• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW JEAN-LUC MARS (CSIAM)
Paris, le 17 juillet 2020

Premier semestre 2020 : le marché moto virussé mais pas terrassé

Premier semestre 2020 : le marché moto virussé mais pas terrassé

Le marché français du motocycle a chuté de -16,7% sur le premier semestre 2020 mais la forte reprise observée depuis le déconfinement redonne confiance en l'avenir, même s'il reste très incertain. MNC fait le point avec le président de la CSIAM, Jean-Luc Mars.

Imprimer

Page 1 - Retour à la normale... ou presque

À ce jour, le Covid-19 - ou la Covid-19, peu importe - a tué un peu plus de 30 000 personnes en France. À bien des égards donc, les conséquences du coronavirus sur le marché du motocycle semblent terriblement futiles. Cependant, Moto-Net.Com tient bon le guidon et poursuit sa route ses bilans mensuels.

Depuis qu'ils peuvent à nouveau circuler sans restrictions dans tout le pays, les motards et scootéristes français font le bonheur des concessionnaires : en juin, premier mois plein de retour à la "normale-ou-presque", les ventes de motos et scooters ont bondi de +36% par rapport à juin 2019...

La météo n'a pourtant pas été particulièrement propice aux affaires : "le temps a été souvent frais et agité durant ce mois de juin avec plusieurs épisodes pluvio-orageux intenses", signale Météo France dans son propre bilan. Les vendeurs de parapluies et imperméables étaient donc plus heureux.

"Les conditions anticycloniques (très favorables aux sorties et achats de motocycles, NDLR) ne se sont réellement installées sur la France que du 22 au 24 juin et un pic de chaleur a concerné le pays du 23 au 26", nous remémore les experts Manhattan météo. De bon augure pour les chiffres de juillet, donc ?

Sur le secteur des 125 cc que peuvent conduire les automobilistes (après la formation de 7 heures, au besoin), les ventes ont grimpé de trois-quarts entre mai et juin (+78%). Comparé à l'an dernier, la hausse atteint +41,4%, soit 9316 petites motos et scooters vendus.

Toujours en tête, Honda tracte plus que jamais le marché, Yamaha est nettement distancé et Piaggio fait de la résistance. Kymco redémarre très fort, Mash contre-attaque face à Orcal, Sym est isolé et Peugeot est bousculé par deux nouvelles marques : Keeway et FB Mondial qui sortent KTM et Suzuki du Top 10 en juin !

Les ventes de "gros scooters à trois roues" - accessibles eux aussi aux titulaires du permis B - ont bondi de +83% par rapport à mai dernier, mais la progression se limite à +11,1% par rapport à juin 2019. La rentrée des bureaux en septembre s'annonce cependant chargée avec l'arrivée - cet été - du nouveau Yamaha Tricity 300...

Les gros cubes résistent un peu mieux au coronavirus

Les gros cubes ont accéléré de moitié par rapport à mai 2020 (+52%) et d'un tiers par rapport à juin 2019 (+33,6%). Au cumul des six premiers mois, les ventes de grosses cylindrées ne sont en baisse "que" de -15,3% tandis que les petites (125 cc et un soupçon moins) ont un peu plus de mal avec -19,9%.

Yamaha continue de jouer la locomotive chez les "+ de 125", suivi de BMW qui l'égale en termes de progression mais pas de volume. Honda remplace Kawasaki sur le podium mensuel, Triumph réalise un bon mois, Harley-Davidson un bien plus petit et laisse d'ailleurs passer l'anglais... et l'autrichien KTM ! Suzuki s'améliore nettement par rapport au mois dernier mais patine par rapport à juin 2019, Ducati et Royal Enfield ferment toujours la marche, roue dans roue.

D'un point de vue sanitaire, bien que la première vague de l'épidémie soit désormais derrière nous, les précautions et gestes barrière doivent toujours être respectés... Ces obstacles nécessaires compliquent l'accueil des clients dans les magasins et ralentissent leur prise en charge par les commerciaux, mais ne plombent pas les résultats !

Les lecteurs MNC - qui, comme chacun sait, sont un peu plus observateurs que les autres - auront noté que la rassurante progression du marché en juin dernier a été facilitée par le nombre de jours ouvrables supérieur cette année (21 Vs 19). Soit un petit 10% bien appréciable, non ?

En considérant les jours d'ouvertures de concessions - du mardi au samedi -, le mois de juin 2020 ne semble pas privilégié avec ses 21 jours d'activités, comme en juin 2019. Néanmoins, "beaucoup sont ouvertes le lundi, certaines même le dimanche", nous signale Jean-Luc Mars, président de la branche moto de la CSIAM (chambre syndicale qui fédère et représente les intérêts des filiales françaises des constructeurs automobiles, motocycles et véhicules industriels étrangers).

Moto-Net.Com s'est entretenu avec Mister Mars (par ailleurs directeur général de Triumph France) afin de dresser le bilan du premier semestre 2020 qui s'est conclu sur un encourageant mois de juin donc, mais s'ouvre sur une nouvelle période d'incertitude...

En raison de la seconde vague qui se profile à l'horizon, le port du masque sera obligatoire dans les concessions - et tout espace public clos - à compter du 1er août de très, très bientôt. Des confinements ciblés sont également envisagés dans des zones où le virus circulerait activement... Affaire à suivre sur MNC, restez connectés !

Moto-Net.com invite maintenant ses lecteurs Premium - qui, on les remercie tous, soutiennent activement leur journal moto préféré, son indépendance et son (im)pertinence ! - à découvrir notre analyse de ce "pas-si-drôle" de premier semestre puis l'interview de Jean-Luc Mars, ainsi que tous les chiffres de juin 2020 (mois et cumul).

Découvrez l'abonnement MNC Premium

A nos lecteurs : abonnez-vous dès maintenant à MNC Premium pour soutenir l'indépendance du Journal moto du Net, accéder à toutes nos archives depuis 1999 et profiter d'avantages exclusifs (invitations, cadeaux, réductions chez nos partenaires, etc.) !

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !