• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 31 octobre 2019

Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.

Imprimer

Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 page 2 : en route pour l'aventure

Avec sa selle perchée à 875 mm, la Ténéré 700 demande une sacrée paire de gambettes pour poser les deux talons au sol. À tel point que les motard(e)s de moins d'1m70 doivent sérieusement considérer l'achat du kit de surbaissement proposé par Yamaha au moment de commander leur machine...

Placée 25 mm plus près du sol, la selle de la 790 Adventure ne se montre pas beaucoup plus accessible. Avec son assise plus large et son amortisseur plus dur (celui de la Yam daigne s'enfoncer un peu sous les 75 kg du pilote), la KTM donne la sensation de monter sur une machine quasiment aussi haute que la Yamaha... lorsqu'on place la selle en position haute !

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

En configuration basse, la selle facilite l'accès de la Katoche et rassure le pilote lorsqu'il doit effecteur des manœuvres moteur coupé. Le Journal moto du Net opte néanmoins pour la position haute afin de détendre au maximum ses - longues - jambes, qui sont un soupçon plus pliées que sur la Yamaha...

Les cuisses et les genoux passent sous le cadre de la Ténéré et son habillage. La japonaise avec son réservoir traditionnel parait plus fine encore que l'autrichienne. Les balloches de la Katoche quant à elles, peuvent donner l'impression de chevaucher un Flat-twin, mais sans le risque de se cogner les tibias sur de saillantes ailettes de refroidissement !

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Guidon en main, le pilote de la Ténéré adopte une position résolument typée Trail. C'est moins le cas sur l'Adventure en raison de son guidon plus large certes (MNC a mesuré 92 cm de bout en bout contre 88 sur la Yam, et 58 cm entre chaque main contre 54), mais aussi bien plus bas et plus proche du conducteur...

Il sera toutefois possible de corriger en partie le tir en profitant des réglages que propose KTM sur son guidon. Pour information, "notre" guidon possédait les réglages sortie d'usine : "inclinaison standard (entre les repères -2 et +2) et pontet fixés au milieu, pour une position neutre", nous décrit notre contact chez Espace Murit (relire la page précédente).

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

En tout-terrain, le pilote sera plus à l'aise aux commandes de la Yamaha : le guidon est placé haut et en avant, les repose-pieds se trouvent à la verticale des genoux qui sont bien calés contre le réservoir. Comme expliqué en introduction de ce duel, la Ténéré 700 est parfaitement adapté à la conduite sur petits chemins (grosses ornières, hautes dunes, et plus si affinités !).

Sur la 790 Adventure, Moto-Net.Com observe que le guidon est bas, les mains semblent trop reculées alors que le bassin est penché en avant dans une - vaine - tentative d'agripper le réservoir très bas et fuyant. L'ensemble n'est donc pas terrible pour contrôler la machine en Off-road, sans même chercher à attaquer.

La posture davantage typée Supermotard sur l'Adventure peut néanmoins séduire, surtout chez les proprios qui comptent utiliser leur moto "On-road" exclusivement. "On-street" en revanche, le guidon plus large et l'absence de warning redonnent l'avantage à la Ténéré, notamment pour les remontées de file.

Ténéré 700 : un vrai "petit" trail !

La maniabilité de la Yamaha apparait instantanément supérieure : même à l'arrêt, sa direction est nettement plus légère que celle de la KTM. Cette dernière serait-elle trop freinée par l'amortisseur de direction ? MNC note que les deux machines tournent très court : 5 m tout rond pour la Katoche, un demi-pneu de plus pour la Yam.

Si l'on en croit les fiches techniques fournies par les constructeurs, la Ténéré 700 pèse (tous pleins faits) sept kilogrammes de moins que la 790 Adventure. Or la différence est bel et bien perceptible ! Attention, déplacer la Yamaha ne sera toutefois pas évident pour tout le monde, en raison de la hauteur impressionnante de son guidon.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

L'agilité de la nippone se confirme à la conduite, avec des mise sur l'angle qui s'exécutent sans le moindre effort et sans aucune retenue, mais sans engager pour autant. Sur les premiers hectomètres, MNC coupe quelques lignes blanches tant le train avant de la Yamaha se montre tranchant. Plus que celui de la KTM, un comble, non ?!

