• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 18 avril 2012

Essai Satelis 125i : changements, dans la continuité...

Essai Satelis 125i : changements, dans la continuité...

Lancé au printemps 2006, le Peugeot Satelis subit cette année une évolution majeure, tant esthétique que mécanique. Moto-Net.Com a pu essayer ce tout nouveau scooter 125 qui débarquera au mois de juin dans les concessions du Lion. Essai.

Imprimer

Une mise à jour nécessaire !

Après six ans de bons et loyaux services, le Peugeot Satelis commençait à accuser son âge, malgré l'apparition régulière de nombreuses déclinaisons et séries spéciales (Whitesat, RS, Sport, etc), ou encore l'intérêt suscité par les versions Compressor et BlackSat à moteur suralimenté par un compresseur volumétrique (lire notre Duel MNC : Peugeot Blacksat 125 Vs Piaggio MP3 400 LT).

Le constructeur français profite donc de cette évolution pour optimiser et renforcer l'allure déjà séduisante et racée de son modèle phare, sans pour autant rompre avec la ligne précédente. Pourtant, ce ne sont pas moins de 27 pièces de carrosserie (sur 33 !) qui sont modifiées, conférant au nouveau Satelis des lignes plus douces et harmonieuses que précédemment.

On retiendra notamment la nouvelle face avant à phares allongés (plus lumineux de 35%), intégrant des ampoules chromées et une barre de diodes, comme sur les autos de la marque, ainsi qu'un nouveau poste de pilotage avec un cadran digital plus large (rétro-éclairé en bleu), mais surtout de nouveaux flancs latéraux agrémentés de fausses écopes, façon Satelis Compressor.

La motorisation aussi est changée, le Satelis 125 "i" disposant à présent du tout nouveau moteur Peugeot 125 cc de type LFE (Low Friction Efficiency "in english"), inauguré par le modèle Citystar (lire notre Essai MNC : Peugeot Citystar 125i, urbain... mais pas seulement !). Un moteur de nouvelle génération qui, outre une injection électronique et un refroidissement liquide performants, bénéficie à présent d'une distribution à bas frottements (arbre à cames sur roulements et basculeurs sur rouleaux).

D'après Peugeot, cette technologie permet d'optimiser le rendement moteur, tout en réduisant la consommation de carburant et les émissions polluantes. D'autant plus que ceci se fait en accord avec une nouvelle cartographie d'injection visant à privilégier la souplesse de fonctionnement sur toute la plage d'utilisation.

L'aspect sécurité active évolue également, tout au moins pour les versions Urban et Executive du Satelis 125i, qui sont toutes deux dotées d'un système de freinage de 3ème génération, développé conjointement avec Nissin (fabricant japonais de référence dans ce domaine).

Une évolution attendue qui, contrairement au précédent système ABS-PBS développé par FTE (équipementier allemand), répartit la puissance de freinage sur les deux roues, avec protection antiblocage sur chacune d'elle. Un véritable plus, qui devrait reconquérir certains clients intimidés par l'aspect brutal de l'assistance PBS et le manque de feeling de l'ABS sur le précédent système.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèles d'origine
  • Parcours : 50 km
  • Routes : nationales et départementales
  • Pneus : Michelin Pilot SC
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS PEUGEOT SATELIS 125i

  • Agrément et souplesse moteur
  • Partie-cycle rigoureuse
  • ABS combiné Nissin (Urban et Executive)
  • Bonne maniabilité

POINTS FAIBLES PEUGEOT SATELIS 125i

  • Vitesse de pointe
  • Freinage non combiné (Premium)
  • Protection au vent des jambes
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !