• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW CONFINEMENT
Paris, le 8 mai 2020

Confiné avec... Cyril Zanaglia, directeur commercial moto chez Racer

Confiné avec... Cyril Zanaglia, directeur commercial moto chez Racer

Que font les principaux acteurs du monde de la moto pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19 ? Cyril Zanaglia, directeur commercial pour les gants de moto Racer, s'est confié au Journal moto du Net.

Imprimer

MNC : Où êtes-vous confiné ?

Cyril Zanaglia : Je suis confiné chez moi à la frontière belge, entre Valenciennes et Lille, avec mon épouse, mes trois filles et mes deux chiens.

MNC : Comment se déroulent vos journées ?

C. Z. : Chez nous il n'y a pas vraiment de "journée type", la routine n'est pas vraiment notre amie ! Bien entendu il y a un rythme qui s'est mis en place naturellement entre les cours en visio pour la plus grande qui passe le bac et les cours à donner aux deux autres, mais ma femme a su les encourager à se prendre en main. Ma fille de 10 ans se lève à 7h30 et fait son travail immédiatement pour être tranquille ! Grâce à ça, je peux me consacrer pleinement au travail et c'est vraiment top parce qu'on profite de ce "break" imposé pour recréer des synergies entre nos différentes activités - pas seulement celles liés aux sports - pour vraiment nous retrouver ensemble et porter la marque Racer avec des valeurs communes. Au-delà de cela, on cherche aussi à soutenir aux mieux nos revendeurs dans cette période qui est très difficile pour tous. Nous avons donc mis en place par exemple un service de "Drop Shipping", qui permet aux motards de commander leurs paires de gants ou leurs protections à leur revendeur habituel et de se faire livrer directement chez eux. Nous proposons également des conditions particulières aux revendeurs qui se feront livrer leurs commandes d'implantation été, ainsi que du gel hydroalcoolique à prix coûtant pour leur faciliter la vie et leur éviter de se soucier de cela. En plus nous avons acheté ce gel à un parfumeur marseillais qui a stoppé son activité habituelle pour fabriquer du gel et 10% du chiffre d'affaires réalisé va directement aux hôpitaux de Marseille (en plus des 2 tonnes qu'il leur a livrées gratuitement). Nous avons d'autres idées en tête pour aider nos revendeurs que nous sommes en train d'étudier, donc entre tout ça et l'export dont je suis également chargé, les journées sont bien remplies !

MNC : Qu’est-ce qui vous manque le plus ? Le moins ?

C. Z. : Ce qu'il me manque le plus c'est de pouvoir bouger comme j'en ai envie, pas par besoin mais par envie. J'ai toujours accordé une place très importante à ma liberté, que ce soit dans mes choix, dans mes paroles ou dans mes actes et là je ne peux pas prendre la moto sur un coup de tête pour faire un tour. Je ne suis pas en colère contre ça parce que les conditions actuelles sont très particulières, mais c'est frustrant. Ce qui me manque le moins, c'est la routine quotidienne rythmée par les horaires d'école et ce genre de choses.

MNC : De quoi avez-vous peur ?

C. Z. : J'ai très peur que nous ne tirions pas les conséquences de cette crise qui ne se résume pas à ce virus et que nous ne prenions pas les bonnes décisions en termes de consommation et de façon de vivre... J'ai trois filles et ma priorité numéro 1, c'est qu'elles aient un bel avenir !

MNC : Un livre, un film, une série, un disque à recommander ?

C. Z. : La série "Les Soprano" ! C'est une série qui n'est pas récente mais que j'adore et qu'on peut trouver en intégralité sur Amazon Prime.

MNC : Votre vidéo de moto préférée ?

C. Z. : Je n'en ai pas vraiment une que je préfère plus que les autres, ça dépend de l'humeur du moment. Je peux rester sans bouger devant une vidéo du Tourist Trophy ou une ancienne course de MotoGP, tout comme on peut rester avec ma femme  scotchés devant l'émission "Ne te dégonfle pas" de Mélusine Mallender, qui nous fait voyager à travers le monde.

MNC : La première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

C. Z. : Trouver un prétexte pour faire un tour en moto, comme par exemple aller à la librairie commander le livre de David Dumain... ou aller chez le coiffeur !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...