• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
EXO-750 AIR
Paris, le 15 janvier 2014

Essai longue durée du casque moto Scorpion EXO-750 Air

Essai longue durée du casque moto Scorpion EXO-750 Air

Le casque moto intégral EXO-750 Air, lancé début 2009 en remplacement de l'EXO-700, est l'un des best-sellers de la gamme "route" Scorpion. MNC l'a testé dans toutes les conditions, sur route et sur circuit pendant 24 mois : verdict !

Imprimer

Le casque moto intégral EXO-750 Air, lancé début 2009 en remplacement de l'EXO-700, est l'un des best-sellers de la gamme "route" Scorpion. MNC l'a testé dans toutes les conditions, sur route et sur circuit pendant 24 mois : verdict !

Présentation et équipements séduisants

"Petit frère" de l'EXO-1000 Air (lire notre Essai longue durée du casque Scorpion EXO-1000 Air 2010), l'EXO-750 Air en reprend les principaux attributs : une coque en fibres tricomposites, un écran traité antibuée et anti-rayures, ainsi que des mousses démontables et surtout "gonflables" via l'Airfit Concept.

Grâce à cet ingénieux dispositif comprenant une pompe au niveau du menton, il est possible d'améliorer significativement l'ergonomie et le maintien du casque en gonflant des poches d'air placées sous les mousses de joues.

Revers de la médaille, sa présence se sent sur la balance : malgré sa conception en fibres, l'EXO-750 Air n'est pas un poids plume (plus de 1600 g en taille L).

Sur route comme sur circuit, la bonne répartition des masses parvient à faire oublier ces quelques centaines de grammes en trop. Et comme le casque offre une qualité de réalisation très correcte compte tenu de son prix (moins de 220 €), ce relatif embonpoint se pardonne facilement. Mais surtout, à l'usage, les intérêts avérés de l'Airfit balaient définitivement ces considérations de poids !

Sur piste, ce dispositif évite tout d'abord la tendance à "l'arrachement" vers l'arrière à très haute vitesse : MNC a testé son efficacité en taquinant les 300 km/h lors de notre Essai de la Ducati 1199 Panigale sur le circuit Yas Marina d'Abu Dhabi et aucun mouvement ne s'est fait ressentir. Et ce n'est certes pas la protection anecdotique de la Superbike de Bologne qui lui a facilité la tâche !

A cette occasion, la rédaction MNC a aussi apprécié l'aérodynamisme soignée de l'EXO-750 Air (résistance à la pression de l'air limitée), ainsi que son écran verrouillable grâce à un loquet situé sur la droite. Même si les cas de visières qui s'ouvrent ou s'arrachent à haute vitesse sont rares, la présence de ce type de blocage rassure.

Mention passable en revanche au niveau du champ de vision, perfectible sur le plan horizontal : des modèles 100% Racing comme les Shark Race-R et Race-R Pro, le Shoei X-Spirit 2 ou le Nolan / X-Lite X802 font nettement mieux en la matière. Mais ces casques haute de gamme sont aussi nettement plus chers...

Un agréable compagnon de route

Au quotidien, le dispositif de gonflage Airfit (très proche techniquement du système "Pump" adopté sur les baskets Reebok depuis les années 90) procure une réelle plus-value sur le plan du confort puisqu'il permet d'adapter le casque à toutes les formes de tête, mais aussi de combler le tassement naturel des mousses.

Au contact du visage, ces mousses sont moyennement douces mais elles se rattrapent en partie grâce à leur bonne capacité à évacuer la transpiration et la facilité avec laquelle elles se démontent et se remontent.

Contrairement à l'EXO-1000 Air, le "sept et demi" est dépourvu d'écran solaire amovible, un choix dicté par une volonté de le rendre plus abordable financièrement mais surtout plus "sportif", car un peu moins lourd.

D'ailleurs, jusqu'à l'arrivée du haut de gamme Racing EXO-2000 Air, l'EXO-750 Air était le casque de tous les pilotes de vitesse équipés par Scorpion, comme les Français Alexis Masbou ou Louis Rossi en Grands Prix ou le représentant MNC en rallye routier, Julien Toniutti. Un indicateur intéressant quant à ses qualités... et sa résistance aux chocs !

Son système de ventilation en revanche est loin de susciter le même degré de satisfaction. Malgré leur nombre important (4) et leurs réglages possibles sur trois positions (légèrement ouvertes, ouvertes ou fermées), les aérations frontales peinent à convaincre lorsque le mercure monte. Même son de cloche à l'arrière, où les deux extracteurs d'air remplissent trop timidement leurs fonctions.

Cette ventilation passable fait rapidement apparaître un autre défaut de l'EXO-750 AIR : l'inefficacité du traitement antibuée de son écran. Dès la moindre averse, la visière se couvre inéluctablement de buée. A faible allure (en ville, par exemple), il est pratiquement impossible de s'en défaire, même en laissant "grande ouvertes" toutes les aérations.

Le solution consiste à recourir alors à la fonction de type "filet d'air" de l'écran via le petit loquet - qui assure aussi la fonction de verrouillage (désigné par une flèche rouge sur la photo ci-contre) - ou à installer comme MNC une lentille Pinlock. Sinon par grand froid, bonjour la gêne occasionnée par les courants d'air !

Après deux ans d'usages divers et variés, sous le soleil comme sous pluie, notre modèle d'essai se tire enfin avec les honneurs de notre bilan fiabilité et tenue dans le temps : les mousses ont "peluché" dans une mesure raisonnable et aucune pièce ne présente de jeu, que ce soit les ventilations ou les mécanismes permettant d'ouvrir, de fermer ou de démonter la visière.

Un démontage par ailleurs assez simple à réaliser et qui ne nécessite aucun outil. Le système demande juste une certaine habitude lors du montage d'un écran très fumé, car les ergots de fixation s'insèrent alors "à l'aveugle".

Un excellent rapport qualité-prestations-prix

Disponible à partir de 219,90 euros, le casque moto EXO-750 Air offre un rapport qualité-prix extrêmement attractif, tant des modèles en fibres proposant un tel niveau d'équipement (jusqu'à la bavette anti-remous et le cache-nez fournis de série) sont plutôt rares dans cette fourchette de prix.

Verdict Moto-Net.Com : 7,5/10

Conditions de l'essai :

  • Porté pendant 24 mois
  • Usage sur route et circuit (températures de 5 à 35°C)
  • Problèmes rencontrés : RAS

    Points forts

  • Niveau d'équipement très correct
  • Rapport qualité-prix
  • Décorations nombreuses et originales

    Points faibles

  • Poids élevé
  • Aération et insonorisation moyennes
  • Traitement antibuée inefficace

Et dans la mesure où il se distingue de ses concurrents grâce à son pratique et utile système de gonflage de joues (même si certains utilisent désormais des procédés similaires, à l'image d'IXS, Shark ou Nitro), ce casque intégral mérite franchement le détour.

Il ne reste à Scorpion qu'à l'améliorer sur le plan de la ventilation, l'alléger un peu et lui greffer un pinlock de série pour réaliser un sans-faute.

Espérons que les ingénieurs coréens responsables de son éventuel successeur inscriront ces points en priorité sur leur cahier des charges !

Fiche technique du casque moto Scorpion EXO-750 Air

  • Coque : Fabriquée en fibres tri-composites (Dyneema, verre et Kevlar)
  • Calotin interne : EPS à double densité
  • Jugulaire : Fermeture par boucle double D
  • Écran : traité antibuée et anti-rayures, démontable sans outils
  • Ventilations : Quatre aérations frontale (dont trois réglages sur deux positions + une position fermée) et deux aérations à l'arrière (réglables sur deux positions + une position fermée)
  • Mousses internes : Intérieur en tissus KwikWick, démontable et lavable. Système de gonflement des mousses de joues AirtFit
  • Tailles : du XS au XXL (deux tailles de coque proposées : XS-M ou L-XXL)
  • Poids annoncé en taille L : 1600 g à plus ou moins 50 g
  • Poids vérifié en taille L : 1625 g avec lentille Pinlock optionnelle
  • Prix : à partir de 219,90 € en coloris unis.
  • Décorations : Uni (jaune fluo, noir brillant, noir mat, gris), Smoky, Vintage, Cameleon, Kingdom
  • Accessoires : Fourni avec protège-menton, déflecteur de nez et une housse de protection
  • Contact et infos auprès de Scorpion 03 90 22 22 99

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Yamaha Tracer 9 et Tracer 9 GT 2021 aux prix de 11 499 € et 13 999 € 

Mauvaise nouvelle pour les nombreux motards en attente des nouvelles Tracer 9 et Tracer 9 GT : ces excellentes et dynamiques motos routières revues pour 2021 connaissent une hausse de tarif plus importante que prévue suite à un correctif de prix de Yamaha France...
Roadster 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 5 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 8 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 10 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 43 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...