• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Nice, le 23 juillet 2018

Essai Honda Forza 125 2019 : toujours plus premium

Essai Honda Forza 125 2019 : toujours plus premium

Parce que Honda ne se contente pas du presque parfait, la marque à l’aile cherche à rendre son nouveau Forza 125 plus que parfait. Nouvelles lignes, pare-brise électrique, coffre agrandi et autres aménagements s'inscrivent dans cet objectif. Essai.

Imprimer

Essai Honda Forza 125 - Page 2 : scooter star

Nice, le 17 juillet 2018. Faut-il vraiment parler de la température ou de la densité de circulation autour de la Promenade des Anglais sur laquelle nous nous trouvons ? L’alignement de Forza 125 a fière allure. Comme les corps qui se font dorer à quelques mètres, sur la plage, ou ceux des danseurs de Beyoncé descendus à notre hôtel, ce scooter est beau, musculeux, ciselé ! Surdimensionné, presque. 

En le détaillant hier, lors de la conférence au côté de son cousin Forza 300, j’ai tenté le jeu des sept erreurs… sans en trouver aucune. Le 125 est rigoureusement identique au 300, esthétiquement du moins. Le clonage a depuis longtemps fait recette, chez Honda comme chez Yamaha.

C’est parti pour une balade en direction de Juan-les-Pins. Premier constat, les suspensions s’enfoncent peu sous mes 77 kg. Deuxièmement, mon mètre 75 suffit juste à poser les pieds à plat au sol en s'avançant au plus bas de la selle par ailleurs idéalement dessinée. Les plus petits seront pénalisés... 

La position des bras n’est pas pour autant exigeante car le guidon est relativement près de la selle. Le plancher non plat - au centre duquel est placé le réservoir - offre deux positions : pieds plats ou relevés. Dans le second cas, un caoutchouc au bon grip évite que les semelles glissent.

Constat : le moteur est très silencieux. Démarrages et reprises sont onctueux, sans temps mort ni débordement. On est sur un Honda ! Entre les voitures engluées, le Forza n’est pas aussi agile que son cousin PCX. Taillé pour la ville et pour la route, il souffre ou profite - selon le point de vue - d’un gabarit généreux. 

Les commandes sont douces, le châssis équilibré et le freinage progressif. En appuyant fort, on le découvre puissant, très puissant, même ! Ca bouchonne encore sur la Prom’. En éteignant le moteur, l’Idling Stop économise l’énergie et les nerfs. Si tous ces vieux Diesel puants pouvaient en faire autant !

Le tableau de bord qui distille les informations à l’envi oblige à quitter la route des yeux pour trouver son bonheur. Et le maniement des modes nécessite de l’attention. Le pare-brise, que l’on conserve bas à faible vitesse, ne gêne aucunement le regard. Dès que la route se dégage en arrivant vers Saint-Laurent du Var, le Forza affiche sa bonne volonté à prendre de la vitesse... 

La route sinueuse - mais trop courte pour les amateurs de virages - qui fait le tour du Cap d’Antibes, met en évidence la neutralité du Forza qui se dirige sans effort vers le point de corde. Plus efficaces que démonstratives, les relances sont progressives, mais jamais laborieuses. Les suspensions qui ne se désunissent jamais laissent présager d’un bon comportement en duo. Fermes, elles effacent tout de même les petits chocs sans martyriser les vertèbres.

Retour par l’autoroute. Le Forza grimpe facilement à 120 km/h compteur. Il tutoie même les 130 km/h en plein délire à 10 500 tr/min, vitesse bien supérieure aux 108 km/h annoncés par la fiche technique ! A cette allure, il fait bon remonter le  pare-brise désormais réglable électriquement. Un réglage rapide et sans à-coups qui offre une protection particulièrement efficiente.

Le flux d’air est parfaitement dévié au-dessus du casque jet. Un peu plus de largeur aurait mieux protégé les épaules, mais Honda a fait le choix de l’esthétique. L’autoroute monte, le moteur ne faiblit pas. Il maintient le rythme là où d’autres baisseraient les bras. Fortiche !

Verdict : Forza l'évolution !

D'ores et déjà disponible en concessions, le nouveau Forza 125 s’adresse plus que jamais aux utilisateurs parcourant quotidiennement 20 à 80 km de ville et de voies rapides pour se rendre au travail. Nul doute qu’ils sauront apprécier les dernières attentions qui leurs sont apportées. 

Reste son tarif très élevé (5099 €), proche de celui d'une voiture citadine d'occasion ! Ce prix conséquent pour un scooter 125 est par ailleurs supérieur de 10 euros à celui de son "meilleur ennemi" depuis l’arrêt du Piaggio X-10 : le Yamaha X-Max. 

  • Fiche technique Forza 125 2019 en page 3.

.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle d'origine, avec 450 km au départ
  • Itinéraire : ville, route et autoroute
  • Consommation :  non mesurée (3,0 l/100 selon ordinateur de bord)
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS FORZA 125

 
  • Produit qualitatif
  • Technologies évoluées
  • Capacité d'emport remarquable
  • Comportement dynamique
 
 
 

POINTS FAIBLES FORZA 125

 
  • Tarif élevé
  • Hauteur de selle
  • Grand gabarit en ville
  • Moteur linéaire
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !