• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 22 juin 2016

Duel Goldwing Vs Roadmaster : carrosses aux pieds agiles !

Duel Goldwing Vs Roadmaster : carrosses aux pieds agiles !

La Honda Goldwing et l'Indian Roadmaster assouvissent, chacune à sa manière, les envies de confort absolu à moto, de gros moteurs généreux en sensations et de luxe. Avec un point commun bluffant sur de telles ultra-routières : un dynamisme épatant ! Duel.

Imprimer

Tout ce qui brille n'est pas ''Gold''...

Faute de GPS de série sur la Honda GL1800 Goldwing - l'un des rares manques à lui reprocher -, MNC navigue "à vue" pour rallier la concession Highway Custom à Pontault-Combault (77), où nous devons récupérer un autre poids-lourd de la catégorie des motos ultra-routières : l'Indian Roadmaster (voir notre Vidéo MNC : premières impressions en direct du duel Goldwing Vs Roadmaster).

Notre sens de l'orientation - à l'efficacité toute relative... - ne tarde pas à nous mener sur la mauvaise voie, entraînant un demi-tour assez serré au guidon de la Honda quelques minutes seulement après s'être assis sur sa selle en cuir au confort remarquable. Et en duo, avec sa bagagerie de plus 150 litres lestée de tout notre barda habituel, pour ne rien arranger !

Sur la plupart des motos dépassant les 400 kg (413 kg pour "l'aile d'or"), la situation entraînerait au mieux une légère appréhension, au pire un refus d'obstacle caractérisé avec recherche urgente d'une échappatoire ! Mais au guidon de la Goldwing, la manoeuvre s'effectue sans stress ni effort, grâce à son excellent rayon de braquage et à son équilibre parfait.

Un véritable "tapis roulant" capable de relancer ses six-pistons sur son 5ème et dernier rapport dès 750 tr/mn (sept-cent-cinquante tours !) à seulement 30 km/h ! Plus impressionnant : même tout en bas du compte-tours, son 6-cylindres à plat fait montre d'un velouté exquis et d'une surprenante vigueur, offrant une réserve d'élasticité et de couple (167 Nm à 4000 tr/mn) sans égale dans la production moto.

Certes, la "Gold" n'est pas vraiment une inconnue pour MNC, et cela explique aussi la facilité avec laquelle elle se (re)livre à nous (relire notamment notre Essai du millésime 2007, notre Essai du millésime 2012 et notre Duel face à la BMW K1600GTL).

Mais le fait qu'elle soit une veille connaissance du Journal moto du Net ne change rien au constat d'excellence atteint par "l'aile d'or-ado" de la moto : la Goldwing est un authentique chef-d'œuvre, réussissant l'exploit de marier luxe, confort et dynamisme depuis déjà quatre décennies (lire aussi notre Rétrospective sur la saga Goldwing).

Face à cet équilibre particulièrement enviable - et envié - entre efficacité et agrément, l'Indian Roadmaster joue gros : ce n'est pas la première fois qu'une moto - notamment américaine - se mesure à la Goldwing... mais sans réel succès jusqu'ici. Généralement, la GL1800 creuse l'avantage grâce à son juste compromis entre confort absolu et capacités dynamiques...

Autrement dit : faire une "ultra-routière" ultraconfortable est une chose à portée de tous les rivaux de Honda ou presque, mais concevoir un "palace roulant" capable de rouler bon train tout en restant raisonnablement maniable, c'en est une autre ! Ce n'est pas un hasard si la Goldwing est devenue la coqueluche des motos-taxis... bien que selon les points de vue, ce succès nuise à sa dimension "exceptionnelle".

Pour autant, l'Indian Roadmaster présente plusieurs atouts susceptibles d'ébranler la référence, à commencer par la modernité de sa conception. Gage d'un certain dynamisme, justement, cette approche s'inspire de celle en vigueur sur les motos Victory, la marque de custom du groupe Polaris qui possède Indian depuis 2011.

Un custom de 422 kg "moderne" ? Voire suffisamment dynamique pour inquiéter la Gold ? C'est comme une promesse électorale tenue, une élection sans manigances, un ado sans acné ou une religion sans conflits : ça n'existe pas ?! Et pourtant, si : la preuve en détails en pages suivantes...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèles d'origine sans option
  • Kilométrage au départ
    • Honda : 1169 km km
    • Indian : 2655 km
  • Pneumatiques :
    • Honda : Bridgestone Exedra
    • Indian : Dunlop Elite 3
  • Parcours : 400 km
  • Routes : tous types, ville et voie rapides incluses
  • Consos moyennes
    • Honda : 6,12 à 7,49 l/100km
    • Indian : 7,14 à 8,43 l/100km
  • Météo : variable
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS HONDA GL1800 GOLDWING

  • Compromis "confort-dynamisme" magique
  • 6-cylindres puissant
  • Equipement riche, avec marche arrière

POINTS FAIBLES HONDA GL1800 GOLDWING

  • Pare-brise à réglage manuel
  • Instrumentation incomplète (pas de rapport engagé, consos, etc.)
  • Prix toujours plus élevé, même sans évolutions

POINTS FORTS INDIAN ROADMASTER

  • Présentation et finition à tomber !
  • Comportement dynamique bluffant
  • Moteur énergique et vivant

POINTS FAIBLES INDIAN ROADMASTER

  • Pas de marche arrière
  • Dégagements chaleur côté droit
  • ABS moyennement réactif à l'avant
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !