jouer la victoire !"

Vainqueur en 2010, 2011, 2012, 2013 et 2016, le team SRC Kawasaki veut absolument renouer avec la gagne, après avoir connu une série de casses mécaniques en course qui l'avaient empêché de concrétiser ses bons essais. "Désormais, tous nos moteurs de courses auront au moins fait 1500 km pour éprouver la fiabilité de toutes les pièces", assurait début avril Gilles Stafler...

De son côté, le très fair-play manager du GMT94 salue le meilleur temps de la Kawasaki : "tout d'abord, félicitations à la n°11 pour sa pole position", note Christophe Guyot dont le team, champion du monde en titre pour la troisième fois et victorieux au Bol d'Or en ouverture de la saison, compte parmi les favoris ce week-end.

"Préparer la course plutôt que de viser la pole position"

"Tout s’est très bien passé pour nous, nous nous sommes tenus à notre décision de préparer la course plutôt que de viser la pole position", explique Christophe. "Ce n’est pas facile pour les pilotes de devoir rouler en pneus usés alors qu'il est tellement tentant de mettre des pneus neufs. Malgré tout on part 4ème, ce n’est vraiment pas loin de la pole. Nous avons profité de la séance de Mike pour roder les plaquettes de frein. Nous nous sommes vraiment orientés pour viser le meilleur résultat possible à l’issue des 24 heures, même si briller en pole est toujours une belle reconnaissance. David n’aura pas eu de pneus neufs pour son anniversaire mais nous lui offrirons un beau gâteau ce soir !

Nul doute qu'en plus de ce gâteau, le plus français des pilotes espagnols - qui fête ses 38 ans aujourd'hui - s'offrirait bien une victoire au Mans en guise de cadeau d'anniversaire !

En Superstock, c'est le vainqueur de la dernière Coupe du monde, Yamaha Viltaïs Experiences, qui partira de la pole position devant le Team 33 Accessoires Louit Moto et Moto Ain. Ces trois équipes confirment leurs positions de favoris, mais il faudra aussi compter sur le 3ART Moto Team 95, le Tati Team Beaujolais Racing et le Junior Team Le Mans Sud Suzuki...

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...