• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 27 novembre 2012

Valls suspend les équipements rétro-réfléchissants

Valls suspend les équipements rétro-réfléchissants

Le ministre de l'intérieur Manuel Valls vient d'annoncer à l'issue du Conseil national de sécurité routière (CNSR, lire encadré ci-dessous) ce matin à Paris sa décision de repousser l'obligation de porter un équipement rétro-réfléchissant ainsi que celle concernant l'éthylotest obligatoire sur tous les véhicules…

Imprimer

Le ministre de l'intérieur Manuel Valls vient d'annoncer à l'issue du Conseil national de sécurité routière (CNSR, lire encadré ci-dessous) ce matin à Paris sa décision de repousser l'obligation de porter un équipement rétro-réfléchissant ainsi que celle concernant l'éthylotest obligatoire sur tous les véhicules (lire MNC du 22 juin 2012 : éthylotest obligatoire à partir du 1er juillet 2012).

Le CNSR envoie ''Vallser'' les brassards fluos et les éthylotests

Ces équipements rétro-réfléchissants devaient devenir obligatoires pour les conducteurs de motos et scooters de plus de 125 cm3 à compter du 1er janvier 2013, sous peine d'une amende forfaitaire de 68 euros et d'un retrait de deux points (lire MNC du 4 janvier 20123 : équipements rétro-réfléchissants obligatoires en 2012).

LE CNSR en bref

Laissée de côté depuis 2008, le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) est une instance gouvernementale composée de 50 personnes, dont le rôle est préparer et d'évaluer la politique des pouvoirs publics en matière de sécurité routière (lire notamment MNC du 26 octobre 2001 : Gayssot installe officiellement le Conseil national de sécurité routière).

Décrit comme un "Parlement de la sécurité routière", le CNSR est notamment chargé d'adresser au gouvernement des propositions pour lutter contre la violence routière et de réaliser des contrôles afin d'évaluer les actions mises en place chaque année. 

Revendiquant haut et fort sa volonté de "concertation", le nouveau ministre de l'intérieur a donc décidé de suspendre cette obligation jusqu'à ce que le CNSR ait suffisament réfléchi à la question en discutant avec les associations d'usagers. "La concertation est engagée sur le port des équipements rétro-réfléchissants mais j'ai demandé la suspension des caractéristiques concernant le brassard", a expliqué Manuel Valls.

Les équipements rétro-réfléchissants ne sont plus obligatoires 

Le député (PS) du Bas-Rhin Armand Jung, nouveau président du CNSR (ci-dessus à gauche), et le délégué interministériel à la sécurité routière, Frédéric Péchenard (ci-dessus à droite), devront donc présenter un nouveau rapport au ministre d'ici le début de l'année 2013 sur l'obligation des équipements rétro-réfléchissants pour les motards et de l'éthylotest pour tous, qui devraient tous deux êtres purement et simplement abandonnés.

200 radars de plus en 2013

Même approche en ce qui concerne la signalisation des radars fixes : "j'ai demandé au CNSR d'approfondir cette question pour dégager des pistes concrètes", a assuré Manuel Valls. "Nous sommes actuellement au milieu du gué avec environ la moitié des radars fixes signalés par un panneau et l'autre moitié par un radar pédagogique", a souligné Frédéric Péchenard en indiquant qu'il fallait désormais "trancher entre l'un ou l'autre".

La priorité sera déormais donnée à la modernisation du parc de radars fixes plutôt qu'à son extension : installation de radars "discriminants" capables de distinguer les véhicules légers des poids lourds et poursuite des radars tronçons pour contrôler la vitesse moyenne. 200 nouveaux radars "classiques" sont néanmoins prévus en 2013, sans oublier la nouvelle génération de radars mobiles embarqués prévue pour janvier ou février 2013...

Bientôt les voies de bus ?

Le ministre de l'intérieur a également annoncé qu'il allait "examiner la circulation des deux-roues motorisés sur la voie publique, et notamment dans les couloirs de bus en concertation naturellement avec le maire de Paris".

Sur l'ensemble de ces sujets, "nous ferons des propositions le plus rapidement possible pour réconcilier nos concitoyens avec la sécurité routière, pour qu'ils comprennent qu'elle n'est pas là que pour réprimer", a finalement résumé le président du CNSR, Armand Jung, qui tiendra une nouvelle session en février 2013 pour présenter une synthèse du travail de ses commissions et faire des recommandations au ministre.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 4 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...