• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Nice, le 23 juillet 2018

Essai Honda Forza 125 2019 : toujours plus premium

Essai Honda Forza 125 2019 : toujours plus premium

Parce que Honda ne se contente pas du presque parfait, la marque à l’aile cherche à rendre son nouveau Forza 125 plus que parfait. Nouvelles lignes, pare-brise électrique, coffre agrandi et autres aménagements s'inscrivent dans cet objectif. Essai.

Imprimer

Essai Honda Forza 125 - Page 1 : la soif de l’or

Quand Yamaha mise sur le sport Premium avec le X-Max, Honda insiste sur la classe. Et ça marche… Leadership du marché français toutes catégories depuis sa sortie en 2015, le Forza 125 n'a courbé l'échine devant son rival Yam’ que sur les premiers mois de l'année 2018. 6 300 exemplaires s’en sont encore écoulés l’an dernier en France et 30 000 à travers le monde !

Avec une hausse de 3,35 %, notre pays conserve la place de leader sur un marché européen du scooter pourtant en régression. Dans la zone Euro, Honda s’octroie le podium avec le scooter à grandes roues SH - très populaire en Italie notamment -, le "citadin pratique" PCX 125 et son modèle GT, le Forza 125. 

Fabrice Recoque, responsable de la division deux-roues chez Honda France, est confiant en l’avenir. "Malgré l’arrivée du nouveau T-Max et l’annonce d’un Forza bonifié, le modèle 2018 s’est arraché jusqu’en avril où l’usine a stoppé sa production. Si le 2019 arrive actuellement au compte-gouttes, de grosses quantités seront livrées dès août". Notons que les Forza 125 commercialisés en Europe seront fabriqués à l’usine d’Atessa (Italie), comme le modèle précédent.

Pour 2019, Honda renforce les atouts de son scooter GT qui n’en manquait déjà pas. Au programme : un volume d’emport encore accru, un pare-brise à réglage électrique et une instrumentation améliorée. De quoi séduire les possesseurs du permis B (auto) entre 25 et 50 ans, qui hésitent à se défaire de leur berline en ville… Une cible tout de même capable de débourser 5 099 pour l’achat d’un scooter 125cc. Pas "Forza" sur le prix, le scoot’ Honda ! 

Retour sur le modèle 2017. Cette année là, le Forza 125 passe à l’Euro4 et adopte l’ABS en série. Il bénéficie de quelques retouches cosmétiques, au rang desquelles une smart-key - le fameux transpondeur reléguant la serrure au rang d’antiquité -, des clignotants remontés et des suspensions légèrement revues. Deux ans plus tard, Honda ajoute une touche technologique à la protection, pour que ses clients substituent plus souvent le deux-roues à leur quatre-roues.

La hauteur du pare-brise varie désormais de 110 mm d’un simple appui l’un des boutons placés au commodo gauche. Quant au coffre de selle, il pulvérise tous les records ! Déjà énorme sur le précédent modèle, il gagne 5,5 litres. Y loger deux casques intégraux et quelques babioles ne pose jamais problème ! Une version du Forza équipée d’un top-case de 45 litres est par ailleurs proposée à 5 499 €. 

Bon sang ne saurait mentir

En 2019, Honda revisite - sans les dénaturer - les formes tendues de la carrosserie dessinée par le styliste de la Vultus, cet hybride entre moto et scooter. Plus élancée encore, elle peut se parer de deux nouveaux coloris bicolores jouant sur le métal et le mat, qui s’ajoutent aux trois existants. Les clignotants intégrés aux rétroviseurs et à la coque arrière, désormais à diodes, complètent l’éclairage full LED.

La nouvelle instrumentation - qui n’est pas entièrement digitale comme celle du X-Max - mélange analogique et numérique. Au centre des compteur et compte-tours à aiguille, un grand pavé affiche les informations commandées au guidon : totalisateur, double partiel, conso instantanée et autonomie restante, heure, température ambiante et niveau de charge de la batterie.

Sous la selle, le coffre de 53,5 litres peut être compartimenté en fonction de ce qu’on veut y mettre : casques, sacs ou ordinateur. Également plus vaste, le vide-poche sur la gauche du tablier peut recevoir une bouteille d’eau de 50 cl. On y trouve une prise 12 V. 

Bienvenu en ville, le système "Idling Stop" coupe - lorsqu’il est activé - le moteur au delà d’un arrêt de trois secondes. Il se relance d’une simple rotation de la poignée de gaz. Comme sur le PCX, un décompresseur économise l’effort fourni par la batterie. Le système de contact par Smart Key contrôle également l’ouverture du coffre et de la trappe à essence. 

Nouveauté en 2019, il commande électriquement l’accès au top-box sur la version qui en est équipée, sans nuire à sa capacité. Il suffit de s’éloigner du scooter pour qu’il soit verrouillé. Magique, et surtout pratique !

Le monocylindre simple arbre refroidi par eau est identique à celui du SH. Il délivre 15 chevaux à 8 750 tr/min pour un couple de 12,5 Nm à 8 250 tr/mn. Le constructeur affirme avoir soigné sa réponse dans la zone des 40 à 60 km/h, largement utilisée en ville. Ses caractéristiques demeurent inchangées.

Le châssis tubulaire hérité des précédents millésimes est épaulé par une fourche de 33 mm et un monobras en aluminium associé à deux amortisseurs réglables sur cinq positions. Les jantes, de 15 pouces devant et 14 à l’arrière - comme sur le X-Max - sont désormais chaussées de pneus Michelin de 120 et 140 mm. Le freinage est assuré par deux disques de 250 mm assistés de l’antiblocage, mais pas couplés.

Le poids tous pleins faits de 162 kg reste inférieur de 13 kg à celui du concurrent aux trois diapasons. Si le réservoir de 11,5 litres n’est pas très volumineux, la consommation raisonnée du Forza devrait lui permettre d’abattre 450 km entre deux pleins. Au rayon accessoires, on trouve un porte-paquet qui se monte sans modification, des poignées chauffantes et des sacs de rangement à placer dans le top-box.

  • Suite de notre essai Forza 125 en page 2.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle d'origine, avec 450 km au départ
  • Itinéraire : ville, route et autoroute
  • Consommation :  non mesurée (3,0 l/100 selon ordinateur de bord)
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS FORZA 125

 
  • Produit qualitatif
  • Technologies évoluées
  • Capacité d'emport remarquable
  • Comportement dynamique
 
 
 

POINTS FAIBLES FORZA 125

 
  • Tarif élevé
  • Hauteur de selle
  • Grand gabarit en ville
  • Moteur linéaire
 
 
 

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.