• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RÉACTIONS
Paris, le 13 mai 2019

Déclarations WSBK 2019 à Imola : Rea était convaincu de gagner

Déclarations WSBK 2019 à Imola : Rea était convaincu de gagner

Quel est le bilan des trois deux courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit d'Imola en Italie ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce cinquième rendez-vous 2019. Do you speak french ?

Imprimer

Chaque lendemain de course (trois courses par week-end en World Superbike quand la météo le permet !), le Journal moto du Net établit le classement des pilotes. En Italie, Jonathan Rea a enfin renoué avec la victoire en première manche puis en course Superpole. Le quadruple champion du monde empoche ainsi les 37 points mis en jeu, faute de seconde manche.

Pour la première fois de sa courte carrière en World Superbike, Alvaro Bautista a été battu : par Rea samedi, et par Rea et Davies dimanche matin ! Le confortable leader du championnat n'inscrit donc "que" 27 points ce week-end. Michael van den Mark et Razgatlioglu complètent le podium global avec 19 points marqués chacun. Suivent Haslam et Lowes avec respectivement 15 et 14 points.

Classement World Superbike 2019 après Imola

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

Moto-Net.Com publie les réactions - en français ! - du Top 5 à Phillip Island dimanche soir. MNC donne également la parole aux meilleurs - ou moins pires ? - représentants de chaque marque de motos. Do you speak french ?

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er avec 37 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"C'était un week-end très positif, j'avais de bonnes sensations sur la moto ici et j'ai pu en tirer le meilleur parti. Remporter deux victoires me rend vraiment heureux. Je tiens à remercier toute l'équipe, elle y a toujours cru et a continué à se donner. Nous n'avons jamais cessé de penser que ce week-end était l'occasion parfaite de gagner. Étant donné notre niveau par le passé, la façon dont fonctionne notre moto ici et ma manière de piloter : c'était notre chance. Nous devions donc la prendre, et je l'ai fait, dans les deux courses. C'était positif, malheureusement la troisième course a été annulée à cause de la météo. Je comprends parfaitement et je suis sûr que nous aurons de nouvelles opportunités".

Alvaro Bautista (Ducati n°19), 2ème avec 27 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"Dommage que le mauvais temps ait affecté la deuxième course, car il pleuvait très fort. L'état du circuit était dangereux, avec beaucoup d'eau à certains endroits et des ruisseaux qui traversaient la piste. C'était trop risqué pour les pilote et c'était la bonne décision d'annuler la course. Nous nous sentons vraiment mal parce que nous savons qu'il y a beaucoup de fans de Superbike ici, mais la sécurité des pilotes est l'aspect le plus important. C'est incroyable d'avoir le soutien de tous les Ducatistes et même si je n'ai pas gagné de course, ce fut l'un des meilleurs week-ends de toute ma carrière car j'ai vraiment senti leur présence. C'est pour cela que je suis un peu désolé, mais je pense qu'ils comprendront la situation".

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 3ème avec 19 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"Nous avons pas mal modifié la moto pour la course Superpole et j'ai tout de suite senti que la moto était meilleure, en particulier sur les points que nous avions souhaitions améliorer après la manche d'hier. Cela m'a donné beaucoup de confiance et mon rythme a été nettement plus rapide. J'ai pris un bon départ et j'ai livré une petite bataille au début, mais du coup j'ai perdu le contact avec Alvaro qui a réussi à creuser un écart que je n'ai pas eu le temps de combler. J'avais une bonne avance sur les gars derrière moi et, même si ce n'était pas la course la plus excitante que j'aie jamais réalisée, j'étais vraiment content de mes sensations sur la moto et de mon rythme. Nous n'avons malheureusement pas eu l'opportunité de profiter des améliorations en seconde manche cet après-midi, car elle a été annulée à cause de la météo. C'est dommage parce que nous voulions rouler, et que tous ceux qui avaient bravé le mauvais temps pour être ici voulaient nous voir courir, mais avec toute cette eau stagnante sur la piste, ce n'était pas raisonnable".

Toprak Razgatlioglu (Kawasaki n°54), 3ème avec 19 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"Je suis heureux de monter sur le podium à Imola, car c'est la course à domicile de mon équipe et de Manuel Puccetti. C'était mon meilleur week-end de la saison jusqu'à présent. Vendredi, nous avons trouvé un bon réglage pour ma moto et j'ai pu attaquer jusqu'à la limite. J'ai fait une bonne course Superpole aujourd'hui, mais je n'ai malheureusement pas fait le bon choix de pneus et j'ai finalement perdu quelques places. La seconde manche n'a pas eu lieu à cause de la pluie. Il y avait trop d'eau sur la piste et la visibilité était vraiment mauvaise pendant le tour de reconnaissance. Je suis très satisfait de ce que nous avons fait ici et j'espère continuer comme ça sur la prochaine épreuve à Jerez".

Leon Haslam (Kawasaki n°91), 4ème avec 15 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"J'ai eu exactement le même problème qu'en première manche. Je ne pouvais pas doubler, je ne pouvais même pas suivre les gars. Quand j'avais la piste libre, je pouvais aller très vite. Par rapport à Jonathan, nous perdons au freinage mais le bon côté c'est que dans les virages, en sorties, et en termes d'adaptation de mon style sur d'autres points, nous avons fait de bons progrès. Jonathan est très bon ici et je savais que ce serait un week-end difficile, à essayer d'ajuster mon pilotage, mais c'était beaucoup plus difficile que prévu. Une cinquième et une sixième places font l'affaire".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 5ème avec 14 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"La moto s'est très bien comportée en course Superpole. Je me suis bien bagarré avec Leon (Haslam) et Toprak (Razgatlioglu) en début de course, avant de creuser un léger écart. Mes meilleurs tours étaient vers la fin de course et j'ai senti que, peut-être, si j'avais pu me dégager plus tôt, j'aurais pu me battre avec Michael (van der Mark). Mais le fait que nous terminions quatrième et cinquième sur un circuit réputé difficile pour nous, montre à quel point nous nous sommes améliorés. Cela me donne beaucoup de confiance pour l'avenir : nous avons été très compétitifs sur ce qui était probablement notre pire piste l'année dernière. Je suis vraiment content de ce week-end. J'étais un peu malade, mais je suis très fier de la façon dont j'ai géré la situation et je repars avec pas mal de points. Un grand merci à tous les fans qui sont venus ce week-end, mais surtout aujourd'hui. Heureusement, ils ont pu voir la course Superpole puis une course Supersport palpitante, mais c'était dommage qu'ils loupent la deuxième manche Superbike à cause des conditions météorologiques. Il est tombé beaucoup de pluie en peu de temps et il y avait beaucoup d'eau stagnante sur la piste. Ce circuit a quelques courbes en troisième et quatrième, qui sont très rapides, et c'est exactement là où l'eau stagnante s'accumulait. Ce n'était tout simplement pas assez sûr de courir sur une moto, entouré d'autres pilotes et à ces vitesses".

Marcus Reiterberger (BMW n°28), 11ème avec 6 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"Le Warm-up de ce matin était notre première sortie sous la pluie avec la nouvelle RR et j'ai eu un bon ressenti. Les conditions étaient mixes pour la course Superpole. C'était principalement sec avec quelques zones humides, et nous avons pris le risque d'opter pour le pneu très tendre. Malheureusement, l'usure des pneus a été assez forte vers la fin, mais j'ai réussi à franchir la ligne d'arrivée en dixième position. Il a fallu attendre longtemps avant de savoir si nous aurions une deuxième manche ou pas. Il aurait été important pour nous d'acquérir de l'expérience sous la pluie, mais la décision d'annuler était logique du point de vue de la sécurité, car c'était vraiment limite. Dans l'ensemble, nous avons beaucoup appris à Imola et nous allons vérifier beaucoup de choses pendant les tests pour nous aider à continuer à progresser. Merci à l'équipe pour leur travail acharné qui portera ses fruits".

Ryuichi Kiyonari (Honda n°23), 14ème avec 2 pts

#ITAWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Imola

"J'avoue que c'était dommage de rater l'occasion de courir sous la pluie car ce matin, au Warm-up, je me sentais très bien sur la moto avec l'asphalte humide, je pouvais rouler assez vite. J'avais hâte d'essayer d'obtenir un meilleur résultat en course. Cela dit, je comprends qu'il faille parfois se conformer à des décisions difficiles pour soi, surtout si elles sont prises dans un souci de sécurité. S'il arrivait quelque chose de mal, il serait impossible de remonter dans le temps. Alors en fin de compte, je pense que l'annulation de la course était la bonne décision".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...