• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RAPPORT A L'ARGENT...
Paris, le 11 janvier 2018

Ducati s'attend à des négociations difficiles pour conserver Dovizioso...

Ducati prévoit des négociations difficiles avec Dovizioso

Le directeur sportif de Ducati Corse, Paolo Ciabatti, avoue dans une interview au Corriere dello Sport qu'il redoute des difficultés pour prolonger le contrat de son pilote Andrea Dovizioso, deuxième du championnat du monde MotoGP 2017 derrière Marc Marquez. Rapport à l'argent...

Imprimer

"Nous sommes conscients que Dovizioso s'attend à une offre en adéquation avec ses derniers résultats. Des résultats obtenus, il faut l'admettre, grâce à sa grande croissance personnelle et à un état de forme exceptionnel, mais aussi grâce au soutien et à la compétitivité de Ducati. On ne remporte pas six Grands Prix par hasard", analyse le dirigeant italien.

"Andrea s'attend à un salaire dans la lignée de ceux des autres top pilotes, et il a raison. Nous allons discuter de garanties économiques, mais aussi techniques", fait savoir Paolo Ciabatti (ci-dessous), qui prévoit d'entamer les négociations pour prolonger le contrat du n°4 dès les premiers essais 2018 prévus à Sepang à la fin du mois.

Principal point de blocage entre les deux parties : le salaire bien entendu, que "Dovi" aimerait logiquement voir augmenter... Ses attentes sont d'autant plus élevées que la rémunération de son coéquipier Jorge Lorenzo est très supérieure - de l'ordre de 12 millions d'euros - alors qu'il a signé seulement trois podiums !

"Maintenant, les meilleurs pilotes savent que je suis l'un d'eux"

Principal rival de Marc Marquez jusqu'à la dernière course à Valence (Espagne), le natif de Forlimpopoli (Italie) a atteint un nouveau statut en 2017 : capable de coups d'éclat réguliers, il est devenu un sérieux prétendant pour la couronne mondiale !

Si les progrès de Ducati expliquent cette progression aussi fulgurante qu'inattendue, "Dovi" a aussi passé un cap psychologique qui l'a décomplexé : il a su trouver en lui la solidité nécessaire pour s'imposer aux forceps, comme il l'a fait dans le tout dernier tour du GP d'Autriche, puis au GP du Japon face au pourtant redoutable Marquez.

"Jusqu’à cette année j’étais considéré comme très fort, mais à la fin de la saison j’étais toujours le battu", analyse le n°4 avec la modestie qui le caractérise. "Puis les meilleurs ont changé leur regard : maintenant, ils savent que je suis l’un d’eux". Et de quelle manière ce changement s'est-il manifesté ? 

"Ils ne sont plus distraits quand c’est à mon tour de parler lors des conférences de presse", sourit Andrea Dovizosio qui a remporté en une seule saison trois fois plus de courses MotoGP que ses neufs années précédentes : six victoires en 2017, alors qu'il n'en comptait auparavant que deux signées en Grande-Bretagne en 2009, puis en Malaisie en 2016

Les difficultés rencontrées par Lorenzo ont sans doute aussi joué un rôle en rassurant Dovizioso sur ses propres capacités : alors que tout le monde était focalisé sur les débuts du majorquin chez les Rouges, l'italien est discrètement monté en puissance...

Ducati devra passer à la caisse pour reconduire Dovizioso et Lorenzo !

L'avantage pour Dovizioso, c'est qu'il court depuis 2013 sur la Ducati, une moto certes rétive mais dont il a participé à chaque étape de la - lente - progression. Résultat : le pilote de 31 ans la connaît par coeur et sait utiliser chacun de ses points forts - accélération et freinage - pour pallier ses faiblesses, principalement la difficulté à l'inscrire en courbes.

Le vice-champion du monde 2017 entend maintenant récolter les fruits de ses efforts, de façon parfaitement légitime : rappelons que Andrea Dovizioso termine loin devant Maverick Viñales, Dani Pedrosa et Valentino Rossi, pourtant tous désignés comme favoris l'hiver dernier !

Seul hic : Ducati a déjà prévenu que ses budgets n'étaient pas extensibles à l'infini et que "nous ne pouvons pas tout dépenser dans un seul domaine sans garder une marge pour le développement", prévient Ciabatti. Ironie de l'histoire : l'augmentation de Dovizioso risque d'être en partie conditionnée par les émoluments records accordés à Lorenzo, celui-là même qui a refusé de le laisser passer lors de son ultime manche pour le titre !

Les négociations promettent donc d'être assez tendues entre le constructeur italien et celui qui a gagné par la force du poignet droit la reconnaissance due à un chef de file. Or, pour ne rien arranger d'un point de vue économique, Ducati serait sur le point de perdre son fidèle sponsor TIM, présent sur les carénages des motos italiennes depuis treize ans...

Pour mémoire, le marché des transferts sera très animé cette saison puisque pratiquement tous les pilotes d'usine arrivent en fin de contrat en 2018 : Marc Marquez et Dani Pedrosa chez Honda, Maverick Viñales et Valentino Rossi chez Yamaha, Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo chez Ducati...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

MotoGP 2021 : Zarco chez Ducati Pramac, Bagnaia dans le team officiel

Le patron de l'équipe Pramac est ravi d'annoncer la signature du double champion de Moto2 Johann Zarco pour la saison MotoGP 2021, aux côtés de Jorge Martin. Paolo Campinoti peut être fier aussi, puisque Pecco Bagnaia rejoint son actuel coéquipier Jack Miller dans le team officiel Ducati !
MotoGP 2020 4 commentaires
Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Contrôle technique moto : pas avant 2022, rappelle le gouvernement !

Le sénateur de la Moselle (57), Jean-Louis Masson, prône la mise en place du contrôle technique pour traquer les motos "mal réglées" ou sans échappement génératrices de nuisances environnementales ou sonores. Réponse de l'exécutif : on verra ça en 2022 ! Décryptage.
Sécurité routière 2 commentaires
Antoine Coulon (Kawasaki) : il y aura des motos suralimentées Euro 5 en 2021

Bimota lance cette semaine sa Tesi H2, une inédite moto sportive à moteur de Ninja suralimentée. Chez Kawasaki justement, cette motorisation exclusive passera l'homologation Euro5 pour rester au catalogue en 2021... sur quels modèles ? Le responsable marketing de Kawasaki France entretient le suspense.
Hanspeter Bolliger (Kawasaki n°8) reçoit le trophée Anthony Delhalle aux 12H d'Estoril

Depuis 2017 et la tragique disparition d'Anthony Delhalle (SERT), un pilote ou un team voit sa force de caractère récompensée à l'issue de chaque épreuve du championnat du monde d'endurance moto. La finale 2020 disputée ce week-end à Estoril a salué le patron du Bolliger Team Switzerland...
Qianjang s'associe avec MV Agusta et lance de nouvelles motos Benelli 

2021 serait-elle l'année de la véritable montée en puissance des constructeurs chinois de motos ? Toujours est-il que le groupe Qianjiang (QJ-Motor) fait feu de tout bois avec un partenariat avec MV Agusta et une salve de nouveautés lancées par sa marque italienne Benelli, dont une inédite moto routière à 3-cylindres ! Explications.
Les pilotes s'expliquent après le GP de Catalogne MotoGP

Troisième victoire de Fabio Quartararo, troisième Marseillaise et troisième vague d'émotion pour le jeune mais très bon 20 français hier à Barcelone pour le GP de Catalogne ! Le futur remplaçant de Rossi reprend par la même occasion la tête du championnat du monde et pose - n'ayons pas peur de l'écrire ! - une sérieuse option pour le titre 2020... Déclarations des pilotes.
GP de Catalogne 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...