• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 26 mai 2015

Endurance / Moto GP : Yamaha aligne Bradley Smith et Pol Espargaro aux 8H de Suzuka 2015

Endurance / Moto GP : Yamaha aligne Bradley Smith et Pol Espargaro aux 8H de Suzuka

L'édition 2015 des 8 Heures de Suzuka renoue avec la tradition d'engager des top pilotes sur cette célèbre course d'endurance moto japonaise : Bradley Smith et Pol Espargaro, actuellement 7ème et 8ème du classement MotoGP , y défendront les couleurs de Yamaha sur la nouvelle R1 , confirmant ainsi les hautes attentes placées par la marque aux diapasons…

Imprimer

L'édition 2015 des 8 Heures de Suzuka renoue avec la tradition d'engager des top pilotes sur cette célèbre course d'endurance moto japonaise : Bradley Smith et Pol Espargaro, actuellement 7ème et 8ème du classement MotoGP, y défendront les couleurs de Yamaha sur la nouvelle R1, confirmant ainsi les hautes attentes placées par la marque aux diapasons sur son Hypersport.

Smith, Espargaro et Stoner : belle affiche au "GP des 8H de Suzuka" ! 

Prévues du 23 au 26 juillet, les 8 Heures de Suzuka ont toujours eu une énorme importance pour les constructeurs japonais, qui n'hésitent pas à déployer de gros moyens pour briller à domicile. Préparation technique digne d'un prototype de Grands Prix, logistique soignée, boxes remplis d'ingénieurs : rien n'est négligé pour exhiber sa puissance et son savoir-faire à Suzuka, question de principe et d'honneur !

Dans le même ordre d'idées, les constructeurs japonais faisaient par le passé régulièrement appel à leurs meilleurs représentants en vitesse pour constituer des équipages "d'élite" à Suzuka.

On se souvient notamment de la victoire de Valentino Rossi et de Colin Edwards sur une VTR en 2001, l'année même du premier titre de l'italien en catégorie reine. 

Depuis, cette "tradition" s'est quelque peu perdue, les pilotes arguant du fait d'avoir des saisons de vitesse désormais trop chargées (ainsi que des obligations promotionnelles attenantes) pour prendre le risque de s'éparpiller en endurance - au sens propre, comme au figuré...

C'est sans doute pour cette raison que Yamaha aligne finalement Bradley Smith et Pol Espargaro lors de l'épreuve japonaise, alors qu'il avait été question d'y envoyer Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, histoire de célébrer en beauté l'arrivée de la nouvelle R1 et les 60 ans de Yamaha ! Un projet certes salivant, mais risqué dans la mesure où Rossi et Lorenzo occupent actuellement la première et deuxième place du classement MotoGP. Les "exposer" à Suzuka aurait pu coûter très cher à la firme d'Iwata en cas de chute !

Smith et Espargaro feront donc équipe avec Katsuyuki Nakasuga, champion en titre de la catégorie Superbike au Japon (JSB1000). Les trois hommes piloteront une YZF-R1 spécialement développée pour les 8 Heures de Suzuka, une moto officielle conçue et soutenue directement par la maison mère au Japon, à la différence des R1 des équipes privées comme le YART et le GMT94, champion du monde en titre en endurance. 

Bref, Yamaha déploie l'artillerie lourde pour remporter sa première victoire depuis 19 ans à Suzuka, la cinquième de son histoire. Mais les deux pilotes Tech3 trouveront sur leur chemin un certain Casey Stoner, dépêché par le HRC pour défendre les couleurs Honda dans le team MuSASHi RT HARC-PRO... Du beau monde, assurément !

Nakasuga vise de son côté son quatrième titre consécutif dans le "All Japan Road Race Championship" et a participé aux 8 Heures de Suzuka à sept reprises, avec une quatrième place en 2014 comme meilleur résultat.

Smith et Espargaro ravis, mais conscients de l'ampleur du défi...

"Je remercie Yamaha d'avoir pensé à moi pour leur team pour les 8 Heures de Suzuka, un événement légendaire. Je suis impatient de m’essayer à une autre discipline et surtout de le faire en compagnie de mon coéquipier Pol et de Katsuyuki Nakasuga", commente Smith.

"Ce sera un événement inoubliable et un chapitre en plus dans ma carrière avec Yamaha. Je suis très excité à l’idée d’essayer la nouvelle Yamaha YZF-R1, dont j’ai entendu beaucoup de choses et que je suis ravi de piloter. Il faudra aborder cet événement avec beaucoup de sérieux puisque nous serons le team officiel et j’irai au Japon avec l’intention de décrocher un excellent résultat pour Yamaha".

"Je suis très heureux que Yamaha m’ait choisi pour les représenter sur l’un des événements moto les plus célèbres, les 8 Heures de Suzuka. C’est un honneur mais il y aura beaucoup à apprendre", estime quant à lui Pol Espargaro, récemment opéré d'un syndrome des loges.

"Je ne me fais pas d’illusion quant à la difficulté de l’épreuve puisque je n’ai jamais couru en endurance et que je ne connais pas encore la YZF-R1, même si j’ai entendu beaucoup de bonnes choses à son sujet. Le calendrier MotoGP est en plus très exigeant et nous devrons nous entraîner pour cet événement entre nos courses. Ce sera bien de travailler avec Bradley, cette fois-ci nous nous battrons ensemble au lieu de nous battre l’un contre l’autre : je pense que nous nous complèterons très bien".

"Nous ne connaissons par contre pas le circuit de Suzuka et j’espère que Nakasuga-san pourra nous aider par rapport à la piste, à la moto mais aussi aux stratégies à suivre pour réussir notre course. Ce sera spécial et nous ferons de notre mieux pour nous montrer à la hauteur de la confiance que Yamaha nous accorde"

L'équipage Yamaha devra aussi composer avec la jeunesse de la YZF-R1, encore en phase de rodage pour une discipline aussi exigeante que l'endurance : lors de l'ouverture de la saison aux 24H Motos du Mans, la Yamaha a ainsi souffert de quelques soucis techniques, notamment un changement de couronne imprévu sur les motos de deux teams, ou encore un capteur endommagé pour celle du GMT94...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto 2021 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Fournir le Top 300 des ventes de motos et scooters en France, c’est bien. Trier ces modèles et établir le Top 5 (voire bien plus) de seize catégories, c’est mieux. Or c’est ce que propose MNC à ses lecteurs Premium ! Découvrez les roadsters, trails, néo-rétros, customs, routières, sportives, 125, scooters et deux-roues électriques préférés des Français.
Décembre 2 commentaires
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...