• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Cologne (Allemagne), le 30 septembre 2014

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 à Milan !

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 à Milan !

Elle aura décidément fait couler beaucoup d'encre d'octets cette nouvelle Kawasaki Ninja H2, à grands coups de teasings vidéo savamment orchestrés ... Les Verts ont officiellement dévoilé aujourd'hui au salon Intermot de Cologne la Kawasaki Ninja H2R, version piste de la H2 qui sera elle présentée au salon de Milan en novembre.

Imprimer

Elle aura décidément fait couler beaucoup d'encre d'octets cette nouvelle Kawasaki Ninja H2, à grands coups de teasings vidéo savamment orchestrés... Les Verts ont officiellement dévoilé aujourd'hui au salon Intermot de Cologne la Kawasaki Ninja H2R, version piste de la H2 qui sera elle présentée au salon de Milan en novembre.

4-cylindres en ligne compressé, 998 cc, 300 ch, entre 50 et 55 K€...

Avec son 4-cylindres en ligne de 998 cm3 compressé développant la bagatelle de 300 chevaux et son cadre treillis en acier haute résistance, la Kawasaki H2R est "un modèle destiné à une utilisation sur circuit fermé, elle ne peut pas être utilisée sur la voie publique", rappelle le géant vert en précisant que "le modèle homologué route, la Ninja H2, sera dévoilée à l'EICMA" de Milan du 6 au 9 novembre. Selon nos informations, ce modèle "route" développera tout de même plus de 200 ch et devrait coûter dans les 25 000 euros.

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 Milan !L'objectif avec la Ninja H2R était "d'offrir une accélération que jamais personne n'avait connue auparavant", s'enflamme Kawasaki en dévoilant cette nouvelle bombe verte dotée d'un moteur à compresseur pour atteindre la puissance maxi de 300 (oui, trois cents !) chevaux.

Car "la clé pour atteindre de telles performances réside dans la suralimentation du moteur", explique Kawasaki : "le compresseur est une pièce spécialement créée pour cette machine en se basant sur le savoir-faire des autres divisions de Kawasaki Heavy Industries (KHI) : les divisions des turbines de gaz, de l'aérospatiale et des technologiques maîtrisées par Kawasaki".

Kawasaki Heavy Industries, Division aérospatiale

Les ailerons en fibre de carbone, censés assurer "une parfaite stabilité à très haute vitesse", ont été conçus avec l'aide de la division aérospatiale de KHI. D'où l'emblème fièrement affiché par la Ninja H2R, le fameux "Kawasaki River Mark".

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 à Milan !

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 à Milan !

Pour conserver un ensemble global ramassé et léger, Kawasaki a fait le choix d'un moteur compact. "L'utilisation d'un compresseur a permis de réaliser ces deux exigences", explique le constructeur : "la puissance est de 300 ch et la taille du 4-cylindres en ligne de 998 cc ne dépasse pas celle des moteurs équipant les supersportives actuelles".

"Il était évident qu'il s'appellerait Ninja"

"Quand est venu le moment de nommer ce modèle, il était évident qu'il s'appellerait Ninja", poursuit Kawasaki en hommage à ce nom "synonyme de performances pour Kawasaki et partagé par de nombreux modèles légendaires pendant plus de trois décennies".

Mais cette Ninja surpuissante se prénomme également H2, en référence à une autre célèbre moto Kawasaki dotée d'un moteur 3-cylindres de 748,2 cc (2-temps), qui délivrait "la plus intense accélération du moment" : la Mach IV 750, plus connue sous le nom de H2...

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 à Milan !

Kawasaki dévoile la Ninja H2R à Cologne... en attendant la H2 à Milan !

Côté châssis, l'objectif était naturellement que ce monstre de 300 chevaux reste "conduisible" en assurant sa stabilité à des vitesses très élevées, avec "une maniabilité et une précision extrême sur circuit", tout en offrant "une prise en main aisée".

Cadre treillis

"Habituellement, la stabilité à haute vitesse peut facilement être obtenue avec un empattement long, mais un empattement plus court a été choisi pour conserver un ensemble compact", explique Kawasaki qui a développé un nouveau cadre treillis pour assurer à la fois sa rigidité "mais aussi d'être en mesure d'absorber des perturbations externes, notamment celles rencontrées lors de la conduite à très haute vitesse". 

Chaque pièce du carénage a été "sculptée pour assurer la stabilité à très haute vitesse", poursuit le constructeur : "sa conception permet également d'optimiser le refroidissement et la dissipation thermique. Le Ram Air est idéalement positionné pour apporter de l'air frais à la suralimentation, contribuant ainsi à atteindre la puissance phénoménale de 300 ch". 

