• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
POLLUTION DES DEUX-ROUES
Paris, le 23 mai 2007

Nouveaux progrès pour les deux-roues en termes de pollution

Nouveaux progrès pour les deux-roues en termes de pollution

Une nouvelle étude de l’ADEME évalue les progrès environnementaux réalisés par les deux-roues avec le passage à Euro3 en les plaçant pour la première fois dans des conditions similaires à la circulation réelle. Bilan : une pollution en baisse depuis 2005.

Imprimer

"Les problèmes de circulation et de stationnement, la nécessité de se déplacer de plus en plus rapidement font que les deux-roues deviennent de plus en plus nombreux", remarque l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) : "ainsi, alors que les ventes de voitures ont tendance à baisser depuis quelques années (-2,9 % en 2005 et -3,3 % en 2006), celles des deux-roues explosent, en particulier les 125 cm3 avec 31% de ventes supplémentaires entre 2005 et 2006".

L’ADEME en bref

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) est un établissement public sous la tutelle conjointe des ministères de l'écologie et du développement durable, de l'industrie et de la recherche. Elle participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement et de l'énergie. L'agence met ses capacités d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public et les aide à financer des projets dans cinq domaines (la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit) et à progresser dans leurs démarches de développement durable.

Depuis le 1er janvier 2007, "tous les deux-roues motorisés de plus de 50 cm3 vendus en Europe doivent répondre à la norme Euro3", rappelle l’ADEME qui évalue les émissions de polluants et les rejets de gaz à effet de serre des deux-roues à moteur depuis 2000. L'agence a donc procédé à une nouvelle étude, mais contrairement à ses travaux publiés en 2005 (lire Moto-Net.Com du 29 juin 2005), elle a cette fois pris en compte les avantages des deux-roues en termes de fluidité du trafic : temps de circulation réduit (pas d'embouteillages) et temps de stationnement réduit (pas besoin de tourner une heure pour trouver une place).

Améliorations nettes quels que soient les deux-roues

Les deux modes de transport (auto et deux-roues) ont donc été comparés sur un trajet domicile travail entre la banlieue parisienne (Linas) et le centre de Paris (Musée d’Orsay) à l’heure de pointe (arrivée dans Paris à 8h30), en respectant scrupuleusement le code de la route (44 mn de trajet pour le deux-roues et 88 mn pour la voiture).

Résultat : " la réglementation Euro3 a entraîné une nette réduction des émissions de polluants des deux-roues en usage réel, mais les deux roues restent plus polluants que les voitures les plus récentes. En revanche les émissions de gaz à effet de serre des deux-roues Euro3 sont inférieures à celles des meilleurs véhicules Euro4", conclut l'ADEME : "les améliorations sont nettes quels que soient les deux-roues, aussi bien pour les émissions de polluants que pour la consommation de carburant ".

  • Les émissions de NOx ont été réduites de 50 %
  • Selon les catégories de deux-roues, les émissions de HC ont baissé de 20 à 75 % et celles de CO de 66 à 90 %
  • Les émissions de CO2 enregistrent une baisse de 15 % pour une moto de 125 cm3
  • La consommation de carburant s’améliore pour toutes les cylindrées et en particulier pour les plus de 950 cm3 (baisse de 25 %)

L'ADEME constate une réduction "sensible" des émissions de polluants depuis 2005 pour les motos, résultat de la "sévérisation" (sic !) réglementaire concernant les normes Euro3.

Pollution des deux-roues : de nouveaux progrès pour les deux-roues en termes de pollution

"Les motos Euro3 de plus de 125 cm3 sont les mieux placées parmi les deux-roues au niveau de l’impact sur la qualité de l’air en raison de normes de pollution plus sévères", explique l'agence gouvernementale : "les mesures effectuées sur les deux-roues Euro3 de plus de 950 cm3 montrent que les valeurs limites sur cycle d’homologation sont respectées même en situation réelle, cadre de l’étude".

Comparaison auto Euro4 / moto Euro3

Le second volet de l’étude compare la quantité totale de polluants rejetés et de carburant consommé au cours du trajet complet, en prenant en compte les spécificités des automobiles et la recherche du stationnement.

Résultats pour les polluants locaux : les deux-roues Euro3 s’avèrent plus polluants que les voitures Euro4 pour les polluants locaux, ce qui est logique dans la mesure où les normes ne sont pas les mêmes :

  • Pour les 125 cm3, les émissions de CO et de HC restent dix fois supérieures à la moyenne des voitures essence Euro4.
  • Pour les cylindrées supérieures, les émissions de CO sont deux à trois fois plus élevées que la moyenne des voitures essence Euro4, les émissions d’HC sont six fois supérieures à celles des voitures essence Euro4 et les émissions de NOx des deux-roues motorisés sont en moyenne six fois plus élevées que celles des autos essence Euro4. Elles sont néanmoins inférieures de moitié à celles de la voiture diesel Euro4.

"La différence enregistrée entre les émissions de polluants locaux des voitures et des motos est liée à un décalage dans la sévérité des réglementations", ajoute l'ADEME en précisant que la norme Euro3 moto (2007) est plus proche de la norme Euro2 auto (1996).

Moins de gaz à effet de serre pour les petites cylindrées

En ce qui concerne les gaz à effet de serre (GES), les émissions des deux-roues Euro3 sont "inférieures à celles des meilleurs véhicules grand public diffusés aujourd’hui", indique l'étude qui relève "une moyenne de 87 geqCO2/km pour les scooters 125 cm3 sur le parcours étudié, là où la petite citadine Diesel est à environ 130 geqCO2/km".

En revanche pour les grosses cylindrées (plus de 950 cm3), les émissions de gaz à effet de serre sont "du même ordre de grandeur que pour les citadines diesel ou essence".

Les deux-roues de petites cylindrées dégagent donc moins de gaz à effet de serre en ville que les motos de plus grosses cylindrées, en raison de leur conception (masse faible et gabarit réduit favorable à la fluidité de circulation).

Des niveaux d'émissions en nette amélioration
pour les grosses cylindrées

En résumé, l'ADEME conclut que "si, pour les cylindrées élevées, des progrès significatifs ont été enregistrés grâce à une évolution satisfaisante de la réglementation, les niveaux d'émissions en particulier des 125 cm3 (dont le parc augmente chaque année) et des cyclomoteurs (moins de 50 cm3, qui représentent la majorité du parc des deux-roues utilisés) restent encore élevés".

"Il convient également de veiller à ce que les cycles d’homologation se rapprochent le plus possible de l'usage réel", estime l'ADEME, qui juge "souhaitable de mener des tests sur la tenue dans le temps des systèmes de dépollution pour étudier la durabilité des performances".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...