• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Francfort (Allemagne), le 21 septembre 2021

Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.

Imprimer

Essai R18 B page 1 : BMW met les bouchées doubles

On dit que la fortune sourit aux audacieux. De l’audace, certains constructeurs de moto n’en manquent assurément pas dernièrement. Prenez Harley-Davidson par exemple, qui débarque avec sa Pan America sur le segment hautement technique et concurrentiel des maxitrails... autrement dit, la chasse gardée de la R1250GS ! Il faut oser, "nein" ?

Curieuse coïncidence, BMW Motorrad tente à l’inverse une nouvelle incursion dans le custom ! De vastes terres que Harley-Davidson foulait seul il y a encore dix ans. En 2014 pour rappel, les indiens motos Indian sont réapparues et remportent depuis un vif succès, ouvrant sans doute des perspectives au constructeur allemand.

Lancée au sommet de la première vague de Covid-19 (mauvaise pioche pour le coup !), la R18 se serait vendue "à plus de 4000 exemplaires dans le monde, dans sa version standard et dans sa déclinaison Classic présentée en début d’année 2021", se vente vante la firme à l’hélice.

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Cependant, de l’aveu même des concessionnaires croisés par MNC - Horizon Ride notamment -, le bobber et le cruiser allemands ont connu un démarrage fastidieux en France : 264 immatriculations recensées l’an dernier et 249 au cumul des huit premiers mois 2021. Pas franchement "wunderbar".

En cette rentrée 2021, BMW met les bouchées doubles et introduit deux nouveaux - gros - membres au sein de sa famille "Heritage" : la colossale R18 Transcontinental taillée pour les longs parcours sur "Highways" américaines et la R18 B que le Journal moto du Net a essayé à Francfort, sur routes allemandes.

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Première bonne surprise de cette présentation presse : le sud du "land" Hesse ou se trouve Francfort-sur-le-Main se prête fort bien à la pratique du deux-roues, avec ou sans moteur ! L’ascension du Grosser Feldberg n’a pas grand-chose à envier à celle du Mont Ventoux. MNC s’est régalé, malgré sa grosse monture. Ou grâce à elle, plutôt ?!

En approchant de "sa" R18 B, le Journal moto du Net qui n’en est pourtant pas à son premier essai de custom est impressionné par le gabarit de la moto. Son avant surtout, puisque BMW Motorrad a scrupuleusement respecté le look bagger : "la ligne typiquement descendante commence par un carénage avant haut caractéristique" qui la distingue immédiatement de la R18 Classic testée par MNC en mars dernier...

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Alors que la R18 "C" se résumait à une R18 "Tout court" accessoirisée pour la route, la R18 B passe au niveau supérieur en se parant de nombreux éléments spécifiques. À commencer donc par son volumineux tête de fourche : profilé, long, large et haut mais pas trop !

Comme tout bon bagger qui se respecte, la R18 B se dote d’un pare-brise court. À son guidon et assis au fond de sa selle bien creusée, le pilote qui découvre ce type de moto sera agréablement surpris par la protection : la moitié du casque est déventée - ses aérations au sommet peuvent capter de l’air, pratique ! -, les épaules et les pectoraux sont bien isolés.

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Petite déception au rayon protection tout de même : MNC perçoit des remous au niveau des côtes et des genoux. Il faudra bien s’équiper lors de promenades hivernales... ou acquérir la version Transcontinental de la R18 qui dispose de déflecteurs, mais que MNC n’a pas eu l’occasion d’essayer.

"La forme classique des phares cache une technologie d'éclairage à LED ultramoderne, signale BMW qui propose "en option, l'éclairage adaptatif de virage (qui) éclaire presque entièrement les virages et maintient les feux de croisement à une luminosité constante". À tester cet hiver également, lorsque les roulages MNC se termineront de nuit...

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Logée dans la généreuse tête de fourche également, l’instrumentation est une totale réussite, mêlant habilement d’authentiques cadrans analogiques et une formidable dalle numérique. En haut, les quatre compteurs indiquent en continu le niveau d’essence, la vitesse, le régime moteur et... le "Power Reserve", ou le degré d’exploitation du moteur directement lié à l’ouverture des gaz.

Pur gadget, cette jauge n’apporte pas grand-chose au pilote : "nous voulions une instrumentation symétrique et avons longtemps hésité pour ce petit cadran de droite", révèle un ingénieur à MNC. "La tension de batterie aurait été pratique, mais trop statique : toujours à 12 V !"

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Piquée à la toute dernière R1250RT, l’écran TFT couleur(s) de 10.25 pouces de diagonale offre quantité d’informations et de configurations. On peut notamment le diviser en deux tiers / un tiers afin de donner la priorité à la navigation GPS, aux infos de la moto ou à l’audio.

Look de custom, équipement de... nouvelle R1250RT !

Impeccable pour voyager, voire vagabonder, l’affichage de la carte sur l’écran complet met en valeur la qualité de l’application BMW Motorrad à charger au préalable sur son smartphone... Ce dernier bénéficie en prime d’un logement dédié sur le réservoir avec prise USB et ventilation - aspiration ! - pour éviter panne de batterie et surchauffe. "Sehr gut", sauf pour les téléphones derniers cris de - très - grandes tailles qui ne rentrent pas.

En bonne routière, la R18 B reçoit de série un régulateur de vitesse qui permet de "cruiser" tranquille. En option (à 505 euros mais momentanément indisponible à cause de la pénurie de semi-conducteurs !), la fonction adaptative cale automatiquement la moto à une certaine distance du véhicule qui la précède. Trois distances sont sélectionnables grâce à un bouton dédié au sommet du commodo gauche, deux types d’accélération (vive ou douce) sont cachés dans les sous-menus.

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Bien connus des Béhémistes, les commodos dont hérite le Bagger allemand manqueront peut-être de chrome aux yeux des tatoués de marques américaines, mais ceux-ci n’auront aucun mal à apprivoiser le système. La bague - en plastique, pas en or - est un must : le "multicontroler" permet de naviguer aisément dans les menus, en complément de touches "bas" et "haut" du commodo gauche, et de gérer en continu le volume de la sono...

Le système audio des R18 de route a été créée en collaboration avec Marshall, célèbre marque anglaise d’amplificateurs dont le nom apparaît fièrement sur les grilles des haut-parleurs de la BMW. Il fallait bien cela pour écouter - à fond - The Who, Deep Purple ou Jimi Hendrix ? Ou si vous préférez, Scorpions, Beethoven voire Tokyo Hotel ?!

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

D’origine, la Bagger reçoit une paire d’enceintes dans le tête de fourche, ce qui ne sera pas suffisant pour une écoute sur autoroute où, pour rappel, le vent tape un peu trop dans le casque pour garder son écran ouvert et entendre distinctement sa musique. Il faut alors rentrer la tête dans les épaules, ou mettre la main au porte-monnaie ?

Sur "sa" R18 B passée en "Stage 1" (avec caissons de basse dans les valises, un Stage 2 intègre d’autres enceintes au top-case réservé à la Transcontinental), le Journal moto du Net bénéficie sur route d’un bon son, à condition toutefois de pousser les graves au maximum afin de faire honneur à la playlist très hard-rock programmée par BMW.

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Certes, l’installation d’enceintes supplémentaires grève légèrement la capacité d’emport (un demi-litre par valise, un litre dans la malle arrière), mais cela vaut le coup. Et il reste encore 26,5 litres de chaque côté (voire 47 derrière) pour ranger ses affaires, soit nettement plus que dans la R18 Classic et ses sacoches de 17,5 litres...

Les valises intègrent les discrets combinés feux stop et clignotants. Moto-Net.Com aurait aimé pouvoir y loger son casque, mais les mallettes rigides et fixes sont volontairement basses et relativement fines afin de respecter les codes esthétiques du Bagger. MNC note au passage que la charge utile de la R18 B atteint 232 kg, contre 195 kg sur la Classic.

 Essai R18 B : BMW Motorrad cherche la bagarre aux baggers américains

Autre hausse importante sur la Bagger comparé aux R18 "Tout court" et Classic : le réservoir en forme de goutte d’eau contient beaucoup, beaucoup plus de gouttes d’essence ! Les 24 litres de contenances (Vs 16 l) compense largement la hausse de deux dixièmes de la consommation moyenne théorique, en raison du poids supérieur et du Cx inférieur.

À titre d’information - et à prendre avec des pincettes car MNC n’était pas aux manettes pour remplir son réservoir au départ comme à l’arrivée -, notre moto aurait parcouru 270 km avec 14,8 litres d’essence. Soit une conso de 5,5 l/100 km, inférieure à celle annoncée par BMW (5,8 l/100 km). Quoi qu’il en soit, l’autonomie dépasse les 400 km.

Ceci dit, le "biker" aura sans doute du mal à tenir toute cette distance sans se dégourdir les jambes fesses ! Plus large que celle de la Classic, la selle de la Bagger reste un peu trop fine pour offrir au pilote une assise parfaitement confortable. Plus haute de 3 cm, elle ne s’affaisse jamais, quel que soit le chargement. Magie ? Réponse dans la suite de notre essai en page 2 !

.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle : avec quelques options...
  • Pneus : Bridgestone Battlecruiser H50
  • Parcours : ville, routes et autobahn
  • Km au départ : 2223 km
  • Roulage : 280 km
  • Conso moy : 5,5 l/100km
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS R18 B

 
  • Charme et frappe du Big Boxer
  • Aptitudes auto-routière
  • Freinage combiné
 
 

 

POINTS FAIBLES R18 B

 
  • Marche arrière optionnelle
  • Tarif Vs R18 Transcontinental
  • Selle et protection perfectibles
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !