• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SYSTEMES DE COMMUNICATION
Paris, le 25 juin 2015

Interdiction des oreillettes au guidon : le Tuyaucom menacé...

Interdiction des oreillettes au guidon : le Tuyaucom menacé...

Au 1er juillet, les dispositifs émettant du son à travers une oreillette seront interdits en conduisant. Louable mais mal ficelée, cette décision menace un système français simple et efficace : le Tuyaucom. Le point avec son créateur, Pierre Trotoux.

Imprimer

Dans moins d'une semaine, écouter de la musique, les instructions de son GPS ou les messages de son téléphone via un dispositif en contact direct avec l'oreille (oreillettes intra-auriculaires et casques audio) sera interdit en conduisant une voiture, un camion, une moto, un scooter et même... un vélo (lire MNC du 18 juin : interdiction des oreillettes au guidon, les systèmes intégrés au casque restent tolérés).

Cette nouvelle loi applicable le 1er juillet 2015 prévoit 135 € d'amende et un retrait de 3 points sur le permis en cas d'infraction.

Elle autorise néanmoins l'emploi de systèmes de communication et d'écoute ne nécessitant pas d'être tenus en main ni portés dans l'oreille. Sont concernés par cette tolérance les dispositifs Bluetooth dits "intégrés" dans l'habitacle, mais aussi les systèmes montés sur les coques des casques et dont les oreillettes plates s'installent dans les mousses (lire notamment notre Comparatif MNC : Scala Rider, Parrot et Sena et notre Essai MNC du Scala Rider TG).

Passons sur l'iniquité de cette loi (aucun permis n'étant requis à vélo, la sanction sera très différente entre un simple cycliste et le titulaire du permis voiture, moto, poids-lourds, voire des trois) pour souligner que cette tolérance a été ajoutée dans l'urgence pour répondre aux besoins des motards et scootéristes, totalement oubliés lors de l'annonce de cette mesure n°22 du Plan d'action pour la sécurité routière (lire MNC du 8 avril 2015)...

Un "oubli" d'autant plus maladroit que les moto-écoles mais aussi - et surtout ? - les gendarmes et policiers à moto recourent abondamment aux systèmes Bluetooth pour communiquer. Lors d'une verbalisation par un motard des forces de l'ordre, cela aurait fait un peu désordre...

Mais si cette exception soulage les usagers de deux-roues "connectés" à des systèmes moto Bluetooth - ainsi que leurs fabricants ! -, elle laisse de côté un dispositif de communication dont la simplicité et l'efficacité a pourtant fait ses preuves depuis 20 ans : le Tuyaucom...

L'Intérieur s'emmêle les tuyaux...

Rappelons que le Tuyaucom est un astucieux système permettant de discuter à moto avec son passager par le biais de simples tuyaux... d'où son nom ! A une extrémité se trouve une pièce en plastique à placer dans la mentonnière, qui fait office de "micro", et de l'autre une oreillette que l'on moule pour l'adapter à la forme de son oreille (vignette ci-dessous).

Comme avec un stéthoscope, le son est porté de manière "naturelle" de la bouche vers l'oreille, sans connexion Bluetooth, ni d'émetteur/récepteur électronique et encore moins de piles ! Imaginé en 1994 par Pierre Trotoux, alors ouvrier de presse, le Tuyaucom sera commercialisé deux ans plus tard par ce génial et sympathique "Géo Trouvetou" par le biais d'Astumania, une petite société montée avec son épouse.

Rapidement, le succès dépasse les espérances du couple : les ventes croissent jusqu'à atteindre 15 000 unités par an en 2004/2005 (!) et jusqu'à trois salariés sont employés à temps plein ! Rappelons qu'à l'époque, les systèmes de communication électroniques coûtaient un bras et que leur fonctionnement était pour le moins aléatoire. Sans parler de la qualité d'écoute, souvent déplorable et instable...

Les motards apprécient donc à sa juste valeur le Tuyaucom, non seulement pour son prix modéré (59,30 € actuellement) mais aussi pour sa surprenante efficacité. Hélas, le progrès aidant, la technologie s'est améliorée et les intercom Bluetooth ont progressivement repris le terrain cédé au Tuyaucom. Et aujourd'hui, pourquoi s'encombrer avec des tuyaux alors qu'il est si facile - et tendance - de se connecter à son "i-Galaxy-Nokia-Windows-Phone" ?

Récompensé par le ministre de l'intérieur en 1998, interdit en 2015 !

Résultat : les ventes du Tuyaucom ont décliné petit à petit, atteignant environ "850 unités en 2014", nous indique son créateur. Progressivement, l'activité d'Astumania se réduit jusqu'à atteindre un seuil critique, obligeant à licencier les employés malgré la création d'autres produits bien pensés comme un sandow sécurisé ou un système de fixation de bâches ou de filets, le Clacpack...

Aujourd'hui âgé de 69 ans, Pierre Trotoux poursuit seul son activité sans se verser de salaire, juste pour ne pas laisser tomber "son bébé". Installé à Pont-d'Ouilly (14), en pleine Suisse normande, dans un petit atelier situé chez son fils, il aimerait céder son activité à un repreneur mais sans succès pour l'instant...

Or ses projets se compliquent un peu plus avec l'arrivée de cette nouvelle loi sur les systèmes de communication : le Tuyaucom utilisant un système d'écoute intra-auriculaire, son usage en l'état sera en toute logique interdit dès le 1er juillet !

"C'est à peine croyable : j'ai reçu la médaille du ministre de l'intérieur au concours Lépine en 1998 pour le Tuyaucom, et aujourd'hui ce même ministère signe son arrêt de mort", s'indigne Pierre Trotoux, contacté par Moto-Net.Com.

L'entrepreneur a par conséquent écrit à Bernard Cazeneuve pour demander qu'une dérogation soit accordée à son produit, rappelant notamment son utilité en termes de sécurité (rassurer et conseiller un passager débutant, par exemple), sa simplicité d'utilisation (aucun bouton à manipuler, ni à l'arrêt ni surtout en roulant) et son efficacité.

Une alternative moins efficace pour continuer...

"Le Tuyaucom n'utilise qu'une seule oreillette, donc il "n'isole" pas son utilisateur de la circulation comme peuvent le faire certains autres systèmes. De plus, son excellente qualité d'écoute fait que la conversation ne recouvre pas les bruits autour, contrairement à d'autres dont il faut pousser le volume à fond", décrit son concepteur.

Deux jours après l'envoi de son courrier, Pierre Trotoux a reçu une confirmation de réception l'informant que son dossier était étudié... Mais depuis c'est silence radio, malgré une relance de sa part : "j'aimerais être fixé, le 1er juillet, c'est quasiment demain", s'agace à juste titre cet attachant inventeur...

Interrogé par MNC pour savoir comment il procéderait en cas de réponse négative, Pierre Trotoux répond avec malice "ne pas avoir qu'un seul tour dans mon sac, heureusement ! Si je n'obtiens pas de dérogation, je retirerai du kit l'oreillette à mouler en silicone bi-composant (matériau utilisé notamment par les dentistes, NDLR) et je fabriquerai une sorte d'entonnoir à placer au niveau du lobe de l'oreille".

"Le système continuera de cette manière à être fonctionnel, même si la qualité sonore sera évidemment inférieure. Qui plus est, cela m'obligerait à refaire un moule et ça coûte cher", regrette le fondateur d'Astumania, certainement pas décidé à jeter l'éponge malgré les difficultés !

"Je souhaite continuer, je ne veux pas que mon "bébé" meurt", confie-t-il avec fierté. "D'autant que j'ai récemment reçu des demandes pour un usage très particulier de Tuyaucom, notamment dans des centrales nucléaires ou pour faciliter la conversation entre patient et médecin lors d'un examen via IRM".

Son invention restera-t-elle un "bon tuyau" pour les motards ? Restez connectés : Huggy-Net.Com Moto-Net.Com suit l'affaire de près !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki remporte les 24H Motos du Mans et prend la tête du championnat du monde EWC

Vainqueur des 24 Heures Motos devant la Honda n°111 et la Suzuki n°2 au terme d'une course irréprochable, la Kawasaki SRC n°11 passe en tête du championnat du monde ! Le rêve d'Erwan Nigon commencerait-il à prendre forme ?
Quelle moto prépare Suzuki avec son nouveau trail sur base de V-Strom ?

Une photo "volée" par nos confrères de Road Trip confirme l'existence d'un nouveau trail en préparation chez Suzuki, sur l'excellente base de la vieillissante V-Strom. Quelques caractéristiques peuvent être interprétées comme un retour de la célèbre DR800 "Big DR" des années 1990... MNC explore les pistes.
Trail 4 commentaires
Abandon pour la BMW ERC et la Yamaha du YART aux 24H Motos 2019

La BMW ERC n°6, qualifiée en pole position, abandonne les 24 Heures Motos 2019, tout comme la Yamaha n°7 du YART, deuxième sur la grille, et la BMW n°56 en Superstock... Explications.
Harley-Davidson rappelle ses Street 750 et Street Rod de 2015 à 2018

Harley-Davidson procède actuellement au rappel de ses motos Street 750 et Street Rod pour un risque de corrosion autour de l'étrier de frein. Explications.
BMW en pole position des 24H Motos 2019 !

Première surprise au Mans pour la 42ème édition des 24 Heures Motos : c'est la BMW n°6 (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn) qui s'élancera en tête devant deux Yamaha, la R1 officielle n°7 du YART et la n°333 de Viltaïs Pierret Experiences. Explications.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
Rappel des scooters BMW C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT

BMW Motorrad rappelle ses scooters  C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT produits entre le 9 février 2011 et le 23 août 2018. Explications.
Rappels 2 commentaires
Honda rappelle ses scooters PCX 125 et 150

Honda procède actuellement au rappel de ses scooters PCX 125 et PCX 150 pour un risque d'oxydation des commandes des clignotants, du warning et des phares. Explications.
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...