• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2010 - SILVERSTONE
Paris, le 21 juin 2010

Déclarations, classements et analyses du Grand Prix de Grande-Bretagne

Déclarations, classements et analyses du Grand Prix de Grande-Bretagne

Chaque lundi suivant un Grand Prix, retrouvez désormais les déclarations des principaux acteurs de la catégorie reine, les classements de la course et du championnat et l'analyse du Grand Prix par l'équipe de Moto-Net.Com !

Imprimer

Devant plus de 70 000 spectateurs, le premier Grand Prix de Grande-Bretagne de l'ère moderne des MotoGP a consacré l'espagnol Jorge Lorenzo, vainqueur avec une confortable avance de près de sept secondes sur l'italien Andrea Dovizioso et l'américain Ben Spies.

Qualifié en deuxième position sur la grille de départ, le parisien Randy de Puniet a finalement terminé sixième en course. Le clan français peut cependant se réjouir de la première (et superbe !) victoire de Jules Cluzel (Forward Racing) en Moto2 : 27 ans après l'unique succès de Jacques Bolle (l'actuel président de la FFM) en Grands-Prix, le montluçonnais a de nouveau fait retentir la Marseillaise à Silverstone (lire nos résumés des courses 125, Moto2 et MotoGP à Silverstone) !

Jorge Lorenzo, Fiat-Yamaha (1er en course) : “C'est une journée importante pour moi et pour le championnat, je me sentais très fort et j'ai très bien piloté ma Yamaha. J'avais un feeling différent aujourd'hui, je savais que ça allait être une bonne course. Je n'avais jamais rêvé de prendre trois victoires sur cinq courses mais nous l'avons fait et je me sens très fort mentalement en ce moment. C'était dur d'être rapide au début et le premier tour avec Dani (Pedrosa) a été difficile, mais une fois que je suis passé devant lui je me suis senti très détendu et très à l'aise. Je pensais qu'il allait me suivre un peu plus longtemps mais il ne l'a pas fait et je me suis donc retrouvé seul, je n'ai eu qu'à me concentrer sur mon travail et je ne savais même pas qui était derrière moi !".

L'analyse Moto-Net.Com : Immédiatement dans le rythme en essais libres, poleman de cette première course MotoGP à Silverstone, Jorge Lorenzo a parfaitement tenu son statut de favori ce week-end. Intraitable en course, le n°99 a tout simplement écoeuré la concurrence en accumulant des temps au tour ultra-rapides et en filant à "l'anglaise" dès le début de la course. Auteur d'un début de saison proche de la perfection (trois victoires et deux deuxièmes places en cinq GP), Lorenzo s'est désormais forgé une avance considérable sur ses principaux rivaux pour le titre (Pedrosa et Stoner), incapables de faire montre de la même régularité que le majorquin au fil des GP….

Andrea Dovizioso, Honda-Repsol (2ème en course) : “Je suis très content de finir deuxième de la course et nous sommes aussi deuxièmes au championnat maintenant, ce qui reflète notre bon début de saison. A la mi-course je voyais beaucoup de pilotes se rapprocher de moi et j'ai poussé à 100% pour essayer de m'échapper et éviter d'avoir à me battre dans le dernier tour. Je suis très content de ma saison jusqu'ici et je tiens à remercier Honda et le team pour leur travail. Nous devons progresser davantage afin de nous battre pour des victoires, mais nous avons fait un pas de plus en avant aujourd'hui et c'est un bon résultat pour entamer la série de courses qui nous attend. La prochaine aura lieu à Assen et nous devrons avancer pour avoir une chance de gagner là-bas".

L'analyse Moto-Net.Com : Comme il le souligne lui-même, "Dovi" doit encore gagner en vélocité pour parvenir à donner la réplique à Lorenzo à qui il rend 37 points au classement provisoire. Deuxième en course et au championnat, le pilote HRC est incontestablement en train de réaliser une très belle première partie de saison, mais il lui faut encore trouver quelques dixièmes pour emmener sa RCV212 sur la première marche du podium. Reste qu'une fois de plus, Andrea Dovizioso a "scoré" le meilleur résultat du HRC ce week-end, alors que Dani Pedrosa a plutôt été transparent en course : l'italien pourrait-t-il conserver cet ascendant sur son chef de file ibérique jusqu'à la fin de la saison ?

Ben Spies (3ème en course) : “Je ne m'attendais pas à obtenir mon premier podium si vite, surtout après la journée d'hier qui s'est révélée compliquée. J'ai fait un bon départ mais une fois passé devant Dani (Pedrosa) et (Marco) Simoncelli, j'ai simplement essayé de rester derrière le groupe qui se battait pour le podium. Une fois que j'ai réalisé que je pouvais être de la partie j'ai essayé de préserver mon pneu arrière et tout a fonctionné. C'était dur de doubler Nicky dans le dernier tour mais j'avais une bonne motricité sur la ligne droite, j'ai essayé de le doubler à Stowe mais il est tout de suite repassé devant. J'ai réussi à le doubler sur la ligne droite suivante et j'ai ensuite dû jouer la défensive sur la dernière partie du tour. C'était limite mais je devais tout tenter pour le podium et ça a marché. Ce sera dur de refaire ça mais pour l'instant je pense que je vais profiter du moment présent. Mais je peux dire que j'ai été le troisième meilleur pilote de la planète aujourd'hui et ça fait plaisir" !

L'analyse Moto-Net.Com : Beaucoup attendaient de jauger les performances de Ben Spies en MotoGP sur un circuit que tout le plateau découvrirait en même temps que lui : c'est désormais chose faite et "Big Ben "n'a pas déçu avec ce superbe podium obtenu à l'arrachée ! Désormais septième au classement général provisoire, le texan ne compte que dix points de retard sur Randy de Puniet, malgré ses deux résultats blancs en cinq courses.

Nicky Hayden, Ducati (4ème en course) : “La course a vraiment été fun : tout le monde se passait et se repassait et j'ai pu moi-aussi faire plusieurs dépassements, malgré un manque vitesse de pointe en ligne droite. C'est dur d'accepter ce résultat parce que je ne suis pas satisfait de terminer encore quatrième mais le point positif est que nous sommes toujours dans la course pour le titre. Nous avons bien travaillé sur la moto aujourd'hui et j'espère qu'elle fonctionnera aussi bien à Assen, un circuit que j'adore"

L'analyse Moto-Net.Com : Abonné aux quatrièmes places depuis le début de la saison, le champion du monde 2006 a bien redressé la barre suite à sa chute au Mugello : véloce et bagarreur durant toute la course, Nicky Hayden n'a pas à rougir de sa performance à Silverstone, d'autant qu'il termine - une nouvelle fois -devant son chef de file, Casey Stoner.

Casey Stoner, Ducati (5ème en course) : “Je ne suis pas content de ma cinquième place parce que nous étions capables de mieux aujourd'hui. Je ne sais pas si j'aurais pu me battre avec Jorge pour la victoire mais nous avions vraiment trouvé quelque chose durant le warm-up et nous avons progressé en course, mais j'ai payé le prix d'un départ désastreux. Dès que j'ai relâché l'embrayage, la moto a commencé à sauter de partout alors j'ai dû remettre l'embrayage pour recommencer mais tout le monde était déjà parti. Les pneus étaient froids avant le tour de chauffe et j'ai donc dû être prudent au début avant de pouvoir doubler et j'ai perdu plusieurs secondes. La course a été fun, nous avons trouvé un bon rythme et sommes bien remontés mais le temps perdu au début nous a empêchés de lutter pour le podium"

L'analyse Moto-Net.Com : Cinquième en course et huitième au provisoire (avec 80 points de retard sur Lorenzo !), Casey Stoner n'est pas vraiment à la place escomptée d'un champion du monde de ce calibre : certes, ses chutes au Qatar et en France n'arrangent pas ses affaires au championnat et ont sans doute entamé son capital confiance - l'aussie a ainsi demandé à Ducati de remonter la fourche Öhlins de 2009 sur sa GP10 -, mais le n°27 semble surtout avoir toutes les peines du monde à renouer avec son incroyable vélocité sur la durée d'une course. Or, pendant ce temps, ses adversaires engrangent de gros points et s'échappent au classement…

Randy de Puniet, Honda-LCR (6ème en course) : "Ça aura été une belle course pendant laquelle je me suis énormément fait plaisir, mais comme au Mugello, je prends la dernière place du groupe de pilotes avec qui j'étais en bagarre. C'est regrettable mais je dois malgré tout m'en satisfaire. À quatre tours de l'arrivée, le train avant s'est mis à bouger énormément et j'ai eu quatre ou cinq alertes sérieuses avec plusieurs glisses. Nous avons en effet roulé avec un pneu avant tendre, qui était le choix le plus judicieux aujourd'hui, avec une température de piste bien plus élevée que les journées précédentes. Je pense également que nous avons franchi un palier supplémentaire dans notre travail ici en Grande-Bretagne et nous allons nous appliquer pour tenir notre sixième place au championnat".

L'analyse Moto-Net.Com : Premier pilote privé à se qualifier en première ligne d'un GP en catégorie reine depuis Colin Edwards au Sachsenring en 2008, Randy a tutoyé l'exploit à Silverstone : en vitesse pure, le parisien a une nouvelle fois prouvé qu'il n'avait rien à envier aux cadors du MotoGP que cela soit en essais, comme en course. Dommage que le choix d'un pneu visiblement trop tendre ait empêché le pilote LCR de se battre en fin de course : gageons que lancé sur sa bonne dynamique, Randy parvienne finalement à monter sur le podium la semaine prochaine à Assen !

Résultats du Grand Prix de Grande-Bretagne 2010 - MotoGP

  1. 99 Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team Yamaha 170.4 41'34.083
  2. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 169.9 +6.743
  3. 11 Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 169.9 +7.097
  4. 69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 169.9 +7.314
  5. 27 Casey STONER AUS Ducati Team Ducati 169.9 +7.494
  6. 14 Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP Honda 169.8 +9.055
  7. 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 169.4 +14.425
  8. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda 169.3 +15.313
  9. 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 168.5 +27.954
  10. 41 Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team Ducati 167.5 +42.394
  11. 40 Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar Ducati 167.5 +43.365
  12. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 167.5 +43.408
  13. 36 Mika KALLIO FIN Pramac Racing Team Ducati 167.5 +43.580
  • Non classé
  • 65 Loris CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 167.1 7 tours
  • Non partant
  • 33 Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 0 tour

Classement général provisoire après Silverstone

  1. Jorge LORENZO-Yamaha-SPA-115
  2. Andrea DOVIZIOSO-Honda-ITA-78
  3. Dani PEDROSA-Honda-SPA-73
  4. Valentino ROSSI-Yamaha-ITA-61
  5. Nicky HAYDEN-Ducati-USA-52
  6. Randy DE PUNIET-Honda-FRA-46
  7. Ben SPIES-Yamaha-USA-36
  8. Casey STONER-Ducati-AUS-35
  9. Marco MELANDRI-Honda-ITA-32
  10. Marco SIMONCELLI-Honda-ITA-32
  11. Colin EDWARDS-Yamaha-USA-26
  12. Hector BARBERA-Ducati-SPA-24
  13. Aleix ESPARGARO-Ducati-SPA-22
  14. Hiroshi AOYAMA-Honda-JPN-18
  15. Mika KALLIO-Ducati-FIN-15
  16. Loris CAPIROSSI-Suzuki-ITA-13
  17. Alvaro BAUTISTA-Suzuki-SPA-12

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Novembre 1 commentaire
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...