• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS 2011
Cerdon (01), le 1er juin 2011

Rallye de l'Ain : Julien Toniutti devant l'armada corse !

Rallye de l'Ain : Julien Toniutti devant l'armada corse !

Après une bataille acharnée pour résister aux pilotes corses venus en conquérants et continuer sa remontée sur Nicolas Derrien qui part à la faute, Julien Toniutti mène sa KTM 990 Superduke à la victoire et prend la tête du championnat. Compte rendu.

Imprimer

Parcours et forces en présence

Cinquième épreuve du championnat de France des rallyes 2011, le 73ème rallye de l'Ain s'est déroulé sous un soleil estival qui l'a rendu encore plus appréciable. Une superbe course organisée de main de maître par l'Union Motocycliste de l'Ain : on sent l'expérience !

Au menu : une étape de jour avec une grande boucle de 98 km à parcourir deux fois, puis raccourcie à 75 km pour un troisième passage. Etape de nuit : un tour de grande boucle et un tour de boucle raccourcie. Avec deux spéciales par boucle : Challes (2,4 km) et Corveissiat (3,7 km), soit un total de plus de 440 km.

Le titre est encore à la portée de Julien Toniutti du Team Moto-Net.Com : le pilote officiel KTM France, au guidon de sa 990 Superduke, est à 28 points de Nicolas Derrien sur sa BMW F800R Panda Moto. Julien sait qu'il doit lui reprendre 10 points par course sur les trois rallyes restants à courir pour boucler le championnat 2011... mais Nico n'a pas l'intention de se laisser faire et la bataille s'annonce sanglante !

Bruno Langlois Stéphane Ricciarelli

Et dans ces prévisions il faut compter l'armada corse, car les top pilotes de l'Ile de Beauté ne sont pas venus faire de la figuration ! Bruno Langlois, vainqueur du récent Rallye du Beaujolais au guidon de sa KTM 690 SM (lire MNC du 18 mai 2011) compte bien réitérer son exploit, accompagné de ses "confrères" : Stéphane Ricciarelli remis de sa fracture du poignet qui l'avait empêché de courir le Rallye de Corse au guidon d'une Yamaha 450 WR (lire MNC du 28 avril 2011), Paul Christian Piazza sur Husaberg 570 et Carlo Scanu sur BMW 450 GX.

La course s'annonce donc palpitante et se déroulera avec une météo estivale (pour une fois !), malgré la danse de la pluie effectuée la veille par quelques trouble-fête (Maxence Sonilhac, courageux "chauffeur" de la Royal Enfield 500 et Dominique Subias, le non moins vaillant pilote de la Yamaha 125 WRX) misant plus sur le pilotage fin que sur le gros gaz pour gros coeurs !

Car du gros cœur, il en faut dans ces spéciales d'un genre un peu particulier... Certes la première, Challes, est assez ordinaire : courte, deux épingles glissantes au départ puis une enfilade très rapide en sous-bois, deux beaux virages au grip moyen puis une enfilade en descente très, très rapide et l'arrivée sous un pont d'autoroute. Elle demande déjà un mental costaud pour passer très vite dans la descente, mais la deuxième, Corveissiat, c'est carrément du délire !

Le premier tiers est assez normal, rapide et viroleux, tandis que le deuxième est une longue enfilade en quasi ligne droite dans laquelle on se retrouve à fond de 6 pendant de longues, longues secondes... avec un revêtement qui est loin d'être un billard ! Des raccords de bitume, du goudron fondu, quelques bosses, deux ou trois gentilles courbinettes... Tout ça à fond, pour arriver au bout de l'enfilade à plus de 200 km/h suivant les motos ! Les meilleurs temps ici sont réservés à ceux qui auront débranché leur cerveau avant de prendre le départ !

Reconnaissances de la spéciale de Challes

Jeudi, reconnaissances très sages de la spéciale de Challes avec les passages de trois pilotes qui vont faire parler d'eux : Paul-Henri "Tigrou" Sebe sur BMW S1000RR, Nicolas "Crazy" Pautet sur Yamaha FZ8 Moto Ain et Nicolas Derrien sur BMW F800R.

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !