• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FABLE MODERNE
Paris, le 17 mai 2017

Un boeuf américain, un poulet chinois et une moto européenne sont dans un bateau...

L'histoire du boeuf américain, du poulet chinois et de la moto européenne

Ce n'est pas une histoire drôle. Plutôt une histoire de gros sous ! En début d'année, la guerre du boeuf américain aux hormones risquait de descendre les ventes de petites et moyennes motos européennes aux États-Unis. Or le poulet chinois pourrait leur sauver la mise... Sceptiques ? Explications.

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent que début 2017, la toute nouvelle et hyperactive administration Trump menaçait l'Europe de surtaxer de nombreux produits... dont certaines motos !

Les deux-roues motorisés de 51 à 500 cc se trouvaient en ligne de mire de ce projet : en clair et principalement, les petites motos de route et tous les modèles tout-terrain de KTM et Husqvarna (le motocross a toujours une énorme cote aux USA), ainsi que les scooters Piaggio, Aprilia et Vespa...

L'histoire du boeuf américain qui n'entre pas en Europe...

Naturellement, l'annonce avait entraîné une levée de boucliers de notre côté de l'Atlantique : l'Association des constructeurs européens de motocycles (ACEM) s'inquiétait des retombées néfastes d'une telle sanction pour ses membres autrichiens et italiens, bien entendu, mais également pour leurs clients américains.

Les motocyclistes américains avaient aussi fait entendre leur voix... et c'était le but du machiavélique plan de Donald, huhuhu : dans une lettre ouverte datée du 11 mai, l'American Motorcyclist Association (AMA) incitait ses membres à inonder de courriers et d'emails un certain Robert Lighthizer, le nouveau représentant américain du commerce (United States Trade Representative).

 L'histoire du boeuf américain, du poulet chinois et de la moto européenne

En acceptant de doubler (!) le prix des motos et scooters que les marques - de très grosses motos - américaines ne proposent pas dans leurs catalogues, l'USTR priverait "une portion non-négligeable de nos membres" de véhicules neufs, estime l'AMA.

D'autre part, une telle décision risquerait de pénaliser - et à moyen terme, d'anéantir - les activités de loisir et les compétitions : "les motos de moins de 500 cc sont utilisées dans une part significative des plus de 3000 compétitions auxquelles participent des centaines de milliers d'américains chaque année", redoute encore l'association.

 L'histoire du boeuf américain, du poulet chinois et de la moto européenne

Enfin, comme l'ACEM, l'AMA met en garde l'administration américaine contre les risques de voir toute une économie s'effondrer : "aux États-Unis, la majorité des motos de moins de 500 cc sont vendues dans de petites boutiques indépendantes".

"Ces concessions, bien que petites en taille, emploient des personnes qui vendent des motos, fournissent des pièces de rechange, proposent des vêtements et autres marchandises, entretiennent et réparent les véhicules et font ainsi tourner les magasins"... et qui, accessoirement, payent déjà trop d'impôts, comme tout le monde.

Les motos européennes sauvées par le poulet chinois ?!

Or, bien que sans lien direct, une autre annonce faite le soir même de la parution de ce vibrant plaidoyer remontait le moral des motards américains et constructeurs européens : la Chine lève un embargo de 13 ans sur le boeuf aux hormones de l'Oncle Sam Donald ! En contrepartie, les Américains ont accepté d'ouvrir leurs frontières aux poulets "Made in China"...

Évalué à 2,5 milliards de dollars par le secrétaire américain au commerce Wilbur Ross, le marché du boeuf en Chine laisse entrevoir de juteux revenus pour les firmes US et leur Etat, qui pourraient facilement éponger la baisse de consommation sur leur marché national et l'absence de ventes en Europe.

Ainsi soulagés, les lobbyistes américains pourraient réduire la pression appliquée dans d'autres domaines moins primordiaux... Comme la moto ? C'est ce qu'espèrent les marques européennes et leurs clients américains. Une affaire que Moto-Net.Com suit depuis sa création à suivre : restez connectés !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Kawasaki lancera deux motos 125 en Europe fin 2018

Kawasaki se replace sur le segment des motos 125 cc avec deux nouveautés à découvrir fin 2018 : la Z125 et sa variante sportive Ninja 125, fugitivement dévoilées lors du salon EICMA de Milan (Italie). Explications.
Nouveautés 2018 : votez pour votre moto préférée

Le Journal moto du Net vous propose de choisir vos trois nouveautés préférées parmi les motos et scooters 2018 dévoilés au salon EICMA de Milan !
Marché moto : le moral des motards français au beau fixe !

Si les ventes de motos et scooters de 125 cc ont de nouveau baissé en France le mois dernier (-4,8%), celles des motos de plus grosse cylindrée et de maxiscooters ont nettement augmenté (+23,5%). Moto-Net.Com étudie de près ce mois d'octobre 2017...
Jean-Luc Mars, nouveau président de la branche moto de la CSIAM

La branche moto de la Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle (CSIAM) vient d'élire Jean-Luc Mars (Triumph), seul candidat à la succession d'Éric de Seynes (Yamaha) au poste de président.
WorldSBK 2018 : Loris Baz sur l'unique S1000RR de BMW Althea

C'est aujourd'hui officiel : Loris Baz pilotera l'an prochain en World Superbike une S1000RR préparée par l'excellent team BMW Althea, l'équipe italienne qui avait mené Carlos Checa et sa Ducati 1098R au titre mondial en 2011. Gaz Baz !
Vitpilen 401 et 701, Svartpilen 401 : les Husqvarna de route arrivent en 2018

Dévoilées au salon Eicma 2014 (!) sous forme de concepts, les Husqvarna Vitpilen et Svartpilen 401 étaient encore présentes cette année à Milan. Cette fois, promis-juré, elles sortent début 2018, accompagnée de leur frangine Vitpilen 701. Moto-Net.Com a même leurs prix...
Kawasaki rappelle les Z900

Kawasaki procède actuellement au rappel de son roadster Z900 pour un problème de fixation de la biellette d’amortisseur sur le cadre. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.