• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FAUSSE ROUTE
Paris, le 16 août 2018

Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Le bilan de la sécurité routière en juillet 2018 fait état d'une baisse des victimes de -5% (Vs juillet 2017). Prudent - toujours ! -, le délégué interministériel se garde d'établir un rapport avec l'instauration des 80 km/h sur les routes... Le mauvais état de ces dernières en revanche, pourrait sauver des vies ?

Imprimer

Selon les estimations provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 324 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole en juillet 2018, soit 19 de moins qu'en juillet 2017. Une baisse de -5,5% qui "concerne essentiellement les automobilistes et les piétons", soulignent au passage les responsables de notre sécurité routière...

"Avec 97 décès de motocyclistes et 29 décès de cyclistes le mois dernier (chiffres provisoires), la mortalité de ces deux catégories d'usagers connaît l'un de ses plus mauvais résultats depuis cinq ans", constate, sans doute amèrement, l'ONISR.

Allons, donc. Le port obligatoire de gants homologués CE par les motards et scootéristes ne serait pas aussi "payant" que la nouvelle limitation de vitesse sur le réseau secondaire ? Moto-Net.Com compte sur les experts Manhattan, Miami et Los Angeles de la sécurité routière pour mener l'enquête !

"On peut penser que les 80 km/h ont joué un rôle mais il faut rester extrêmement prudent" , a justement réagi auprès de l'AFP Emmanuel Barbe. Selon le délégué interministériel à la sécurité routière, "il faudra attendre la fin de l'année pour avoir une analyse précise de l'impact de cette mesure".

"C'est un phénomène assez connu", nous apprend M Barbe. "Quand la sécurité routière est très présente dans les débats, et c'est ce qui a été produit par les débats sur le 80 km/h, cela a un effet très positif sur l'accidentalité parce que ça conduit les usagers de la route à être plus prudents".

Selon le même responsable de la sécurité routière en France, un autre facteur protège les conducteurs : le mauvais état des routes. Un point que 92% des français souhaiteraient pourtant voir améliorer à l'avenir, sombres idiots que nous sommes !

Plus de nids de poule, graviers et chaussées déformées = moins de morts

"C'est un problème relatif en matière de sécurité routière", a cherché à démontrer Emmanuel Barbe à nos confrères de BFM (voir vidéo ci-dessous). "Tout simplement parce que les accidents qui ont pour cause unique, exclusive et directe les routes, il n'y en a pas beaucoup, à peine 3%".

Le délégué reconnait toutefois que l'état de la chaussée joue "un peu pour les motards évidemment, il (leur) faut être très attentifs aux ornières importantes même si une bonne moto passe tout à fait un trou, il faut quand même le dire"... Les motards qui se sont bêtement fait piéger par des trainées de gasoil, voire se sont lourdement blessés contre des - simples - rails de sécurité, apprécieront sûrement.

D'un point de vue global, "le paradoxe, c’est que les plus belles routes de France (...) sont 3,5 fois plus mortelles que les autres. Parce que comme elles sont belles, on y roule plus vite. Le vrai facteur de dangerosité en sécurité routière c’est véritablement la vitesse", martèle Emmanuel Barbe.

Pour réduire drastiquement la vitesse des automobilistes et motards - donc le nombre de tués - sur nos routes, le gouvernement ne devrait-il pas songer à rétrécir les départementales, éparpiller des graviers sur les nationales et doubler les barrières de sécurité... de barbelés ? (Humour noir, rires jaunes).

Non. L'état français ne fait pas - complètement - fausse route puisque la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé en mai dernier un plan de sauvegarde des routes qui fera passer le budget consacré à l'entretien des chaussées de 800 millions d'euros à un milliard d'euros chaque année. Des dépenses en hausse financées par les recettes des radars... en hausse également, ouf !?

L'état des routes en France - Intervention d'Emmanuel Barbe sur BFM TV

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 4 commentaires
GP du Portugal 2021 : Quartararo gagne la course et la tête du championnat

Auteur d’une pole un peu chanceuse, Fabio Quartararo a complètement et parfaitement géré ce Grand Prix du Portugal, remportant une seconde course d’affilée et un magnifique duel face à Alex Rins, par KO ! Très bien parti, Johann Zarco compte hélas parmi les nombreux pilotes à être tombé des montagnes russes de Portimao.
GP du Portugal 43 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 14 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Le Grand Prix de France MotoGP 2021 sans public, nulle part

On savait le Grand Prix de France MotoGP maintenu du 14 au 16 mai 2021 sur le circuit Bugatti au Mans. On sait hélas maintenant qu’il se disputera très certainement à huis-clos, et sans ses originales fan zones (reportées pour 2022 toutefois). La déception est grande pour les fans de Quartararo et Zarco, de plus en plus nombreux !
GP de France 1 commentaire
Yamaha dévoile un moteur électrique de 470 ch et un drone hybride

Comment, vous n’étiez pas au courant ? Yamaha est un expert en motorisation électrique : pour vélos, pour scooters et motos (bientôt ?) et pour autos ! Son dernier engin conçu pour équiper des prototypes de hautes performances à quatre roues développe pas moins de 350 kW. La marque d'Iwata bosse aussi sur un drone hybride. Présentation et perspectives...
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...