• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN ESTIVAL
Paris, le 18 septembre 2020

Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.

Imprimer

Page 1 - Un été 2020 exceptionnel

"Ca ne se voit pas dans les chiffres du premier semestre, mais il y a eu énormément de monde dans les magasins en juin et un nombre de prises de commandes important sur des motos qui ne sont pas nécessairement disponibles dans les show-rooms. Elles seront immatriculées et livrées en juillet, août voire septembre", nous assurait Jean-Luc Mars lors de notre précédent bilan marché.

Le président de la branche moto à la CSIAM (chambre syndicale qui fédère les constructeurs et importateurs) disait vrai ! Déjà brillant en 2019 (+20,2% Vs 2018), le mois de juillet a été éblouissant en 2020 (+31,2% Vs 2019). Dans la foulée, le mois d'août a été très dynamique : +17,2% par rapport à un huitième mois 2019 il est vrai plus timide (+0,8% Vs 2018).

Autres preuves de l'exceptionnelle santé du marché français du motocycle : il s'est vendu plus de motos et scooters 125 cc en juillet qu'en juin dernier (10 003 contre 9316) et les immatriculations de maxiscooters et gros cubes n'ont que légèrement fléchi (17 230 contre 18 922).

En août, les ventes ont davantage et logiquement baissées : les motards et scootéristes français étaient plus nombreux à lézarder sur les plages, se promener sur les sentiers en montagne ou rouler sur les routes de campagne qu'à acheter une moto ou un scooter neuf.

Soleil, chaleur et absence de pluie, 14 juillet qui tombe un mardi et 15 août un samedi, jour ouvrable en moins ce septième mois (égalité parfaite le huitième), deux jours d'ouverture de magasin en moins en août (égalité parfaite en juillet)... L'étude des traditionnels facteurs extérieurs est inutile pour expliquer ces sensibles hausses.

En effet, à l'origine du confinement de la France au printemps donc coupable de la chute du marché de la moto et du scooter en mars, avril et mai, le coronavirus est également responsable de cette salutaire et durable reprise ! Le lien entre les français et les deux-roues motorisés n'a pas été coupé, il a été décalé... voire renforcé ?

À fin août, certaines marques affichent des scores plus élevés que l'an dernier ! Piaggio, Kymco, Orcal et Keeway chez les 125 cc, Yamaha (!), KTM et Royal Enfield chez les gros cubes, ont non seulement rattrapé le retard dû aux deux mois de très, très faible activité, mais également repris un peu d'avance sur la belle année 2019. Qui l'eut cru ?!

Certainement pas Benoit Muenier que Moto-Net.Com a interrogé à l'occasion de ce bilan estival. Le responsable de la concession Kawasaki Grande Armée revient pour MNC et ses lecteurs Premium sur le long confinement de mars-avril, sur la phénoménale reprise en mai-juin, et sur l'activité en juillet-août...

Découvrez l'abonnement MNC Premium

A nos lecteurs : abonnez-vous dès maintenant à MNC Premium pour soutenir l'indépendance du Journal moto du Net, accéder à toutes nos archives depuis 1999 et profiter d'avantages exclusifs (invitations, cadeaux, réductions chez nos partenaires, etc.) !

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !