• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Tortosa (Espagne), le 27 mai 2019

Essai Ténéré 700 : Yamaha décroche la dune

Essai Ténéré 700 : Yamaha décroche la dune

Et si la catégorie des trails revenait à l'essentiel après s'être progressivement enlisée dans un confort bourgeois ? Et si la simplicité et l'esprit d'aventure reprenaient le pas sur la puissance et la sophistication des onéreux maxi-trails ? Yamaha y croit fermement en lançant sur cette piste sa nouvelle Ténéré 700 ! Essai complet sur les magnifiques chemins et les routes escapées de Tortosa (Espagne).

Imprimer

Essai Ténéré 700 page 2 : détails en photos légendées

 
La XT du 21ème siècle. La Ténéré 700 tisse un lien évident avec la XT500 de 1976, rien de moins que la moto Yamaha la plus vendue dans les années 70 : quelque 60 000 unités écoulées en France pendant ses 14 années de production ! Comme son aïeule, elle incarne le véritable esprit trail à forte connotation rallye-raid.

 

 
Histoire naturelle. La première Ténéré ("désert" ou "contrée sauvage" en Touareg) est sortie en 1983, sept ans après la XT500 : il s'agissait de la XT600Z Ténéré. Suivra ensuite la XTZ750 Super Ténéré, à moteur bicylindre avec laquelle Stephane Peterhansel remporte le Dakar en 1991 et 1998. Retour au monocylindre au début des années 90 avec la XTZ660, puis cap sur le segment maxi-trail devenu à mode dans les années 2000 avec la XTZ1200 Super Ténéré en 2010.

 

 
MT économies. La "T7" est bâtie à partir du roadster best-seller MT-07, à qui elle reprend le bicylindre en ligne de 689 cc. Yamaha a retouché l'admission (nouvelle boîte à air, notamment), transformé l'échappement, amélioré le refroidissement et raccourci la démultiplication finale. C'est Minarelli, partenaire historique de Yamaha en matière mécanique, qui s'est chargé de ce développement. Le jeu aux soupapes intervient tous les 40 000 km.

 

 
Course à l'agrément… L'ingénieur japonais chargé du moteur nous a expliqué que la légère baisse de puissance constatée par MNC entre la Ténéré 700 (73,4 ch) et la MT-07 (74,8 ch) était dictée par une volontée d'améliorer les mi-régimes et d'aplanir la courbe de couple pour rendre la T7 plus exploitable. "Mais la différence est assez ténue", affirme-t-il à propos cette moto compatible avec le permis A2.

 

 
Bien encadrée.La partie cycle est le domaine qui présente le plus de modifications par rapport à la MT-07 : le cadre double berceau est spécifique, avec une attention portée vers sa solidité et sa flexibilité comme en tout-terrain. L'amortissement est confié à des éléments Kayaba à grand débattement (210 et 200 mm). Et la garde au sol passe de 140 mm sur le roadster à 240 mm sur le trail !

 

 
Bien suspendue. Yamaha a fait appel à des suspensions de qualité, démarche louable au regard du prix contenu. La fourche inversée de 43 mm - protégée par des carters - est totalement réglable tandis que le mono-amortisseur, monté sur biellettes et avec bonbonne séparée, reçoit une molette de précharge déportée. Pratique.

 

 
ADN de baroudeuse. Beaucoup d'éléments tout-terrain figurent sur cette moto, à commencer par sa selle étroite, dure et haute (875 mm, soit +70 mm Vs MT-07) ! La Ténéré 700 reçoit  des protège-mains, un sabot moteur en métal, une bulle fixe, un protège-radiateur en plastique, un embout de pédale de frein cranté et amovible, un guidon droit ainsi que des jantes à rayons en 21 et 18 pouces chaussées en pneus mixtes Pirelli Scorpion Rally STR.

 

 
Gros bidon. Son réservoir inédit est évasé à l'entrecuisse pour favoriser la mobilité et la conduite debout. Son volume de 16 litres (+2 l Vs MT-07) associé à la sobriété du CP2 lui ouvriraient "plus de 350 km" d'autonomie. Plus fort que les chameaux d'Afrique ! MNC a relevé 5,8 l/100 km en usage intensif sur un trajet de 260 km, essentiellement sur piste. Sur route, l'indicateur de conso est descendu à 4,8 l/100 km de moyenne. Très satisfaisant.

 

 
Dérapage contrôlés. L'ABS peut être déconnecté - à l'arrêt uniquement - via la touche dédiée en bas à droite du tableau de bord. Le freinage repose à l'avant sur des étriers Brembo 2-pistons conventionnels qui pincent des disques de 282 mm à pétales, visuellement identiques à ceux de la MT-07. La puissance est correcte et le dosage agréable. Mention bien également pour le frein arrière, performant et progressif.

 

 
Stabilité. L'empattement passe d'un très court 1400 mm sur la MT-07 à 1590 mm sur le trail Ténéré 700 : objectif stabilité assumé... et atteint ! Notez au passage le long bras oscillant en aluminium pour concilier motricité et poids contenu.

 

 
Instrumentation. Elle se présente sous la forme d'un écran LCD monochrome rectangulaire haut perché, comme un dérouleur de road book en rallye-raid. Loin de la modernité de la "tablette" en couleurs de la 790 Adventure, ce compteur présente néanmoins de manière lisible le rapport engagé, le niveau d'essence, deux trips, l'autonomie restante et les consos moyenne et instantanée. Une barre au-dessus du cockpit facilite l'installation d'un GPS ou d'un dispositif de type Tripy.

 

 
L'option de facilité. Pour contenir le prix, Yamaha a sacrifié quelques aspects pratiques pourtant essentiels sur un trail : porte-paquets et béquille centrale sont en option. La Ténéré 700 peut également recevoir des poignées chauffantes optionnelles et deux packs (Rallye et Explorer) qui proposent notamment des valises rigides de 25 litres.

 

 
Selle d'à côté. La petite selle passager abrite un espace ultra-restreint où entre à peine un bloque-disque. On y trouve également une clé Allen de 4 qui sert à démonter la selle pilote pour accéder à quelques outils (clés diverses, tournevis). Pas évident en cas de pépin !

 

 
Qui pneus le plus… Les jantes de la Ténéré 700 ne sont pas compatibles tubeless, comme sa rivale Africa Twin. Yamaha légitime ce choix par la simplicité de réparation d'une chambre à air : MNC y voit surtout un moyen de réaliser l'économie de jantes à rayons tangentiels, plus coûteuses ! Par ailleurs, un pneu tubeless - généralement moins sensible aux crevaisons - présente l'avantage de pouvoir accueillir une chambre en cas de besoin...

 

 
Roule ma poule ! 350 km le premier jour, majoritairement sur pistes et chemins roulants, puis 150 km de routes le lendemain matin : le roulage de la Ténéré 700 était particulièrement chargé. Tant mieux ! MNC apprécie d'avoir pu cerner ses qualités et ses défauts sur le long terme et dans ces circonstances variées : ça change de certains lancements presse réalisés en urgence, entre deux power-points et l'avion du retour, dont on revient parfois avec plus de questions que de réponses...

 

 
Guest stars. Adrien Van Beveren et Xavier de Soultrait, pilotes officiels Yamaha en rallye-raid ci-dessus aux côtés du boss de Yamaha, Europe Eric de Seynes, nous ont fait l'honneur de leur présence. Les deux français ont fait le show avec la Ténéré 700 dans le camp de base de la soirée, réalisant des wheelings dans une courte et étroite allée gravilonnée avec une dextérité écoeurante. Même démonstration de maîtrise totale le lendemain sous une pluie battante, qui n'a pas dissuadé De Soultrait (6ème au Dakar 2019) de nous taxer en glisse des deux-roues dans une épingle !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle d'origine avec 2060 km au compteur
  • Parcours : 506 km dont 260 sur pistes et chemins
  • Pneus : Pirelli  Scorpion Rally STR (pression abaissée à 2,2 et 2,5 en tout-terrain)
  • Conso : 5,8 l/100 km mesurés sur parcours essentiellement tout-terrain. 4,8 l/100 km selon ordinateur de bord sur route uniquement.
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS YAMAHA TÉNÉRÉ 700

 
  • Efficacité spectaculaire en tout-terrain
  • Comportement routier surprenant
  • Retour aux sources pertinent
 
 
 

POINTS FAIBLES YAMAHA TÉNÉRÉ 700

 
  • Selle haute et peu épaisse
  • Vibrations au-dessus 6000 tr/mn
  • Aspects pratiques limités (bouchon sans charnière, pneus à chambre, centrale en option...) 
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !