• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 mai 2011

Essais Moto GP à Estoril : Simoncelli le plus rapide

Essais Moto GP à Estoril : Simoncelli le plus rapide

Victime d'un énorme high side dimanche au Grand Prix du Portugal , Marco Simoncelli a vraisemblablement raté le coche sur un circuit qui semble lui convenir : déjà le plus rapide sur le sec lors des essais libres vendredi, Super Sic a récidivé hier lors du premier test officiel Moto GP de la saison 2011 !

Imprimer

Victime d'un énorme high side dimanche au Grand Prix du Portugal, Marco Simoncelli a vraisemblablement raté le coche sur un circuit qui semble lui convenir : déjà le plus rapide sur le sec lors des essais libres vendredi, Super Sic a récidivé hier lors du premier test officiel Moto GP de la saison 2011 !

"Je suis évidement satisfait mais aussi un peu en colère parce que nous avons de nouveau montré que nous pouvions rouler dans le groupe de tête", a commenté le pilote Gresini dont la RC212V bénéficie d'un soutien direct du HRC.

Le n°58 a ainsi testé une nouvelle fourche, de nouveaux réglages d'embrayage et les pneus Bridgestone 2012 (lire encadré ci-dessous).

Profitant d'une météo plus favorables que ce week-end, le champion du monde 250 cc 2008 a tourné en 1'36.211, soit plus vite de près d'une seconde que la pole de dimanche (1'37.161). Auteur de 70 tours sur la journée, il n'échoue qu'à cinq petits dixièmes du record absolu du circuit détenu par Lorenzo depuis 2008 en 1'35.715 !

Bridgestone prépare les 1000 cc

Lors de cette séance d'essais à Estoril, le manufacturier pneumatique exclusif du Moto GP Bridgestone a fait tester de nouveaux pneus développés pour préparer le passage aux 1000 cc en 2012.

Chaque pilote s’est ainsi vu fournir un avant tendre et deux arrière medium asymétriques que le manufacturier japonais a conçu pour offrir plus de performances et un fonctionnement dans une fenêtre de températures plus larges.

"Le retour d’informations des pilotes a été bon, notamment concernant les nouveaux pneus arrière", a estimé Tohru Ubukata, directeur général du développement chez Bridgestone Motorsport.

"Je peux donc dire que nous avons identifié la direction à suivre dans le développement de nos pneus en vue de la prochaine séance d’essais. La préparation de l’ère des 1000 cc se passe bien".

De plus en plus véloce avec sa Honda, l'italien doit cependant encore canaliser sa fougue en course : en trois Grands Prix, le n°58 a déjà chuté deux fois... Trop généreux sur les gaz, Marco Simoncelli doit donc apprendre à se contrôler... comme l'a dailleurs fait vivement remarquer Jorge Lorenzo ce week-end !

Comme en course, le champion du monde en titre termine lui à la seconde place de cette importante séance d'essais officiels.

Testant de nouvelles solutions électroniques sur sa M1, Jorge Lorenzo a lui aussi amélioré ses chronos (1'36.316) mais n'est pas parvenu à trouver le dixième qui lui manquait pour battre Simoncelli en fin de journée : un camouflet pour le "Seigneur d'Estoril" (quatre pole et trois victoires en quatre Grands Prix) !

Malgré ses douleurs dans le bas du dos - apparues dimanche durant le Grand Prix -, Casey Stoner s'est hissé sur la troisième marche de ce "podium" d'essais en réalisant un tour en 1'36.602.

Tout de suite dans le rythme, le n°27 n'a bouclé que 49 tours de 10h00 à 18h00 (contre 108 pour le studieux Toni Elias !) et a travaillé sur des réglages en configuration course le matin, avant de passer son après-midi à tester les nouveaux pneus Bridgestone de 2012.

