• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Le Cap (Afrique du Sud), le 28 février 2017

Essai Tmax 2017 SX et DX : Yamaha donne (vend) son maximum !

Essai Tmax 2017 SX et DX : Yamaha donne - vend ! - son maximum

Yamaha lance son nouveau Tmax 530 2017, décliné en trois modèles : le standard, le SX un peu plus sportif et le DX - très - haut de gamme. Moto-Net.Com a pu tester les deux dernières versions qui arrivent en ce moment dans les concessions pour les motards qui en veulent toujours plus... Essai.

Imprimer

Essai Tmax 2017 page 1 - 2001, l'odyssée du Tmax

N'en déplaise à certains, le Tmax est en France l'un des deux-roues motorisés préférés des motards. Ou du moins, préférés des détenteurs du permis moto. En 2012, il était même la meilleure vente du marché moto et scooter des plus de 125, loin devant les ER-6 et Z750 ! Pour Eric de Seynes, directeur des opérations chez Yamaha Motor Europe, "le Tmax est devenu une icone, un produit clé dans notre gamme".

Avant l'arrivée du Tmax 500 - jaune ! - en 2001, rares étaient les motards qui s'intéressaient aux scooters de plus de 125 cc. L'ancien directeur général de Yamaha Motor France tient toutefois à rendre hommage à une machine qui, selon lui, a ouvert la voie au "Twin-Max"...

Essai Tmax 2017 SX et DX : Yamaha donne - vend ! - son maximum

"Pour rappel, le Tmax est né suite au succès du Majesty 250", rappelle le patron des Bleus en introduction de la conférence de presse sur le Tmax 530 de 2017. "Yamaha a estimé à l'époque qu'il y avait de la place entre ce scooter pratique adopté par les motards et les motos sportives bien plus onéreuses".

Le succès du maxiscooter sportif a été immédiat : dès son lancement, le Tmax a plu aux motards européens grâce à son savant cocktail intégrant l'agrément, la protection et le - petit - coffre d'un scooter d'un part, la tenue de route d'une moto et les respectables performances moteur de l'autre.

Essai Tmax 2017 SX et DX : Yamaha donne - vend ! - son maximum

En sept ans, la première version (mise à jour en 2004) s'est écoulée sur notre continent à près de 100 000 unités ! Mais le meilleur restait à venir : en 2008, le nouveau look et la partie cycle affutée (cadre en alu, fourche de 43mm et roue avant de 15 pouces) ont assuré au Tmax une année record.

Depuis, le succès ne s'est jamais démenti. Les ventes du (top) modèle Yamaha ont toujours été habillement relancées par la firme d'Iwata via des renouvellements en 2012 et 2015, portant le total d'exemplaires écoulés à plus de 233 000, dont les deux tiers dans trois pays du sud de l'Europe : Italie, Espagne et France, par ordre d'importance.

La référence des maxiscooters depuis 16 ans

"L'an dernier en Europe, 40% des ventes de motocycles (deux-roues motorisés de plus de 50 cc) sont des scooters", nous fait observer Eric de Seynes. "Parmi ces scooters, 60% étaient des 125 cc, 26 % cubaient entre 126 et 300 cc, et 15% (seulement, NDLR !) dépassaient les 300 cc".

Essai Tmax 2017 SX et DX : Yamaha donne - vend ! - son maximum

Comment le Tmax réalise-t-il de si beaux scores au sein du segment des maxiscooters, somme toute limité ? En générant plus de la moitié des volumes chaque année, pardi ! Incontestable, la référence Yamaha est pourtant souvent contestée... mais jamais inquiétée.

Preuve irréfutable que le maxiscoot' Yam est un bon produit : "nos clients sont loyaux, de plus en plus : en 2008, 20% des acheteurs possédaient déjà un Tmax. En 2012, cette proportion est montée à 32%, et elle atteignait 41% en 2015", se félicite le patron de Yamaha Motor Europe.

Essai Tmax 2017 SX et DX : Yamaha donne - vend ! - son maximum

Pour augmenter l'attrait de leur best-seller, les japonais n'ont pas seulement peaufiné leur scooter. Ils l'ont également gratifié de versions spéciales. "Un seul modèle était disponible les quatre premières année. La première déclinaison est arrivée en 2005 et de nombreuses autres ont suivi. L'an dernier, 52% des ventes étaient des versions spéciales", nous apprend Eric de Seynes.

"Le max ne suffit jamais pour nos clients", poursuit-il. C'est pourquoi, en 2017, Yamaha ne propose non pas une, non pas deux... mais trois versions de son nouveau Tmax : le modèle standard, sa déclinaison plus "sportive" SX et celle "Deluxe" DX, dévoilées lors du dernier salon de Milan et présentées sur Moto-Net.Com.

Ce sont justement les deux inédites versions SX et DX que Yamaha a choisi de nous faire découvrir à Cape Town, en Afrique du Sud. De l'autre côté de l'équateur, l'été se termine gentiment : 33°C au - grand - soleil ! Ces parfaites conditions de roulage vont nous permettre de tester correctement ce nouveau scooter... Essai en page suivante !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles SX et DX d'origine
  • Kilométrages au départ : environ 180 km
  • Parcours : 190 km
  • Routes : ville, petites routes et autoroute
  • Pneus : Bridsgetone Battlax SC (SX) et Dublop Roadsmart III (DX)
  • Conso moyenne : 4,5 l/100 km (d'après ordi)
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS TMAX 530 2017

 
  • Vif en ville, stable sur route
  • Agrément moteur et perfs
  • Riches dotations du DX
  • Coffre - un peu - plus grand
 
 
 

POINTS FAIBLES TMAX 530 2017

 
  • Intérêt limité du D-mode (donc du SX)
  • Tarif du (top) modèle DX
  • Selle haute et large
  • Légères vibrations vers 70 km/h
 
 
 
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.