Caractéristiques de la Kawasaki Ninja H2R

  • Type de moteur : 4 cylindres en ligne à refroidissement liquide et compresseur
  • Cylindrée : 998 cc
  • Type de compresseur : centrifuge
  • Puissance maximale : 300 ch
  • Châssis : treillis en acier à haute résistance
  • Pneu AV : 120 / 600R17 (slick)
  • Pneu AR : 190 / 650R17 (slick)
  • Coloris : carbone et chrome
  • Prix : entre 50 et 55 000 euros
  • Disponibilité : mars ou avril 2015 (sur réservation préalable uniquement)

Plus d'informations à suivre sur MNC dans la journée : restez connectés !

10ème vidéo de présentation

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Sacrée bestiole que cette H2R. La question de son utilité ou sa rationalité ne se pose pas, bien sur elle est inutile et irrationnelle c'est pour cela qu'on l'aime. La question pour moi est plutot de savoir si c'est un simple exercice de style pour impressionner dans un salon, ou une vraie moto d'exception avec des qualités dynamiques en rapport avec son plumage. Vivement un vrai essai. Enfin un point reste a éclaircir dans la fiche technique. Ce n'est pas un turbocompresseur (trubine netrainée par les gaz d'échappement) mais un compresseur "centrifuge", c'est a dire une turbine. Or une turbine doit tourner tres vite pour etre efficace, environ 10 fois plus vite que le vilbrequin... contrairement au classique compresseur "volumétrique" de type Rootes utilisés sur les moteurs a compresseur classique. Donc la question est: comment est entrainée cette turbine? Par le vilbrequin via un multiplicateur ou par un moteur électrique. Pour le moment Kawasaki ne nous a rien expliqué, si Moto-Net pouvait tirer un peu les vers du nez des verts, ce serait sympa
Bestof: 
1
Lectures: 
0
..... ce matin, le chef mécano de la concession Kawasaki locale est tombé raide dingue devant les photos du "Monstre"!......ça lui à remonter le moral pour ce début de semaine, pas croyable !.... il en était tout retourné !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Clash Zarco/Espargaro : On fait la course, pas de la danse !

La polémique enfle après l'accrochage entre Johann Zarco et Pol Espargaro hier au GP de République tchèque : L'espagnol contraint à l'abandon crie à l'injustice tandis que le français troisième rappelle qu'il fait des courses de moto, pas de la danse... Ambiance et point juridique.
GP de République tchèque 31 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2020

La saison MotoGP 2020, écourtée en raison du coronavirus, entame pour sa quatrième course le premier de deux week-ends consécutifs sur le circuit de Spielberg. Horaires et programme du GP d'Autriche 2020.
La finale MotoGP 2020 aura lieu à Portimao

Comme pressenti par le Journal moto du Net, le nouveau Grand Prix MotoGP qui tiendra lieu de finale à la saison 2020, dont le circuit était encore tenu secret, aura bien lieu sur le circuit de Portimao, au Portugal. Explications.
Compte rendu du GP de République tchèque : Binder surprise pour KTM !

Le débutant Brad Binder, qui fête ses 25 ans dans deux jours, signe un authentique exploit au GP de République tchèque 2020 : le n°33 est le premier pilote sud-africain à s'imposer en catégorie reine, et ce avec une KTM qui accède à son premier succès en MotoGP ! Franco Morbidelli et Johann Zarco complètent ce podium historique à Brno avec leur Yamaha et Ducati privées. Compte rendu et résultats.
GP de République tchèque 18 commentaires
GP de Rép. tchèque : Yamaha Petronas-SRT ravi pour Morbidelli (2ème), moins pour Quartararo (7ème)

Yamaha Petronas-SRT continue à se tailler la part du lion en MotoGP avec la splendide 2ème place de Franco Morbidelli, longtemps leader. L'équipe privée se montre en revanche plus réservée quant à la 7ème position de Fabio Quartararo, toujours en tête au championnat provisoire. Débriefing.
GP de Rép. tchèque : Rossi (5ème) voit le verre à moitié plein, Viñales (14ème) boit la tasse !

Sourires crispés chez Yamaha tandis qu'une M1 occupe de nouveau les avant-postes au GP de République tchèque, mais pas celle de Rossi et encore moins celle de Viñales ! Le Docteur assure la cinquième place alors que son coéquipier frôle la sortie des points… Débriefing.
GP de Rép. tchèque : Seulement 13 points en trois courses pour Honda-Repsol !

L'absence de Marc Marquez, blessé à l'épaule dès la course d'ouverture à Jerez, commence à se faire cruellement ressentir : son petit frère Alex - transparent sur la RC213V officielle - n'inscrit qu'un modeste petit point pour le HRC au GP de République tchèque... Débriefing.
GP de République tchèque 32 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...