Brillant huitième en course, le rookie Cal Crutchlow a confirmé sa montée en puissance au guidon de la Yamaha Tech 3 en signant le quatrième chrono de cette séance d'essais en 1'36.850 : récemment opéré du syndrome des loges, le véloce Britannique semble avoir bien saisi le mode d'emploi de son YZR-M1 satellite !

Rossi 5ème

Cinquième, Valentino Rossi a travaillé sur deux châssis différents : le premier est celui utilisé pour la course, tandis que le second a été mis au point par Ducati selon ses indications. Son coéquipier Nicky Hayden, qui a fini neuvième, disposait lui aussi des deux châssis et a également travaillé sur de nouveaux composants électroniques.

Bien que le Docteur se soit déclaré satisfait des modifications apportées, notamment sur l'arrivée de puissance "plus douce" du V4 et le châssis qui lui permettrait "d'attaquer plus fort" et surtout de définir "des réglages plus adaptés à mes goûts", les deux pilotes officiels n'ont pas caché leur déception face au retard enregistré sur le chrono de Simoncelli : 1'171 sec pour Rossi et 1'252 sec pour Hayden...

"Malheureusement, nos adversaires ont aussi beaucoup progressé et l’écart avec les plus rapides est encore trop important", a constaté Rossi qui se réjouissait d'avoir tourné plus vite de près d'une seconde hier (1'37.382) que lors de son meilleur tour en course dimanche (1'38.318). Désormais presque entièrement rétabli physiquement, le Docteur doit en revanche bosser dur pour trouver le remède aux maux de la GP11...

Des bleus et des bosses...

Brillant vainqueur du GP du Portugal (lire notamment notre Analyse de la course Moto GP à Estoril), Dani Pedrosa a mis fin à ses essais au bout de 17 tours afin de reposer son bras gauche, encore convalescent suite à son opération.

Malgré ses cuisantes blessures au coude et aux doigts, suite à sa chute lors du premier tour de course, le rookie Karel Abraham a pris le guidon de sa Ducati GP11 pour travailler sur l'adhérence du pneu arrière.

Le pilote tchèque (ou le "pilote chèque" comme le surnomment certaines mauvaises langues en référence à la fortune d'Abraham Senior et de ses effets sur le plan de carrière du n°17 !) termine à la douzième position devant Toni Elias, Loris Capirossi et Nobuatsu Aoki.

Le pilote japonais a en effet remplacé Alvaro Bautista au guidon de la GSV-R pour cette séance, en raison des suites de sa fracture du fémur. Le n°19 n'est d'ailleurs pas le seul titulaire à ne pas avoir participé à ces essais, puisqu'Hector Barbera et Randy de Puniet étaient eux-aussi absents en raison de leurs blessures.

L'espagnol s’est fissuré une vertèbre en tombant hier en début de course tandis que Randy s'est directement rendu à Nice (06) pour passer plusieurs examens médicaux afin d’en savoir plus sur les douleurs ressenties à son genou depuis sa récente opération chirurgicale.

Classement du test officiel post-GP du Portugal

  1. Marco Simoncelli 1:36.211 (70 tours)
  2. Jorge Lorenzo 1:36.316 (91 tours)
  3. Casey Stoner 1:36.602 (49 tours)
  4. Cal Crutchlow 1:36.850  (71 tours)
  5. Valentino Rossi 1:37.382 (82 tours)
  6. Colin Edwards 1:37.410 (51 tours)
  7. Ben Spies 1:37.421 (69 tours)
  8. Andrea Dovizioso 1:37.460 (63 tours)
  9. Nicky Hayden 1:37.463 (89 tours)
  10. Dani Pedrosa 1:37.679 (17 tours)
  11. Hiroshi Aoyama 1:38.032 (73 tours)
  12. Karel Abraham 1:38.087 (85 tours)
  13. Toni Elias 1:38.412 (108 tours)
  14. Loris Capirossi 1:38.633 (97 tours)
  15. Nobuatsu Aoki 1:38.850 (68 tours)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...