• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYE DE LA SARTHE 2019
La Suze (72), le 30 avril 2019

Benoît Nimis remporte le Rallye de la Sarthe mais Bruno Schiltz prend la tête du championnat

Benoît Nimis remporte le Rallye de la Sarthe mais Bruno Schiltz prend la tête du championnat

Deuxième épreuve du championnat de France des rallyes 2019, la 62ème édition du Rallye de la Sarthe s'est déroulée comme depuis de nombreuses années à La Suze (72). Le pilote landais du Club moto de la Police nationale (CMPN) Benoît Nimis (KTM 690 Duke R) s'impose, mais Bruno Schiltz (Aprilia 1100 Tuono) prend la tête du général. Explications.

Imprimer

Le Rallye de la Sarthe est toujours une belle épreuve avec sa première spéciale de quatre tours chronométrés sur le mythique circuit Bugatti, encore tout chaud des gommes laissées par les motos des 24 Heures le week-end dernier.

Cette première spéciale aurait pu avantager l'Aprilia 1100 Tuono du dauphin du championnat 2018 Bruno Schiltz, mais le rallye n'offre pas toujours des conditions identiques pour tout le monde : la piste était encore mouillée des pluies de la nuit précédente pour la première série des premiers au classement provisoire, Luc Breban et Bruno Schiltz.

Benoît Nimis remporte le Rallye de la Sarthe mais Bruno Schiltz prend la tête du championnat

Le troisième, Romain Cauquil (KTM 790 Duke CTM83), est absent à cause de sa fracture de l'humérus suite à une mauvaise chute en entraînement sur circuit il y a deux semaines et ne prévoit de revenir que pour le fun à la mi-championnat... Toute l'équipe de MNC lui souhaite un prompt rétablissement !

Benoît Nimis, lui, est survolté au guidon de sa KTM 690 Duke R ! Moins bien classé qu'il espérait à l'ouverture du championnat (13ème au Rallye de la Porte des Cévennes à Anduze), il part de La Suze plus tard que les premiers et bénéficie d'un revêtement plus séchant lors de sa série sur le Bugatti. Il peut ainsi passer toute sa hargne de vaincre sur la poignée de gaz et s'octroie le meilleur chrono de cette première spéciale. Une opération plutôt positive pour lui, si l'on se réfère à une règle souvent exacte à la Sarthe qui prédit la victoire du rallye à celui qui remporte le circuit !

"La moto jusqu'au bout des doigts !"

Cette règle aurait pu toutefois ne pas être respectée si Bruno Schiltz n'avait pas "jardiné" sur le parcours routier plutôt technique : le vice-champion 2018 écope d'une pénalité de 15 secondes pour une minute de retard à un contrôle horaire (CH). Comme pour corser l'affaire, Benoît est lui aussi pénalisé (7,5 secondes) en ayant pointé "malencontreusement" 30 secondes en avance à un CH !

Sur la suite du rallye et ses huit spéciales routières, malgré d'excellentes performances des pilotes de pointe comme Bruno Schiltz (vainqueur de toutes les spéciales de jour), Luc Breban (vainqueur de l'épreuve précédente sur sa KTM 790 Duke), Damien Lauret (également pilote du CMPN sur une BMW S 1000 R), Tanguy Brebion (Husqvarna 701) ou Fabien Assemat (Yamaha R1), Benoît Nimis parvient à gérer son avance et couronne son Rallye de la Sarthe en remportant deux des quatre spéciales de l'étape de nuit.

Benoît Nimis remporte le Rallye de la Sarthe mais Bruno Schiltz prend la tête du championnat

"Les conditions n'étaient pas toujours des plus confortables et la route était très glissante par endroits, mais je me sentais vraiment bien partout", explique Benoît à MNC : "c'est dingue comme je ressentais bien la moto jusqu'au bout des doigts !"

