• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURT-CIRCUIT
Paris, le 2 avril 2019

Lightning Strike : la moto sportive électrique accessible se dévoile

Lightning Strike : la moto sportive électrique accessible se dévoile

Le constructeur californien Lightning Motorcycles lève comme prévu le voile sur son attirante moto sportive électrique annoncée sous les 13 000 dollars. Cette nouvelle Strike, déclinée en plusieurs versions plus ou moins performantes, débarquera cet été en concessions américaines.

Imprimer

Le Journal Moto du Net vous présentait en début d'année l'intéressant projet de moto électrique à hautes performances et à budget contenu du constructeur "branché" Lightning, connu entre autres pour sa spectaculaire "Hypersport à piles" chronométrée à 350,837 km/h.

Cette nouvelle et ambitieuse moto électrique appelée Strike vient comme prévu de dévoiler tous ses détails techniques et sa silhouette complète, après s'être partiellement révélée en janvier dernier. Comme supposé par MNC, cette nouveauté revêt une allure résolument sportive, en droite ligne de l'ultra-performante LS-218.

Sa coque aérienne et ses optiques en amande renvoient aux sportives japonaises et à feue la Triumph 675, de même que son maousse bras-oscillant et son bâti arrière ajourés. En cela, la Strike ne se démarque pas de la production thermique probablement pour faciliter la transition (énergétique, forcément !).

Une bonne chose ? Oui et non... Quitte à construire une moto censée révolutionner le genre, autant commencer par bousculer les habitudes en matière de look ! Un peu comme Toyota l'a fait avec sa voiture hybride Prius, reconnaissable entre mille avec sa ligne originale.

Jusqu'à 320 km d'autonomie et 240 km/h !

D'autant que les arguments de la Strike sont "électrisants" : le modèle standard de 90 ch atteindrait "217 km/h" et entre "110 km et 160 km" d'autonomie au prix de "12 998 dollars" (environ 11 430 euros). Même si les comparaisons sont faussées avec les Etats-Unis à cause des différences de taxes, son tarif équivaut à la nouvelle Kawasaki ZX-6R 636 (11 699 €), certes considérablement plus performante (130 ch).

La Strike se montre surtout autrement plus abordable que le reste de l'actuelle production "à piles", dont la Harley-LiveWire et son prix extravageant de 33 900 € !  La note grimpe à "16 998 dollars" (environ 15 200 €) avec une batterie plus puissante (15 kWh), gage d'un rayon d'action davantage compatible avec des besoins "réels": entre "170 et 240 km".

Les performances deviennent carrément bluffantes sur la Strike "Carbon", modèle haut de gamme ci-dessus avec pièces en carbone, suspensions Öhlins,  pneus sportifs Pirelli et étriers monoblocs Brembo. Cette moto électrique de 120 ch prendrait "241 km/h" et pourrait couvrir jusqu'à "320 km"

Probable qu'elle ne soit pas capable de faire les deux en même temps dans la mesure où les batteries lithium-ion se déchargent très rapidement à haute vitesse, davantage qu'en cycle urbain. Reste que ces données à vérifier dans la "vraie vie" - en dehors de simulations informatiques - sont bigremment prometteuses !

Seulement 35 minutes de recharge avec le chargeur rapide en option

Dernier argument en faveur de cette Strike : son temps de charge de seulement "35 minutes" sur des bornes à très forte intensité. Ce potentiel "plein de watts" (Lightning ne précise pas s'il s'agit d'une recharge complète ou à 80%...) exige toutefois un chargeur optionnel à 1500 dollars (environ 1350 €). D'origine, comptez "12 heures" de recharge sur une prise domestique et entre "2 et 3 heures" sur une borne publique. 

Lightning a d'ores et déjà ouvert les réservations et prévoit des livraisons débutant "en juillet 2019" pour la Strike Carbon, suivie ensuite des versions standards. Patience pour les électro-motards français : la marque californienne ne prévoit pas d'exportation hors des Etats-Unis avant "2020" !

Galerie photo Lightning Strike Carbon 2019

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...