Environnement - SP95 E10 : le point sur le nouveau carburant distribué en France
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
VIGILANCE A LA POMPE
Paris, le 2 juin 2009

SP95 E10 : le point sur le nouveau carburant distribué en France

SP95 E10 : le point sur le nouveau carburant distribué en France

Introduit dans les stations-service le 1er avril, le SP95-E10 est une essence sans-plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol. Mais le nouveau carburant encouragé par le gouvernement suscite la défiance de certains constructeurs motos... Explications.

Imprimer

Vrai-faux progrès environnemental ?

Dernière minute

Mise à jour du 8 juillet : l'E10 est OK pour toutes les KTM produites depuis 2000 (lire Moto-Net.Com du 8 juillet 2009)

Depuis le 1er avril (mais ce n'est pas un poisson !), l'arrêté en date du 26 janvier 2009 et paru au Journal Officiel le 31 janvier autorise la distribution sur le marché français d'un "nouveau" carburant - baptisé officiellement SP95-E10 - dans les stations-service françaises.

SP95-E10 : le point sur le nouveau carburant distribué en France

Composé d'essence sans plomb et jusqu'à 10% d'éthanol - un alcool issu de la fermentation du sucre ou de la conversion de l'amidon à partir de betteraves ou de céréales (lire Moto-Net.Com du 27 mars 2009) -, l'E10 est annoncé comme "l’essence européenne de demain". Il devrait progressivement se généraliser en Europe dès 2010-2011, au détriment du sans-plomb 95 "traditionnel".

Si l'initiative de la France paraît louable et anticipe même le calendrier européen fixant à hauteur de 7% l'incorporation d'agrocarburants (et non "biocarburants" puisqu'ils ne sont pas issus d'une agriculture biologique) permettant de réduire les gaz à effet de serre d'ici 2010, son utilisation déclenche déjà beaucoup de polémiques et une vague d'incertitudes du côté de certains utilisateurs et constructeurs de deux-roues...

Au-delà de l'apport bénéfique sur les rejets de CO2 - bien que les experts aient du mal à le quantifier précisément -, le SP95-E10 ne serait pas exactement un carburant sans peur et sans reproche : beaucoup lui reprochent de "brûler" des ressources alimentaires et son utilisation entraîne une surconsommation de l’ordre de 1 à 2% du fait de la teneur énergétique inférieure de l’éthanol par rapport au sans-plomb (lire notamment Concawe : "Conservation of Clean Air and Water in Europe").

SP95-E10 : le point sur le nouveau carburant distribué en France

Qui plus est, si le SP95-E10 est vendu quelques centimes d'euros moins cher à la pompe - chaque pétrolier étant libre d'accentuer plus ou moins cette différence -, ce n'est pas le fruit d'un coût de fabrication moins onéreux (au contraire !) mais de la détaxation de 210 € le m3 d'éthanol accordée par l'Etat aux industries pétrolières ! La situation de l'E10 dépend donc directement des aménagements fiscaux... qui peuvent être revus à chaque nouvelle loi de finance !

Or, si ces mêmes industries abondent toutes officiellement dans le sens de l'environnement - l'Etat les ayant tout de même menacé de lourdes amendes si le taux de 7% n'était pas atteint en 2010 ! -, l'implantation de pompes servant le nouveau carburant ne serait pas aussi rapide que prévue : d'après l'Union française des industries pétrolières, "seulement 70% des stations devraient le proposer d'ici la fin de l'année".

Enfin, l'augmentation de la proportion d'éthanol dans le sans-plomb 95 - qui en contenait jusqu'ici un peu plus de 5% - ne serait pas bien "digérée" par toutes les motorisations à essence : le site dédié à l'E10 édité par le ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire (www.carburantE10.fr), indique que la plupart des automobiles essence fabriquées après 2000 sont compatibles avec le SP95-E10, soit environ 60% du parc de véhicules essence en France.

Agressif vis-à-vis de certains matériaux - comme les joints élastomères et les métaux légers (cuivre, zinc...) -, l'éthanol nécessiterait en effet quelques modifications sur certaines pièces vitales du moteur...

SP95-E10 : le point sur le nouveau carburant distribué en France

Des transformations que les constructeurs n'auraient effectuées que depuis quelques années, ce qui contraint les propriétaires de voitures de dix ans et plus à se servir de l'onéreux sans-plomb 98 (une spécificité franco-française) ou à profiter de la prime à la casse pour racheter une voiture neuve ! De là à dire que ça tombe à pic au moment où ces mêmes constructeurs toussent...

Dans ce contexte un poil flou et devant les questions soulevées par le SP95-E10, le gouvernement allemand - pourtant l'un des pays d'Europe les plus préoccupés par l'environnement - a même décidé de ne pas le distribuer et de suspendre temporairement le développement de sa filière éthanol !

Enfin, si les têtes pensantes ont bien potassé le dossier SP95-E10 en automobile, la moto semble être - une fois de plus - le parent pauvre du sujet : d'après le site officiel du ministère de l'écologie, seule la plupart des Honda, BMW, Triumph et quelques Suzuki acceptent le SP95-E10...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.