• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
AU QUART DE TOUR
Paris, le 20 novembre 2020

Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA

Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA

Jaloux du succès de Royal Enfield (propriété du groupe indien Eicher) et nullement refroidi par les récentes difficultés de Norton (racheté par TVS, du coup), Mahindra va relancer "sa" marque anglaise BSA : des motos thermiques et électriques "Made in UK" sont prévues dès l'an prochain. Explications.

Imprimer

Fut un temps que les moins de vingt soixante ans ne peuvent pas connaitre, où BSA était le plus grand producteur de motos dans le monde. En 1949, la marque de Birmingham était si puissante qu'elle se porta au secours de sa consoeur de Coventry... Triumph !

Les années (19)50 et 60 furent particulièrement "glorieuses" pour ce duo BSA-Triumph : en 1967 et 1968, il reçut d'ailleurs le "Queen Award for Industry" en raison de ses excellentes ventes et de sa contribution à l'industrie motocycliste britannique. Cette dernière est alors concurrencée, bientôt terrassée par de nouvelles marques originaire du Japon : Honzuki ou Kawamaha... quelque chose dans le genre.

 Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA

Fusionnée en 1972 avec ses concurrents et compatriotes Norton et Villiers, BSA disparait de la circulation dès l'année suivante. En 1978 lors de la liquidation de NVT ("yes", Norton Villiers Triumph), l'appellation BSA est racheté par MBH, une holding propriétaire du constructeur des "famous" taxis londoniens !

Il faudra attendre près de quarante ans pour entendre à nouveau parler de BSA, sur Moto-Net.Com notamment ! Fin 2016, le Mahindra se porte acquéreur de la prestigieuse marque anglaise : les relances successives et "successful" de Triumph, Royal Enfield et Norton - dans une moindre mesure... - sont appétissantes...

Déjà propriétaire du français Peugeot Motocycles (à 51 puis 100%) et du tchèque Jawa, le géant indien du tracteur, de l'auto et du pousse-pousse - qui s'est diversifié dans la finance, l'immobilier, l'énergie, l'aérospatial, etc ! - émet alors le souhait de "faire revivre des marques mythiques comme BSA et Jawa, pas seulement sous forme de produits mais aussi comme un style de vie".

Vishnou save the motorcycle industry

Avant de vendre des tee-shirts et casquettes, mugs et chaussettes, coques de smartphone et magnets, Mahindra doit toutefois relancer la machine. Et c'est justement ce que vient d'annoncer Anand Mahindra, grand patron du conglomérat éponyme !

L'homme d'affaires qui pèse 1,4 milliards d'euros selon le magazine Forbes, s'est récemment confié à nos confrères du très sérieux Guardian : "le Royaume-Uni a été le leader dans la moto dès le début. Cette origine est quelque chose que nous voulons vraiment conserver". Comprenez donc : les BSA seront "Made in UK".

 Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA

Dans peu de temps, la nouvelle compagnie BSA commencera à Bandurry (Oxfordshire, non loin de Coventry) la construction d'un centre de recherche afin de développer de futures motos électriques : elle aurait reçu pour cela une subvention d'un peu plus de 5 millions d'euros de la part du gouvernement britannique qui espère la création de 255 emplois.

Des motos BSA thermiques puis, très vite, électriques

Avant de devenir doublement branchée - électrique et de nouveau à la mode ? -, BSA prévoit également de produire des motos mues par des moteurs à combustion interne. Car Mahindra n'a pas l'intention d'abandonner le thermique avant que le marché atteigne son "point de basculement".

Pour information, le premier ministre britannique Boris Johnson vient tout juste d'annoncer son intention d'avancer à 2030 (au lieu de 2040 puis 2035) l'interdiction de vendre des voitures et camionnettes neufs et 100% thermiques outre-Manche. La bascule interviendrait donc bien avant la pénurie de pétrole...

 Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA

Avant la fin de l'année prochaine et la sortie de sa première moto électrique (!), "BSA prévoit d'assembler des motos traditionnelles coûtant entre 5 500 et 11 000 euros avec des pièces provenant de divers fournisseurs au Royaume-Uni et ailleurs". Pour accomplir ce programme extrêmement ambitieux, BSA peut compter sur sa tentaculaire maison-mère et son vaste savoir-faire.

L'image de la marque prestigieuse - mais presqu'oubliée ! - sera-t-elle ensuite suffisamment forte pour attirer les clients ? La relance fin 2018 de Jawa exclusivement en Inde a dépassé toutes les attentes : 50 000 motos ont été écoulées en douze mois, dont 2000 récents et mignons Perak (photo ci-dessus)... Affaires à suivre sur Moto-Net.Com, restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo Yamaha MT-09 2021

Retrouvez notre vidéo de l'essai du nouveau roadster Yamaha MT-09 2021 à Marseille (13), en complément de notre test complet écrit. 
La fièvre retombe en février 2021 sur le marché moto et scooter

En février 2020, les français étaient pris d’une fièvre acheteuse qui faisait grimper le marché moto au plus haut. Un mois plus tard hélas, un vilain virus venu de Chine grippait tout... Cette année, les ventes sont en baisse en février (-14%) mais remonteront nécessairement en mars. Bilan.
Quartararo en tête des essais MotoGP 2021 au Qatar, Zarco 6ème

Le jeune pilote français se montre déjà très à l'aise à la place de Rossi dans le team officiel Yamaha et s'empare du meilleur chrono de la deuxième journée d'essais MotoGP au Qatar, en attendant le premier Grand Prix de la saison 2021 le 28 mars.
Tests d'intersaison 8 commentaires
Valentino Rossi dévoile ses nouvelles couleurs pour 2021... et ses dernières ?

Le team Yamaha Petronas SRT vient de présenter ses effectifs 2021, avec parmi eux un certain... Valentino Rossi, qui disputera sa 26ème saison en Grand Prix moto ! Le Doctor y rejoint son poulain Franco Morbidelli, vice-champion MotoGP 2020 : le n°46 peut et doit viser les podiums et la victoire... Explications.
Pilotes et équipes 10 commentaires
Quelles modalités pour la nouvelle expérimentation de la circulation interfiles ?

Faut-il légaliser ou interdire la circulation interfiles des deux-roues motorisés en France ? Avant de se prononcer, la délégation à la Sécurité routière souhaite expérimenter une seconde fois cette pratique, à partir de juin prochain. Elle a reçu hier les fédérations de motards afin d’en discuter. Explications.
Sécurité routière 6 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 18 commentaires
La Kawasaki SRC n°11 garde ses pilotes pour 2021 mais change de pneus

Champion du monde d’Endurance moto en 2018-2019 avec Pirelli, le team officiel Kawasaki SRC est tombé à la sixième place du championnat EWC 2020 avec Michelin. En 2021, les Verts choisissent Dunlop pour tenter de remporter le titre. Comme il y a 25 ans ! Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...