• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LES MYSTERES DE WEST
Paris, le 29 janvier 2020

Anthony West accuse la FIM d'avoir favorisé Rossi et Marquez

Anthony West accuse la FIM d'acharnement et d'avoir favorisé Rossi et Marquez

Anthony West, suspendu pour dopage, reproche vivement à la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) de s'acharner sur son cas. Au bord du craquage, le pilote australien l'accuse aussi d'avoir manoeuvré en coulisses au profit de Valentino Rossi et Marc Marquez... Explications.

Imprimer

Rien ne va plus pour Anthony West... L'australien a diffusé - puis retiré - sur ses réseaux sociaux un inquiétant message accompagné d'un courrier de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) dans lequel lui est rappelé son interdiction de courir à moto "jusqu'au 14 septembre 2020" suite à sa suspension pour dopage.

Ce rappel à l'ordre intervient après que la FIM a constaté sa présence sur la grille lors "de la deuxième manche de la Coupe Pirelli de Superbike brésilien à Sao Paulo" en février 2019, puis sur plusieurs courses du championnat brésilien de Superbike sous contrat avec le "Kawasaki Racing Team Brasil ZX-10".

Or Anthony West est sous le coup d'une suspension de deux ans suite à un contrôle positif à un produit dopant en 2018, son deuxième faux-pas après une première sanction en 2012 pour le même motif. Pendant cette période, l'accès à toute forme de compétition moto lui est strictement interdite... y compris celles organisées en Amérique du Sud.

Deux ans de suspension supplémentaires !

"En accord avec l'article concernant la violation de l'interdiction de participer à une compétition pendant une période de suspension, le pilote verra ses résultats annulés et une nouvelle période de suspension de longueur égale à la première sanction sera ajoutée à la fin de la période initiale de suspension", menace la FIM.

 Cette lourde sanction - deux ans de suspension supplémentaires ! - peut toutefois être ajustée en fonction du degré de la "faute commise et d'autres circonstances de l'affaire", précise la FIM qui a transmis ces éléments à sa Cour disciplinaire internationale (CID), la même qui juge en ce moment le cas de dopage présumé d'Andrea Iannone. 

"En attendant, nous vous exhortons à stopper toutes présences et activités sur circuit, ainsi que toutes compétitions et entraînements, etc. car vous êtes bannis de toutes activités dans tous les sports", prévient l'instance internationale en conclusion de sa lettre.

"Des gens corrompus hors de contrôle"

Cette remontrance et ses conséquences sont le coup de grâce pour Anthony West, qui y voit une preuve de la volonté de la FIM de "me détruire" et préfère renoncer à piloter : "j'ai couru dans le championnat brésilien qui n'est pas affilié à la FIM, mais maintenant ils inventent leurs propres règles", accuse l'australien sur ses réseaux sociaux... avant de supprimer le message hier soir !

L'ancien vainqueur d'un Grand Prix 250 cc en 2003 et d'une course Moto2 en 2014 accuse la fédération de l'avoir "empêché de courir en Amérique du Sud" en se rendant au Japon chez Kawasaki pour faire "arrêter mon contrat de sponsoring au Brésil".

"J'abandonne : j'avais prévu de revenir en septembre mais je n'en peux plus. Ça a détruit ma vie au point que j'aimerais être mort. Je déteste la vie. "Fuck you" encore, FIM", lance rageusement ce pilote très talentueux sur le mouillé, par ailleurs aujourd'hui "sans argent" et "viré de la maison par mon père"...

"Et je ne peux pas décrocher de travail décent car tout ce que j'ai fait dans ma vie a été de perdre mon temps à courir à  moto : quel looser je fais !", s'autoflagelle le pilote de 38 ans dont la carrière a varié au gré de résultats en dents de scie et d'une motivation à géométrie variable.

Totalement à l'West ?!

Ce conflit houleux et douloureux aurait pu s'en tenir là... mais ce n'est pas le point de vue de l'australien qui s'est ensuite lâché en accusant publiquement la FIM d'avoir fait gagner des championnats aux pilotes de son choix ! 

Et Anthony West n'y va pas avec le plat de la clé de 12 en révélant les noms de ces pilotes prétendument favorisés par le FIM : Valentino Rossi et Marc Marquez ! Il va même jusqu'à affirmer que la FIM aurait suggéré à l'équipe de Thomas Lüthi d'accepter sa deuxième place si le pilote suisse voulait continuer à courir en Grands Prix l'année suivante ! "Ils ont dit que l'Espagne avait besoin d'un nouveau champion", accuse-t-il en assurant avoir connaissance de "100 autres histoires comme ça".

"Ne croyez rien à ce que vous voyez", enjoint encore Anthony West dans un mauvais plaidoyer aux accents conspirationnistes et totalement dépourvu de la moindre preuve tangible.

Théorie du complot

Sans compter que cette théorie du "complot FIM" présente une faille de taille : Rossi comme Marquez gagnent des courses depuis leurs premières compétitions, d'abord au niveau régional, puis national et enfin mondial ! Tous deux ont par ailleurs obtenu des titres mondiaux avant les périodes citées par West - en 125 et en 250 pour Rossi et en 125 pour Marquez - et ont continué à vaincre bien après...

Marc Marquez totalise ainsi huit sacres depuis l'obtention l'automne dernier de son sixième titre MotoGP sur la Honda officielle, alors que Valentino Rossi compte neuf couronnes à son palmarès dont quatre avec Yamaha et trois avec Honda en catégorie reine !

"Anthony doit reprendre le bon chemin"

La FIM est officiellement restée muette aux lourdes accusations d'Anthony West : MNC note tout de même avec intérêt la publication aux mêmes dates sur son site d'un article sur le programme de l'Agence mondiale antidopage (AMA) auquel elle souscrit... Un clin d'oeil aux "soucis" de West ?

"La FIM encourage à utiliser la plateforme d'e-learning ADeL développée par l'AMA", explique-t-elle. "Il donne aux athlètes des informations sur les dangers du dopage, leurs responsabilités et l'importance des contrôles antidopage et promeut des attitudes positives pour éviter le dopage. L'outil propose des solutions pour une progression propre dans le sport et un soutien aux principes d'équité, d'honnêteté, de respect, de santé et de sécurité".

Le président de la FIM, Jorge Viegas, estime pour sa part dans une interview accordée à Marca que le "cas Anthony West traîne depuis trop longtemps : il y a déjà trop de dégâts pour que nous puissions réagir à ce message. Anthony était un grand pilote, mais il a suivi une voie qui n’est pas la meilleure : je lui souhaite de reprendre le bon chemin", conclut-il. 

Jorge Viegas notera sans doute avec satisfaction le choix d'Anthony West d'avoir fait rapidement disparaître son message, comme un signe de prise de conscience du pilote australien. Pas sûr toutefois que les violentes accusions portées soient oubliées de sitôt, y compris de la part des pilotes cités par le n°13...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le champion de MotoGP Marc Marquez restera au HRC jusqu'en 2024 !

À deux jours des tests officiels au Qatar et à deux semaines de l'ouverture de la saison 2020 sur le même circuit de Losail, Honda secoue le monde - du MotoGP - en annonçant la prolongation du contrat de son champion Marc Marquez... pour quatre années supplémentaires !
Pilotes et équipes 19 commentaires
Smart-vidéo : les nouveaux projets de Vincent Philippe

Smart-vidéo exceptionnelle à l'occasion du lancement de la version 2020 de la Big V-Strom : Moto-Net.Com a roulé en compagnie de Vincent Philippe, ambassadeur de marque du maxitrail Suzuki. Interview... en attendant notre essai complet, bien sûr.
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 7 commentaires
La Honda VFR 800 tire sa révérence...

Coup de tonnerre dans le monde de la moto : la cultissime Honda VFR800F quitte le catalogue après 35 ans de carrière exceptionnelle, tout comme sa déclinaison trail-routier VFR800X Crossrunner... En cause : des perspectives insuffisantes pour justifier une mise aux normes Euro5. Enquête et rétrospective MNC.
Pratique 16 commentaires
Motards : la Barbe de la discorde...

Alors que la barbe ne semble plus de mise chez les motards de la Préfecture de police de Paris, le délégué interministériel à la sécurité routière met fin à ses fonctions... Coïncidence ?
Sécurité routière 9 commentaires
Quel bilan pour les 80 km/h avant le départ d'Emmanuel Barbe ?

Avant son départ de la DSR, le futur préfet de police des Bouches-du-Rhône dresse bien évidemment un bilan flatteur des mesures portées pendant son exercice, notamment l'application des 80 km/h... Fact checking.
Radars 6 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 5 commentaires
Harley-Davidson passe la Road Glide en CVO et célèbre les 30 ans du Fat Boy

L'originale Road Glide rejoint en 2020 l'Electra, la Street Glide et le trois-roues Tri Glide chez les Custom Vehicle Operations (CVO) Harley-Davidson. Le constructeur américain lance aussi une série limitée de Fat Boy pour les 30 ans du "gros garçon" ! Présentations.
Motos 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...