• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ALLO MAMAN, MOINS DE BOBOS ?
Paris, le 30 mai 2017

Le transport d'enfants à moto se durcit aux Philippines

Le transport d'enfants à moto se durcit aux Philippines

Les Philippines appliquent depuis peu une réglementation plus stricte concernant le transport d'enfants sur un deux-roues, principal moyen de locomotion dans cet archipel d'Asie du Sud-est. Désormais, seuls les enfants casqués et capables de se tenir au conducteur en accédant aux repose-pieds sont autorisés à monter à l'arrière d'une moto ou d'un scooter. Soit à peu de choses près les mêmes "obligations" qu'en France.

Imprimer

En Asie, la moto et le scooter restent un moyen de transport très populaire en raison de leur faible coût, à tel point que certains utilisateurs n'hésitent pas à prendre des libertés pour y caser toute leur famille... Chacun a pu observer - sur place ou sur des photos - ces deux-roues (sur)chargés de trois à cinq personnes, le(s) petit(s) dernier(s) calé(s) entre les parents, au milieu des innombrables vélos, tuk-tuk et voitures. Le "monospace" prend la souvent forme d'une moto de 100 à 150 cc, avec un panier à l'avant pour caser quelques affaires et un porte-bagages à l'arrière pour transporter plus de monde !

Ces habitudes présentent naturellement des risques élevés, d'autant que dans de nombreux pays d'Asie les règles de circulation sont plutôt... folkloriques, tandis que le port du casque reste un concept peu - ou pas du tout ! - intégré. Mais les mentalités évoluent progressivement, notamment dans la République des Philippines où le président Benigno S. Aquino III a signé en juillet 2015 une loi encadrant plus strictement le transport et la circulation des enfants à moto ou en scooter.

Deux ans après sa signature, ce texte officiel appelé "Republic Act 10666"  entre - enfin ! - en application aux Philippines sous l'impulsion du département des transports. Cette nouvelle loi indique que les enfants passagers d'un deux-roues doivent être en mesure d'installer leur pieds sur les repose-pieds de la moto de manière "confortable". D'autre part, l'enfant doit pouvoir passer ses bras autour de la taille du conducteur.

Peu de contraintes en France

Concrètement, ces mesures de bon sens visent à éviter que de trop jeunes enfants ne soient transportés sur un deux-roues sans aucun moyen de s'accrocher. Enfin, dernière obligation : le port d'un casque homologué est désormais obligatoire pour les enfants. Cela vous paraît encore insuffisant ? Et pourtant, cette législation est à peine moins exigeante que celle en vigueur en France !

Rappelons en effet que le transport des enfants à moto ou en scooter est étonnement peu encadré par le code de la route français : contrairement aux idées reçues par exemple, aucun âge minimum n'est requis pour être passager d'un deux-roues, malgré les demandes répétées de le limiter à 8 ans. La seule contrainte à l'heure actuelle est d'installer un siège spécifique avec système de retenue pour les enfants de moins de... 5 ans ! La réglementation concernant les enfants à moto apparaît finalement à peine plus satisfaisante en France qu'en Asie.

Des amendes qui peuvent atteindre un mois de salaire philippin !

Toujours est-il que comme partout dans le monde, la mise en place d'une nouvelle loi de circulation routière s'accompagne inévitablement de rentes pour l'État d'amendes : pour leur première infraction à ces règles, les contrevenants s'exposent à une amende de 3000 pesos philippins (PHP), soit environ 54 €. La note grimpe à 5000 pesos (90 €) en cas de récidive et peut atteindre 10 000 pesos (180 €) la troisième fois.

Ces sommes peuvent paraître peu élevées aux yeux d'Européens, mais doivent être mises en perspective avec les revenus modestes de la classe ouvrière philippine : le salaire minimum est fixé à 491 pesos philippins par jour (environ 8,8 € !) et les revenus mensuels moyens évoluent entre 120 € et 200 €. Autrement dit, une amende de 10 000 PHP représente pour certains plus d'un mois de salaire. Et dire qu'on se plaint d'une prune à 90 € pour excès de vitesse !

L'annonce de l'entrée en vigueur de cette nouvelle loi provoque par conséquent une certaine grogne de la part des Philippins, qui reprochent à leur gouvernement de taxer la partie de sa population la plus démunie sans prendre en considération son cadre de vie : comment transporter ses enfants dans des conditions de sécurité correctes quand ses revenus n'autorisent que de circuler sur un économique deux-roues ?

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 2 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...