• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BURIRAM - MARQUEZ S'EXPLIQUE
Paris, le 8 octobre 2018

GP de Thaïlande - Marquez (1er) : "J'ai adopté le style Dovi... et lui le mien !"

GP de Thaïlande - Marquez (1er) : "J'ai adopté le style Dovi et lui le mien !"

Marc Marquez signe son troisième doublé de la saison MotoGP 2018 en Thaïlande et conforte son généreux avantage au championnat. L'officiel Honda, victorieux d'un duel palpitant avec Dovizioso à Buriram, sera en mesure de coiffer sa cinquième couronne MotoGP au Japon sur les terres de son employeur... Débriefing.

Imprimer

Marc Marquez, Honda-Repsol (1er en qualifs et 1er en course) :"Je suis évidemment très, très heureux aujourd'hui parce que c'est la première fois que je bats Dovi de cette façon. Nous étions très au même niveau et ma stratégie était d'essayer d'attaquer afin de creuser un écart. Mais Andrea avait un très bon rythme et je me débattais avec le pneu avant qui surchauffait, donc je n’ai pas pu m'échapper".

"Au lieu de cela, j'ai donc juste essayé de gérer les pneus et de rester coller à lui. Honnêtement, je n’étais pas si confiant dans le dernier tour parce que j’ai perdu beaucoup de duels avec lui dans le passé. Mais cette fois, nous avons échangé les rôles : j'ai adopté le style de Dovi et Dovi a pris le style de Marquez ! Et cela a fonctionné pour le dépasser à la sortie du virage".

"C’était génial de courir devant tous les fans thaïlandais qui ont applaudi et encouragé tous les pilotes de la même manière. Ils apprécient vraiment notre sport et c'était une super sensation tout le week-end : je leur suis vraiment reconnaissant. Notre première balle de match se jouera au Japon, course la plus importante pour Honda puisqu'il s'agit de leur seul Grand Prix à domicile. Bien sûr, nous ferons de notre mieux là-bas, mais si ce n’est pas possible l’objectif principal sera de remporter le titre à un autre moment".

L'analyse Moto-Net.Com : Quelle fin de course de Marc Marquez, qui a pris tous les risques pour attaquer Andrea Dovizioso après l'avoir sagement suivi pour épargner son pneu avant ! Le pilote Honda a repoussé les limites pour décrocher la victoire, sans faire de calculs : "j'ai totalement fait abstraction du championnat", avoue-t-il avec le sourire.

Le pilote de 25 ans était fermement résolu à être le premier à poser sa "Marc" sur le circuit de Buriram, après avoir signé la pole position malgré un passage en QP1. Le n°93 ne cache pas sa jubilation d'avoir aussi pris sa revanche : Marquez s'est astucieusement servi de ses déconvenues passées avec Dovizioso pour le doubler dans le dernier virage en recroisant la trajectoire, de la même façon que le n°4 l'a battu à plusieurs reprises. 

Cette victoire, sa septième cette saison, lui ouvre la possibilité d'accéder au titre dès la prochaine course prévue dans quinze jours au Japon, puisqu'il dispose de 77 points d'avance sur Dovizioso alors qu'il ne reste que quatre courses. Si Marc Marquez parvient à maintenir cet avantage à hauteur de 75 unités, il coiffera sa septième couronne mondiale, sa cinquième en MotoGP.

Prudent, le natif de Cervera se garde bien de pavoiser par avance : la saison dernière, Andrea Dovizioso l'avait justement battu dans le dernier virage du Motegi après un freinage trop retardé du pilote Honda... Dimanche en Thaïlande, Marc Marquez a néanmoins démontré sa capacité à lui aussi garder la bonne trajectoire au moment opportun ! "C'était très serré : nous méritions tous les deux de gagner", affirme-t-il avec sportivité.

A noter que Marquez comme Dovizioso se sont longuement exprimés sur le fair-play du public thaïlandais, en se réjouissant de voir des spectateurs aclamer tous les pilotes sans distinction. "DesmoDovi" estime même que le public européen ferait bien de s'en inspirer, tandis que Marquez avoue avoir particulièrement apprécié cette atmosphère enthousiaste, loin de l'ambiance délétère que font naître les huées, les insultes et les sifflements omniprésents à l'arrivée de certaines courses, en particulier en Espagne et en Italie...

Pedrosa confond vitesse et précipitation

Enfin, le clan Honda quitte la Thaïlande avec la déception d'avoir vu Dani Pedrosa partir au tapis alors qu'il remontait rapidement vers les hommes de tête. Le coéquipier de Marc Marquez, mal parti à cause d'un problème d'embrayage et de la gêne occasionnée par Miller dans le premier virage, a perdu l'avant de sa RC213V officielle au passage d'une bosse. L'espagnol venait de dépasser Johann Zarco et revenait comme une torpille sur le premier groupe.

"Le résultat d'aujourd'hui était très décevant car nous avions une réelle chance de nous battre pour le podium", regrette "Pedro". "Le point positif, c'est que nous fait une bonne course avant cela, en rattrapant le groupe de devant", se console le futur retraité des Grands Prix, actuellement 11ème au provisoire avec aucune victoire ni podium à son actif depuis le début de la saison. 

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.
La Kawasaki SRC n°1 d'Endurance roule désormais sur pneus Michelin

David Checa avait prévenu Moto-Net.Com : Pirelli a décidé de ne plus courir en Endurance, obligeant ainsi son écurie GMT94 Kawasaki SRC (!) à collaborer avec une autre marque de pneumatiques. Les Verts se sont tournés vers le fournisseur exclusif du MotoGP, Michelin !
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...