Le classement général du rallye positionne donc Benoît Nimis sur la plus haute marche du podium devant Bruno Schiltz et Tanguy Brebion, mais c'est le pilote Aprilia qui prend les commandes au provisoire.

"Les conditions de piste changeantes sur le Rallye de la Sarthe ont bouleversé les classements, mais je boucle cette deuxième manche en tête du championnat de France des Rallyes Routiers après avoir tout donné sur un terrain très piègeux", se réjouit Bruno Schiltz. "La piste du Bugatti, changeante selon les groupes, a profité aux séries qui ont eu la chance de rouler sur une piste plus sèche. Je suis pourtant satisfait d'avoir dominé ma série sur un circuit Bugatti très humide".

21 points d'avance

"Après avoir tout donné sur les quatre spéciales suivantes, je reprends 35 secondes et je remporte l’étape de jour", poursuit le nouveau leader du classement général : "comme sur le circuit Bugatti en début de journée, l’étape de nuit s’est disputée sur un terrain très changeant selon les ordres de départ. Malgré ces conditions piègeuses et délicates, j’ai poussé le rythme au maximum. L’Aprilia Tuono V4 1100 Factory et les pneus Continental Road Attack 3 m’ont permis de sauver des secondes précieuses face à mes adversaires. Une erreur sur le parcours routier et une pénalité de retard de pointage à l'un de CH me font perdre le Rallye de la Sarthe, mais je rentre très motivé pour la suite du championnat. Après deux manches en championnat de France, je prends la tête du classement provisoire avec plus de 21 points d'écart sur la concurrence".

Les clients au titre sont nombreux cette année, ce qui promet de belles bastons sur les prochaines épreuves ! Rendez vous à Blacé (69) les 11 et 12 mai pour la 49ème édition du Rallye du Beaujolais : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Quartararo a-t-il enfreint le règlement des essais privés avec une moto non conforme ?

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) auditionnera plusieurs pilotes soupçonnés de ne pas avoir respecté les règles encadrant les séances d'essais privés en amont du Grand Prix d'Espagne prévu le 19 juillet. Fabio Quartararo ferait partie de la liste suite à ses tours de piste au Paul Ricard sur une R1 préparée... Explications.
Pilotes et équipes 11 commentaires
[Vidéo] C'est en soudant que l'on devient champion de vitesse moto

Kenan Sofuoglu est à la Turquie ce que Valentino Rossi est à l'Italie : un flamboyant champion, un formidable ambassadeur de la vitesse moto, un précieux formateur et un fin communicant. La preuve avec cette nouvelle vidéo tournée sur son circuit privé en compagnie de ses poulains Razgatlioglu et Oncu...
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire
Voxan repousse d'un an sa tentative de record du monde en moto électrique

L'ancien constructeur de motos françaises Voxan, réorienté vers la mobilité électrique depuis son rachat par Venturi en 2010, dévoile une version avancée de son prototype Wattman avec lequel Max Biaggi tentera de dépasser les 330 km/h en juillet 2021, un an après l'échéance initiale. Un nouveau retard dans l'épopée Voxan...  Explications.
Horizons 3 commentaires
Nouvelles fonctionnalités pour l'assistant à la conduite Coyote

Les boîtiers et l'application Coyote évoluent à l'approche des chassés-croisés de l'été : signalement des personnels autoroutiers, mise à jour des routes repassées à 90 km/h et nouvelles alertes de virages dangereux. Le leader européen des systèmes connectés d'aide à la conduite déploie également son propre assistant vocal... Explications.
Radars 1 commentaire
L'expérimentation des 80 km/h peut-elle prendre fin ?

Nous sommes le 1er juillet 2020, soit exactement deux ans après le début de "l'expérimentation" du 80 km/h sur les routes. Cette limitation de vitesse - qui a coûté de nombreux points et encore plus d'euros à tous ceux qui ne conduisent pas le nez rivé sur le compteur mais le regard loin devant ! - a-t-elle porté ses fruits en termes de mortalité routière ? Pas sûr...
Radars 2 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...