• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARAGONGP - COURSE
Paris, le 22 septembre 2019

Compte rendu et résultats du GP d'Aragon MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP d'Aragon MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez scelle son 200ème départ en Grands Prix par une quatrième victoire consécutive au GP d'Aragon MotoGP, après avoir survolé la 14ème manche de la saison 2019. Andrea Dovizioso, superbe 2ème devant Miller, accuse désormais 98 points de retard sur l'officiel Honda au provisoire. Résumé et classements.

Imprimer

Quatre petits tours, et puis s'en va... Marc Marquez s'est sans surprise échappé dès l'extinction des feux au GP d'Aragon en claquant un autoritaire 1'48.330 dans son premier tour lancé, une demi-seconde plus vite que Miller et Quartararo partis dans son sillage !

Trois autres boucles sous les 1'48.9 plus tard, Marquez possède déjà l'incroyable avance de 2,960 sec : les jeux sont déjà faits pour l'espagnol, invaincu depuis 2016 au MotorLand. L'officiel Honda gère ensuite son colossal avantage (4,836 sec à l'arrivée !), tout en gardant une petite marge pour éviter la chute comme à Austin en début de saison. 

Marc Marquez s'impose en solitaire sans jamais avoir été inquiété, après avoir d'emblée assommé ses rivaux avec un chrono canon en essais libres 1 ! Rarement sa domination fût aussi totale que ce week-end, alors qu'il enchaîne son deuxième succès consécutif après sa victoire à San Marin.

Le n°93 porte son solde victorieux à huit cette saison et atteint 53 victoires en MotoGP. A 26 ans, l'espagnol est déjà à la tête d'un palmarès ahurissant après 200 départs en Grands Prix : 78 victoires, 129 podiums, 89 pole et 7 titres dont 5 en MotoGP !

Dovizioso, le meilleur des "autres"

Face à un tel phénomène, ses rivaux font le dos rond : c'est le cas notamment d'Andrea Dovizioso, parfaitement conscient de la supériorité de Marquez et de son insolente facilité à manier la RC213V qui donne tant de difficultés à ses équipiers !

"Dovi" ne lâche pas l'affaire pour autant et continue à se battre pour retarder l'inévitable 8ème titre de l'espagnol : l'italien a livré une admirable démonstration de sa résilience en remontant de la 10ème à la 2ème place pendant ce GP d'Aragon !

Le n°4 signe son 7ème podium de la saison à la force du poignet droit, rejoignant au passage Loris Capirossi au nombre d'apparitions sur la "caisse" toutes catégories confondues (99). La remontée de l'italien a duré jusqu'à l'avant-dernier tour, où il a dépassé Viñales alors solidement installé à la 2ème place.

L'officiel Yamaha pensait sans doute avoir fait le plus dur, alors qu'il s'était tour à tour débarrassé de Quartararo et Miller au prix par ailleurs d'une superbe manoeuvre sur le pilote Ducati à 16 tours de l'arrivée ! Hélas, sa M1 est à la peine dans les 970 m de la ligne droite face au V4 italien...

Jack Miller, revanchard, profitera également de l'excellente forme des Ducati pour à son tour dépasser Viñales, qui perd deux places dans les deux derniers tours. L'espagnol, finalement 4ème à 5,8 sec de Marquez, rejoint son box Yamaha complètement désabusé...

Quartararo 5ème 

Fabio Quartararo, qualifié 2ème, n'est de son côté pas parvenu à prendre la roue de Marc Marquez en début de course, comme il l'espérait depuis son superbe duel à Misano. Pas de Marseillaise en Aragon comme l'espérait MNC pour célébrer les 20 ans de la victoire de Laconi...

Le débutant français s'est en réalité trouvé confronté aux limites "mécaniques" de sa Yamaha privée : comment voulez-vous lutter aux avant-postes quand votre moto est la plus lente de la course avec 332,3 km/h contre... 346,1 km/h pour la Ducati de Dovizioso et 342,8 km/h pour celle de Miller. Entre 10 et 14 km/h d'écart : bonjour le décoiffage !

La Honda de Marquez ne s'est pas non plus mise en évidence sur ce point avec un petit 333,4 km/h, mais l'espagnol a fait toute la course en tête donc sans bénéficier d'aspiration. Ce qui n'est pas le cas de ses rivaux, dont Fabio.

Toujours est-il que le pilote Yamaha Petronas s'est fait dépasser par la GP19 de Miller avant la fin du premier tour, puis par la M1 d'usine Viñales. Dovizioso lui portera peu après le coup de grâce dans la ligne droite de presque un kilomètre, en le dépassant comme une cylindrée inférieure !

Accrochage Rins-Morbidelli

Cette course dominée par Marquez et les Ducati a également été marquée par la manoeuvre ratée d'Alex Rins, qui est venu percuter Franco Morbidelli par l'arrière dans le premier tour. Le pilote officiel Suzuki est entré trop vite dans un gauche et a envoyé l'italo-brésilien au tapis.

Fin de partie pour Morbidelli, qui ne s'est heureusement pas blessé et acceptera après la course les excuses de son "bourreau". Rins s'est vu pénalisé par un "long tour" par la direction de course qui a jugé son "pilotage irresponsable".

L'espagnol rate de nouveau le coche à domicile, alors que sa GSX-RR semblait en mesure de briller : Rins finit à la 9ème place malgré sa pénalité et plusieurs erreurs commises ensuite ! Et pourtant sa moto porte les stigmates de son accrochage : son aileron gauche est cassé net.

Rossi 8ème, Lorenzo avant-dernier

Autres déceptions de Grand Prix d'Aragon 2019 : la modeste huitième place de Valentino Rossi, à 23,623 sec du vainqueur. L'italien a perdu deux places par rapport à sa position au départ et termine derrière... l'Aprilia d'Aleix Espargaro, auteur d'une splendide 5ème place sur la grille !

C'est sa deuxième course consécutive terminée avec un sérieux retard sur les autres pilotes Yamaha : d'abord Misano où Quartararo et Viñales lui collent plus de dix secondes, puis Aragon où son retard sur le niçois atteint 14,739 sec et frôle les 18 sec (17,812 sec) avec Viñales !

Jorge Lorenzo repart également d'Aragon le moral en berne : le majorquin a passé sa course à se battre en queue de peloton avec la Ducati Avintia de Karel Abraham, la KTM Tech3 de Hafizh Syarhin et l'Aprilia du pilote d'essai Bradley Smith ! 

Le n°99 termine finalement avant-dernier à 46,087 sec de son écrasant coéquipier : c'est un peu mieux qu'à Misano où Marquez lui avait collé... 47,247 sec. A ce rythme, le majorquin remontera sur le podium quand les futurs enfants de Rossi demanderont une mobylette à leur retraité de père !

Blague à part, Jorge Lorenzo n'est assurément pas à sa place dans le dernier quart du classement alors même qu'il pilote la moto championne du monde en titre. Bien qu'il juge la RCV "trop courte" et son moteur trop nerveux, "Jorgeuil" doit redresser la barre pour prouver qu'il désire réellement briller avec Honda-Repsol à l'avenir !

Le point au championnat

La victoire de Marc Marquez fortifie son boulevard sur la concurrence : le n°93 a désormais 98 points d'avance sur Dovizioso, 144 sur Rins et 145 sur Petrucci ! L'officiel Honda frôle les quatre victoires de marge, alors qu'il ne reste que cinq courses : il peut donc être titré dès l'épreuve suivante en Thaïlande !

Maverick Viñales, 5ème au provisoire avec 147 points, accuse 153 longueurs de retard mais prend un peu d'air sur son coéquipier Valentino Rossi (137 pts). Les deux Yamaha officielles sont suivies par Fabio Quartararo (123 pts), qui voit revenir à cinq points de lui l'australien Jack Miller grâce à son podium en Aragon (117 pts).

Honda reste en tête du championnat "constructeur" avec 65 pts d'avance sur Ducati, tandis que l'équipe officielle des Rouges de Bologne conserve les commandes du classement "team" devant le HRC. La prochaine course, le GP de Thaïlande, est prévue du 4 au 6 novembre : restez connectés !

Résultats et classement MotoGP du GP d'Aragon 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 41'57.221
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati +4.836
  3. Jack MILLER Ducati +5.430
  4. Maverick VIÑALES Yamaha +5.811
  5. Fabio QUARTARARO Yamaha +8.924
  6. Cal CRUTCHLOW Honda +10.390
  7. Aleix ESPARGARO Aprilia +10.441
  8. Valentino ROSSI Yamaha +23.623
  9. Alex RINS Suzuki +27.998
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda +31.242
  11. Andrea IANNONE Aprilia +32.624
  12. Danilo PETRUCCI Ducati +33.043
  13. Miguel OLIVEIRA KTM +33.063
  14. Joan MIR Suzuki +33.363
  15. Tito RABAT Ducati +36.358
  16. Francesco BAGNAIA Ducati +41.295
  17. Mika KALLIO KTM +42.983
  18. Karel ABRAHAM Ducati +43.880
  19. Bradley SMITH Aprilia +44.279
  20. Jorge LORENZO Honda +46.087
  21. Hafizh SYAHRIN KTM +47.308

N'a pas fini le premier tour

  • Franco MORBIDELLI Yamaha 

Classement provisoire du championnat MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 300
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 202
  3. Alex RINS Suzuki 156
  4. Danilo PETRUCCI Ducati 155
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 147
  6. Valentino ROSSI Yamaha 137
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha 123
  8. Jack MILLER Ducati 117
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 98
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 80
  11. Pol ESPARGARO KTM 77
  12. Takaaki NAKAGAMI Honda 68
  13. Joan MIR Suzuki 49
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 46
  15. Andrea IANNONE Aprilia 32
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 29
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 29
  18. Johann ZARCO KTM 27
  19. Jorge LORENZO Honda 23
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  24. Hafizh SYAHRIN KTM 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 5

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...