En comparaison - directe grâce à ce nouveau duel MNC ! -, la 790 Adventure se révèle bien plus physique. Elle demande plus d'engagement de la part du haut du corps afin de plonger dans une courbe rapide, circuler d'un carrefour à un autre, ou bien enchainer une série d'épingles serrées.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Le test qui ne trompe pas ? Au guidon de la Ténéré 700, l'essayeur-mannequin de MNC pourrait passer l'après-midi entier à défiler sur son bout de route favori - car très sinueux - et sous l'objectif du photographe. Avec la KTM au contraire, une vingtaine d'aller-retours devront suffire !

La Ténéré 700 marque également de gros point en adoptant le caractère passe-partout qui définit les trails et fait leur succès. Ses suspensions filtrent mieux les petits cahots, absorbent sans broncher les gros chocs. Sur la 790 Adventure, l'amortisseur se montre trop sec sur les petites imperfections, sur les gros ralentisseurs ou les mini pavés.

La fourche de la KTM profite bien plus de son long débattement : les poignets du pilote KTM sont moins secoués que ses lombaires. Cela ditécrit, le toucher de route du train avant ne manque pas de précision et d'efficacité, surtout sur belle route...

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Le grip assuré par les pneus Avon de la KTM sur le sec permet même de planter de beaux freinages. On s'imagine assez vite piloter un Supermotard : la fourche plonge généreusement mais progressivement, tandis que le guidon sur lequel s'appuie le pilote descend avec. Il faut donc contracter les pectoraux pour "rester dans la course" !

Moto-Net.Com doit exagérer lourdement pour atteindre la limite de la KTM : sur l'angle, on sent l'ABS relâcher furtivement la pression dans le circuit afin d'éviter une perte de l'avant. Mais sur bitume propre, la marge entre gros freinage et grosse frayeur est grande. Il y a de quoi se faire plaisir !

790 Adventure : un trail, vraiment ?

Sans surprise, le grip conféré par les Pirelli s'avère moins bon sur la Yamaha. Le pneu avant chantonne dès qu'on tire fort sur le levier droit, puis l'ABS entre en action : discret et efficace, il délimite clairement le cap à ne pas franchir pour conserver le total contrôle de sa machine.

Entre ses freinages moins costauds - mais pas dangereux pour autant, on n'est pas sur un trail des années 80 non plus... - et son guidon placé plus haut, la Ténéré 700 sollicite moins son conducteur... Elle invite davantage à une conduite apaisée et fluide. Ce qui ne veut pas dire lente pour autant.

Le Journal moto du Net observe au passage que la pédale de frein arrière KTM est légèrement décalée vers l'intérieur par rapport au repose-pied, ce qui peut gêner certains petits pieds. Ce n'est en revanche pas gênant lorsqu'on chausse de grosses bottes d'enduro, comme les pilotes de développement ?!

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Sur la Yamaha, c'est le toucher de la pédale que MNC se permet de critiquer : sa relative mollesse et la longueur de la course font sans doute merveille en tout-terrain pour doser au plus juste la pression. Mais pour une utilisation sur route, on note un léger manque de mordant. Ce n'est pas le cas du moteur CP2...

Dès le ralenti, les deux bicylindres en ligne se distinguent nettement l'un de l'autre. Le LC8c émet beaucoup de bruits mécaniques. Or le pot Akrapovic disponible en accessoire et monté sur la 790 Adventure de démo de la concession Espace Murit ne couvre absolument pas le tumulte du bloc autrichien. Certains MP3 croisés au pied du MNC Building chantaient bien mieux que "notre" machine... "What The Flûte ?!"

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

La sonorité est bien plus réussie sur la Ténéré. Plus flatteuse, elle n'est pas tapageuse pour autant : la Yamaha gênera moins les potentiels voisins lors de démarrages matinaux ou retours tardifs. De même, le pilote et l'éventuel passager trouveront la Ténéré plus agréable sur longue distance.

Le gros twin autrichien (799 cc) n'est cependant pas un mauvais bougre : son injection est plus douce que celle de la Yamaha, elle ne livre quasiment aucun à-coup à la coupure comme à la remise des gaz. Le quickshifter fonctionne bien, y compris bas dans les tours et à faible charge. Dommage que le sélecteur soit un peu rugueux.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Pour tourner parfaitement rond, le "sept quatre-vingt-dix" doit être maintenu au-dessus de 2500 tr/min. Plus bas, il rechigne à accélérer, hoquetant et cognant désagréablement. De son côté, le "sept-cents" de Yamaha ronronne paisiblement : cette douceur est précieuse en tout-terrain, mais aussi en "tout-trottoir" !

Le petit twin nippon (689 cc) tourne plus rond et permet ainsi de circuler un voire deux rapports plus haut. La Ténéré accepte donc de déambuler en ville sur le troisième rapport, de rouler au pas en deuxième, alors que la KTM exige de repasser la 1ère et de jouer de l'embrayage.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Sur le dernier rapport, l'Adventure accepte tout juste de descendre à 70km/h, ce qui signifie par exemple qu'elle oblige à tomber la cinq, voire la quatre pour affronter sur un périphérique chargé. La Ténéré de son côté, accepte volontiers de vadrouiller en 6ème.

Là encore, les amateurs de motos faciles à vivre trouveront en la Yamaha une meilleure partenaire. Mais que les amateurs de grosses arsouilles sympathiques virées sur belles routes de campagne se rassurent : le CP2 a de la ressource !

CP2 Vs LC8c : David contre Goliath ?

Certes, la Ténéré 700 développe 20 chevaux de moins que la 790 Adventure. Mais sa harde est plus docile dans les bas régimes, puis se met à trotter avec vigueur à partir de 4000 tr/min. La Yamaha réagit donc mieux que la KTM bas dans les tours, puis se maintient à son même niveau dans les mi-régimes !

Ce n'est que passé 7500 tr/min environ que la cavalerie de Mattighofen déborde celle d'Iwata, grâce à une allonge bien plus longue et convaincante. L'arrivée des 94 chevaux se fait bien sentir, ils galopant sans s'essouffler jusqu'à la zone rouge située à 10 000 tr/min, tandis que les 74 chevaux de la Yamaha tirent la langue.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Pour ces tests de reprises, MNC a bien évidemment conservé le mode "Street" de la KTM. Le pilote de cette dernière peut également sélectionner les modes "Rain" ou "Off-road", mais MNC s'en est passé : nous ne roulions ni sous la pluie - par chance ! -, ni sur terre - par respect pour le matériel...

Sur la 790 Adventure toujours, il est possible de désactiver le contrôle de traction : pour aller s'amuser dans le sable ou pour profiter du plein potentiel du moteur, quitte à ce que la roue avant quitte momentanément le sol... Un phénomène qui n'arrive jamais lorsque le délicat "MTC" est enclenché.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

La roue avant de la Ténéré aussi peut se montrer volage, d'autant que la Yamaha est dépourvue d'antipatinage. Plus lourde et plus longue que la MT-07 mais doté de rapports de vitesse plus courts, la "T7" demeure très ludique. Un petit coup d'embrayage suffit à cabrer sa monture : pas besoin de la puissance d'une Ferrari, d'une R1 ou d'une 790 Adventure pour faire le plein de sensations !

En termes de vibrations cette fois, le LC8c remporte la confrontation grâce à ses deux arbres d’équilibrage qui minimisent efficacement les grésillements : on en ressent un peu dans les mains, quasiment pas dans les pieds et le fessier.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Le CP2 fait quant à lui vibrer le guidon et la selle : Moto-Net.Com trouve que les vibrations sont acceptables jusqu'à la moitié du compte-tours. Au-delà, mieux vaut ne pas s'éterniser : on supporte ces tremblements à l'accélération, mais on enchaine vite les rapports ensuite pour s'en isoler.

Sur autoroute, la 790 Adventure et la Ténéré 700 moulinent respectivement juste au-dessus de 6100 et en-dessous de 6200 tr/min pour maintenir le 140 km/h "compteur" de rigueur. Dans ces conditions, la KTM vibre moins que la Yamaha... et protège plus !

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Les autrichiens marquent un point grâce à leur bulle plus étendue : les épaules du pilotes ne sont pas directement frappées par le vent, les mains et les avant-bras sont bien planqués derrières les pare-mains et les pieds sont à l'abri derrière les réservoirs.

La bulle de la KTM est également réglable sur deux hauteurs - via une vis - : MNC qui conduit avec la selle haute a logiquement opté pour la bulle haute également. La moitié du casque est alors déventé, contre deux tiers sur la Yamaha. Mais on obtient la même protection en baissant la selle de la KTM.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Sur la japonaise, le pilote ressent davantage les éléments en raison de la bulle haute certes, mais trop étroite, et des protège-mains moins grands (on peut tricher un peu en les pivotant). Les petits déflecteurs transparents sont discrets mais utiles pour limiter les courants d'air au niveau du torse. À démonter pour affronter les canicules estivales ?

En se plaçant sur l'arrière de sa selle de la Katoche - où l'on reste grâce au bon grip -, Moto-Net.Com détend encore un peu ses longues jambes et répartit son poids sur l'ensemble de ses fines fesses. Malheureusement, la selle n'est pas moins dure et on se retrouve encore plus haut.

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Sur la Yamaha, la selle plate et fine est loin d'être confortable mais elle est mieux rembourrée se tient (soutient...) un peu mieux à la longue. Difficile de désigner un vainqueur sur ce point précis : au sein de la rédaction, les avis divergent... ce qui est énorme, oui (Desproges, si tu nous lis).

La bagarre est bien plus intense en termes de consommations moyenne puisque sur l'ensemble de notre duel, Moto-Net.Com a consommé 4,6 l/100km avec la KTM, contre 4,7 pour la Yamaha (!). La 790 Adventure prend toutefois l'ascendant avec ses 4 litres de contenance en plus. Soulignons que les autonomies annoncées par les constructeurs ne sont pas fantaisistes : on peut parcourir plus de 350 km en ménageant un peu la Yam, 450 avec la KTM.

Attention avant de partir à avec l'Adventure : la jauge d'essence de la KTM est partielle ! L'inscription "1/2" sous le symbole de la pompe signifie que si toutes les barres sont allumés, vous disposez au moins de la moitié du plein... Sur la Ténéré, le pilote sait précisément si sa moto est à 100%, aux 3/4 ou à moitié pleine.

Pronostique MNC : Yamaha part gagnant

Réputé avant tout pour ses machines de tout-terrain et imbattable en rallye raid, KTM livre une 790 Adventure surprenante, presque déstabilisante. Certes en termes de performances et de sophistication, la machine a de quoi combler les plus exigeants des pilotes. Quid des autres ?

Moto-Net.Com se demande si les amateurs de trails n'attendaient pas un peu plus de cette nouvelle Katoche... ou un peu moins plutôt : moins de raffut mécanique (incontournable pour une orange ?), moins de sportivité donc moins d'inconfort, et un chiffre en moins sur la facture (12 399 euros)... quitte à supprimer quelques éléments ?

 Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ?

Parer au plus simple. C'est la méthode qu'a majoritairement employée Yamaha pour créer sa Ténéré 700, or le résultat est fort convaincant. La Yamaha cumule les atouts d'un véritable trail : agile, facile, polyvalent et pas trop cher (9 699 euros). Elle en assume aussi les défauts : selle haute, protection faible et vibrations dans les tours (comme les gros monos !).

Enfin, comme le soulignait déjà en conclusion de son premier essai : la Ténéré bénéficie d'un petit bonus écologique économique et social puisqu'elle est fabriquée en France, dans l'usine "MBK" de Saint-Quentin (02). Tout le monde y gagne donc, ouvriers comme clients.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Configuration KTM
    • Quickshifter +
    • Régulateur de vitesse
    • Pot Akrapovic
  • Configuration Yamaha
    • Entièrement d'origine
  • Kilométrage au départ
    • KTM :  2 400 km
    • Yamaha : 2 080 km
  • Pneus :
    • KTM : Avon AV53
    • Yamaha : Pirelli Scorpion Rally STR
  • Parcours : 450 km
  • Routes : ville, routes et autoroute
  • Consos moyennes
    • KTM : 4,6 l/100 km 
    • Yamaha : 4,7 l/100 km 
  • Météo : couvert, sec, T° fraîche
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS 790 ADVENTURE

 
  • Performances sur (belle) route
  • Electronique de pointe
  • Ergonomie variable
 
 
 

POINTS FAIBLES 790 ADVENTURE

 
  • Prix élevé /cylindrée
  • Bloc moteur bruyant
  • Selle dure et amorto sec
 
 
 

POINTS FORTS TENERE 700

 
  • Moto simple et très efficace
  • Look de rallye raid
  • Tarif raisonnable
 
 
 

POINTS FAIBLES TENERE 700

 
  • Selle haute, non réglable
  • Protection perfectible
  • Vibrations dans les tours
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !