• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FAUSSE ROUTE
Paris, le 16 août 2018

Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Le bilan de la sécurité routière en juillet 2018 fait état d'une baisse des victimes de -5% (Vs juillet 2017). Prudent - toujours ! -, le délégué interministériel se garde d'établir un rapport avec l'instauration des 80 km/h sur les routes... Le mauvais état de ces dernières en revanche, pourrait sauver des vies ?

Imprimer

Selon les estimations provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 324 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole en juillet 2018, soit 19 de moins qu'en juillet 2017. Une baisse de -5,5% qui "concerne essentiellement les automobilistes et les piétons", soulignent au passage les responsables de notre sécurité routière...

"Avec 97 décès de motocyclistes et 29 décès de cyclistes le mois dernier (chiffres provisoires), la mortalité de ces deux catégories d'usagers connaît l'un de ses plus mauvais résultats depuis cinq ans", constate, sans doute amèrement, l'ONISR.

Allons, donc. Le port obligatoire de gants homologués CE par les motards et scootéristes ne serait pas aussi "payant" que la nouvelle limitation de vitesse sur le réseau secondaire ? Moto-Net.Com compte sur les experts Manhattan, Miami et Los Angeles de la sécurité routière pour mener l'enquête !

"On peut penser que les 80 km/h ont joué un rôle mais il faut rester extrêmement prudent" , a justement réagi auprès de l'AFP Emmanuel Barbe. Selon le délégué interministériel à la sécurité routière, "il faudra attendre la fin de l'année pour avoir une analyse précise de l'impact de cette mesure".

"C'est un phénomène assez connu", nous apprend M Barbe. "Quand la sécurité routière est très présente dans les débats, et c'est ce qui a été produit par les débats sur le 80 km/h, cela a un effet très positif sur l'accidentalité parce que ça conduit les usagers de la route à être plus prudents".

Selon le même responsable de la sécurité routière en France, un autre facteur protège les conducteurs : le mauvais état des routes. Un point que 92% des français souhaiteraient pourtant voir améliorer à l'avenir, sombres idiots que nous sommes !

Plus de nids de poule, graviers et chaussées déformées = moins de morts

"C'est un problème relatif en matière de sécurité routière", a cherché à démontrer Emmanuel Barbe à nos confrères de BFM (voir vidéo ci-dessous). "Tout simplement parce que les accidents qui ont pour cause unique, exclusive et directe les routes, il n'y en a pas beaucoup, à peine 3%".

Le délégué reconnait toutefois que l'état de la chaussée joue "un peu pour les motards évidemment, il (leur) faut être très attentifs aux ornières importantes même si une bonne moto passe tout à fait un trou, il faut quand même le dire"... Les motards qui se sont bêtement fait piéger par des trainées de gasoil, voire se sont lourdement blessés contre des - simples - rails de sécurité, apprécieront sûrement.

D'un point de vue global, "le paradoxe, c’est que les plus belles routes de France (...) sont 3,5 fois plus mortelles que les autres. Parce que comme elles sont belles, on y roule plus vite. Le vrai facteur de dangerosité en sécurité routière c’est véritablement la vitesse", martèle Emmanuel Barbe.

Pour réduire drastiquement la vitesse des automobilistes et motards - donc le nombre de tués - sur nos routes, le gouvernement ne devrait-il pas songer à rétrécir les départementales, éparpiller des graviers sur les nationales et doubler les barrières de sécurité... de barbelés ? (Humour noir, rires jaunes).

Non. L'état français ne fait pas - complètement - fausse route puisque la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé en mai dernier un plan de sauvegarde des routes qui fera passer le budget consacré à l'entretien des chaussées de 800 millions d'euros à un milliard d'euros chaque année. Des dépenses en hausse financées par les recettes des radars... en hausse également, ouf !?

L'état des routes en France - Intervention d'Emmanuel Barbe sur BFM TV

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

BMW Motorrad offre un lifting et des extensions à sa R1250RT 2021

Ce n'est pas une radicale révolution, ni une simple évolution que propose BMW Motorrad avec sa R1250RT pour la prochaine saison de "Moto GT". La routière allemande dispose d'une toute nouvelle tête, drôlement bien faite. MNC vous livre ses infos, BMW vous explique tout en vidéo...
Routière 1 commentaire
Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 16 commentaires
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...