• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 15 juin 2009

Face à face Dorsoduro / Hypermotard : deux italiennes bien dévergondées !

Face à face Dorsoduro / Hypermotard : deux italiennes bien dévergondées !

Le soleil est de retour et les conditions de nouveau réunies pour se (re)faire plaisir à moto ! Et si on voyait ce que ça donne sur deux gros supermotards italiens au caractère bien trempé, l'Aprilia Dorsoduro et la Ducati Hypermotard ? Face à face !

Imprimer

Un même programme : le fun !

Leurs silhouettes annoncent clairement la couleur : nos deux italiennes entendent privilégier le plaisir de conduite avant toute autre considération d'ordre pratique ou matériel ! Elles sont d'ailleurs toutes deux pourvues d'équipements sportifs de haut rang : fourches inversées, étriers de frein avant à montage radial, durites tressées, etc.

 Aprilia Dorsoduro - Face à face Dorsoduro / Hypermotard : deux italiennes bien dévergondées !

Comme sa cousine Shiver, l'Aprilia Dorsoduro offre le choix entre trois modes de cartographie d'injection, sélectionnables au guidon : Sport, Touring ou Rain. Les différences entre les "mappings" sont réellement sensibles à la conduite, bien que le mode Touring soit préféré au mode Sport en raison de la relative brutalité de ce dernier.

Bien galbée et attirante, la "Dorso" met en avant son châssis en treillis tubulaire acier sur lequel se greffe de soignées platines en aluminium.

 Ducati Hypermotard - Face à face Dorsoduro / Hypermotard : deux italiennes bien dévergondées !

Le matos employé respire le sérieux, mais la sympathique déclinaison Supermot' de Noale ne peut lutter contre l'accastillage retenu par la firme de Bologne : la fourche de 50 mm (ça en jette !) vient de chez Marzocchi, les jantes de chez Marchesini et le freinage a été confié à Brembo, y compris le magnifique maître-cylindre radial de frein avant !

La Ducati frappe fort... mais le fait payer en retour : plus de 2 500 € sépare l'Hypermotard (11 565 €) de la Dorsoduro (8 999 €)…

 Aprilia Dorsoduro - Face à face Dorsoduro / Hypermotard : deux italiennes bien dévergondées !

Et puisque nous abordons les sujets qui fâchent, sachez que le plaisir de rouler au quotidien avec un supermotard engage aussi à quelques désagréments : les deux machines font, par exemple, presque totalement l'impasse sur les aspects pratiques !

La clé du problème...

C'est fou comme un petit détail peut vite venir foutre en l'air une belle journée de roulage... En route sur l'A11 en direction du Mans pour assister aux spéciales humides du Rallye de la Sarthe (lire Moto-Net.Com du 8 avril 2009), la Dorsoduro allume son voyant de réserve vers 120 km. Vingt kilomètres plus tard, je capitule et m'arrête dans une station pour ravitailler la bête. Je tourne le plus normalement du monde la clé dans le bouchon de réservoir, sans forcer. Et là, c'est le drame : la clé se déchire comme du fer blanc et me reste dans la main ! Je contemple, médusé, le bout resté dans le bouchon... Le métal de la clé devait comporter un défaut pour se rompre aussi facilement, mais me voilà bien emmerbêté, ne pouvant ni ravitailler, ni remettre le contact… A 140 km de chez moi et sans aucun double, bien sûr ! Il ne me reste plus qu'à appeler l'assistance Aprilia - efficace et facile à joindre ! - pour me faire dépanner jusqu'à un garage près de Nogent-le-Rotrou (28). Le dépanneur, particulièrement sympa, parvient à extraire le bout de clé cassé dans l'espoir de faire un double. Je suis sceptique quant aux chances de succès, mais un ami de mon Saint-bernard, qui tient une serrurerie à proximité, parvient à faire une clé... qui fonctionne ! Sauf que la clé d'origine de la Dorsoduro est codée ! La moto me demande donc un code de sécurité… que je n'ai pas ! Je tape au hasard 000000... et ça marche ! C'est le code par défaut que chaque propriétaire prendra donc très vite soin de personnaliser !

Heureusement qu'elles sont toutes deux dotées d'antidémarrage à clé codée, car elles sont à peu près incapables de transporter le moindre antivol : la selle de l'Hypermotard ne se retire même pas ! Celle de la Dorsoduro daigne se soulever, mais ne dévoile qu'un emplacement à peine suffisant pour loger un bloque disque, à condition de retirer la trousse à outils et donc de s'en remettre à la fiabilité italienne !

Même tracas pour arrimer un sac : les deux motos arborant fièrement des doubles sorties d'échappement sous la selle, il n'est vraiment pas aisé de trouver des points d'ancrages sérieux sans risquer de rayer le carénage ou de faire fondre les sandows...

Enfin - comme si ça ne suffisait pas ! -, l'autonomie de nos concurrentes italiennes frôle le ridicule ! Un constat dû à leurs mini réservoirs (12 litres pour l'Aprilia, 14 pour la Ducati), mais aussi à une consommation moyenne assez élevée d'environ 7 litres aux 100 km lors de notre essai... Certes en conduite un peu musclée, mais quand même !

Résultat : le voyant de passage en réserve s'allume dès 120 km sur la 750 cc Aprilia et vers 140 km pour la 1100 Ducati ! Si bien qu'en faisant une belle journée de moto, on a l'impression de passer à la pompe toutes les dix minutes... Ce qui exige de bien anticiper ses ravitaillements pour ne pas se retrouver en panne sèche en rase campagne !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine
  • Pneus : Dunlop Qualifier sur l'Aprilia et Bridgestone BT-015 sur la Ducati
  • Parcours : 800 km
  • Routes : ville, autoroute, nationales et départementales
  • Conso (et autonomie) moyenne : 7,1 l/100 km sur l'Aprilia (120 km) et 7 l avec la Ducati (140 km)
  • Problèmes rencontrés : sans crier gare, la clé de contact de la Dorsoduro s'est rompue dans la serrure du réservoir ! Merci à l'Assistance Aprilia (Tél. : 0 800 075 075) pour sa prise en charge rapide et à Dany Pichard, agent Renault à Brou (28) pour son dépannage salutaire !
 
 
 

POINTS FORTS APRILIA DORSODURO 750

 
  • Moteur démonstratif et paramétable
  • Chassis sain et efficace
  • Rapport prix / plaisir
 
 
 

POINTS FORTS DUCATI HYPERMOTARD 1100

 
  • Vraie gueule !
  • Caractère et sonorité du twin
  • Facilité pour une 1100
 
 
 

POINTS FAIBLES APRILIA DORSODURO 750

 
  • Manque d'aspects pratiques
  • Autonomie insuffisante
  • Certains détails de finition
 
 
 

POINTS FAIBLES DUCATI HYPERMOTARD 1100

 
  • Freinage qui pourrait être plus mordant
  • Manque d'aspects pratiques
  • 120 cm de rétros en ville
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !