• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BONNE ANNÉE 2017 SUR MNC
Paris, le 26 décembre 2016

Dix résolutions motardes pour une bonne année moto 2017

Dix résolutions motardes pour une bonne année moto 2017

Arrêter de fumer, se (re)mettre au sport, adoucir ses rapports avec la belle-mère sont autant d'exemples de résolutions typiques - et difficiles à tenir - prises au passage de la nouvelle année... Pour les motards, voici une liste de dix résolutions utiles et simples à suivre pour 2017, sélectionnées par MNC.

Imprimer

1 - Ta moto, tu entretiendras  

Une résolution peu coûteuse et potentiellement très productive : réaliser l'entretien de base et les vérifications de sa moto. Faute de connaissances et/ou de motivation, de nombreux motards négligent leur monture, laissant leur concessionnaire prendre en charge la moindre intervention. Jusqu'à la pression des pneus dans certains cas (désespérés)... 

Pour 2017, retroussez-vous les manches pour effectuer le service minimum, à commencer par un lavage régulier et consciencieux de votre moto. Que ce soit à la station du bout de la rue ou avec un jet d'eau et des produits dédiés à domicile, cette opération améliore le vieillissement de votre moto tout en offrant l'opportunité de détecter de possibles pépins techniques (fuite d'huile, écrou desserré, câbles effilochés, cosses oxydées, etc.).

Dans la foulée, prenez le temps de vérifier les niveaux (huile moteur, refroidissement liquide et liquide de frein), de régler et graisser la chaîne sur les motos concernées (les courroies aussi s'usent : vérifiez l'absence de corps étrangers et de craquelures) et de jeter un oeil sur l'état des pneus (usure et pression). Toutes les valeurs à respecter sont clairement indiquées dans le livret constructeur fourni avec votre moto. 

Chacune de ces opérations ne prend que quelques minutes et ne requiert pas de formation ou d'outillage spécifiques. Essayez : c'est à la fois économique et enrichissant. En outre, c'est aussi un acte engagé dans la mesure où le suivi régulier des motos par leur propriétaire fait partie des arguments opposés au gouvernement lors de ses tentatives d'étendre le contrôle technique aux deux-roues. Un projet par ailleurs de plus en plus proche d'aboutir puisqu'un contrôle deviendra obligatoire à la revente  dès le deuxième semestre 2017...

2 - Du sport, tu pratiqueras 

Pas de panique, le Journal moto du Net n'essaie pas de vous convaincre de ressortir les baskets ou de vous (re)mettre au tennis ! Non, l'idée est plus de vous inciter à profiter de toutes les aptitudes de votre moto dans un endroit approprié : un circuit, qu'il soit en bitume ou en terre. Un conseil dans l'air du temps, à l'heure où les radars se multiplient comme des petits pains sur les routes et que de plus en plus de chemins sont interdits aux véhicules à moteur…

Et parce que tous les motards ne sont pas des Johann Zarco (double champion du monde Moto2) ou Romain Febvre (champion du monde MXGP 2015) en puissance, n'hésitez pas à faire appel aux services de structures compétentes pour vous initier au pilotage sur circuit (voir notamment nos Reportages sur l'école de pilotage BMCH2S et Trajectoire GP). 

Enfin, comme le répètent les messages de santé public à destination des jeunes : "sortez couverts" ! Pensez en effet à contacter votre assureur pour vérifier que votre police d'assurance couvre bien des sorties sur circuits (et de possibles sorties de piste, donc)... Dans le cas contraire ou si un doute subsiste, la Fédération français de motocyclisme (FFM) propose des Pass circuits à la journée qui couvrent a minima leur souscripteur en responsabilité civile lors de leur participation à un roulage sur un tracé de vitesse, de trial ou de cross (lire notre Dossier exclusif sur l'assurance moto sur circuit). 

3 - A un événement moto, tu iras 

La moto a ceci d'exceptionnel qu'elle fédère un grand nombre de passionnés et se prête facilement à de palpitants spectacles. Deux particularités qui expliquent le succès populaire des grands événements deux-roues, en premier lieu les compétitions à portée internationale comme le Grand Prix de France au Mans (72), le WSBK à Magny-Cours (58), les 24H Motos du Mans ou le Bol d'Or au Castellet (83). 

De grands rassemblements comme l'Euro Festival Harley-Davidson, la Sunday Ride Classic ou les Wheels and Waves sont aussi d'excellents prétextes à une virée entre potes, histoire de se dégourdir les bielles et s'aérer le casque l'espace d'un week-end. Mais musarder un dimanche après-midi dans un salon régional ou une manche de championnat de France Superbike (FSBK) fait aussi partie des moments sympathiques de la vie d'un motard, sans forcément exploser le budget familial.

4 - Tes horizons, tu élargiras 

La petite bourre balade dominicale, tous les motards s'y adonnent. C'est une tradition aussi vieille que la moto elle-même ! Mais au bout de quelques années, l'excitation procurée pour "son" bout de route peut s'émousser, le "virage-qui-tue" ne vous faisant plus d'effets. Pire : même l'idée de l'enchaînement idéal alors que le soleil se lève ne suffit plus à vous convaincre de sortir - presque religieusement - la bécane du garage. C'est grave, docteur ? Pas du tout : il vous faut juste casser la routine !

Grâce aux outils de navigation sur internet et à des programmes comme Google Maps, il suffit d'un peu de temps pour mettre au point un itinéraire sympa sur les routes alentours. Un petit tour sur les forums moto ouvre aussi l'accès à une multitude de balades organisées, où d'excellents roads-trips sont souvent proposés. Enfin, même si le temps manque souvent pour les évasions lointaines, pensez à élargir vos horizons : la France regorge de destinations fantastiques à rallier à moto, parfois à moins de 150 km de chez soi. Car à moto, peu importe finalement l'endroit où vous vous rendez : seul le voyage compte réellement, ces moments passés à apprécier le paysage tout en négociant adroitement une série de virages inconnus... 

En somme, MNC prône le simple plaisir de rouler sans qu'il soit besoin de partir au bout du monde pour l'apprécier. Exactement comme lors de vos premières années en tant que motard : vous et votre moto, roulant sans forcément de but précis. Uniquement pour éprouver ces sensations à nulle autre pareille prodiguées par la conduite d'un deux-roues, qu'il s'agisse d'un custom rutilant, d'un roadster rafistolé, d'une sportive dernier-cri ou d'une 125 fatiguée. La légende dit même que certains prennent du plaisir en scooter ! Bon, faut p'têt' pas pousser, mais en cette période de fêtes, faisons preuve d'ouverture d'esprit !

5 - Ta conduite et ton attitude, tu adapteras

Certains vont grincer des dents, mais tant pis : MNC assume. Trop de motards font encore preuve d'absence de savoir-vivre lors de leurs déplacements à deux-roues, notamment aux abords et dans les agglomérations. Car non, les conducteurs de scooters et les coursiers ne détiennent pas la palme de l'incivisme guidon en main, quelques motards leur disputent cette distinction avec beaucoup de zèle !

Loin de nous l'idée de se poser en chantre de la sécurité routière ou de chercher à infantiliser nos lecteurs avec des rappels de bonne conduite : le ministère de l'Intérieur et les diverses associations contre la "violence routière" font ça très bien... Néanmoins, force est de constater que tous les motards n'ont pas pris de rab' à la distribution du respect d'autrui et de la courtoisie ! Wheelings et coups de gaz intempestifs en ville, interfiles en mode "Prince noir", insultes et gestes violents à l'encontre des "caisseux" : MNC assiste quotidiennement à ce type de scènes lors de ses roulages.

Or, ce n'est pas de cette façon que l'image de la moto s'améliorera en France, pays où le tenace cliché du "blouson noir sur son engin de malheur" a encore la vie dure. A l'inverse, un signe amical à l'attention de l'automobiliste qui s'écarte pour faciliter le dépassement et des accélérations mesurées dans des zones à forte concentration de piétons sont autant de signaux positifs renvoyés au grand public. Le respect, ça se mérite. Et puis, qui sait aussi si le sourire adressé au gamin qui reluque votre moto ne fera pas naître une vocation motarde d'ici quelques-années ?! 

6 - Les plans en carton, tu fuiras

Motos soit disant neuves bradées à des tarifs défiant toute concurrence (et tout bon sens, aussi), casques d'occasion achetés sur le web sans vérifier la taille ni l'absence de chutes préalables (si, si, ça existe : on a des noms !), pièces détachées commandées sur des sites étrangers sans s'assurer de leur légalité en France : la liste des plans foireux susceptibles de vous pourrir l'année est aussi longue que celle des griefs reprochés à l'actuel gouvernement. 

Pour 2017, fuyez les pseudos méthodes miracles dénichées sur d'obscurs forums et les offres à la limite du spam qui polluent désormais les boîtes mails. Commandez vos achats sur des sites réputés et assurez-vous toujours de la traçabilité d'une moto d'occasion, si possible avec factures d'entretien à l'appui. Enfin, passez votre route si le texte d'une petite annonce est truffé de fautes d'orthographes ou que le vendeur exige un paiement anonyme de type Western Union : il s'agit d'une arnaque dans 99,9% des cas.

7 - Mourir idiot, tu éviteras

Chaque motard a son interprétation très personnelle de la définition d'une bonne moto. Certains aiment les grosses, d'autres les petites, les uns seront à jamais fidèles à une marque quand les autres changeront régulièrement de crémerie. C'est comme ça : la richesse des discussions entre motards tient justement à cette phénoménale diversité de goûts et de couleurs. 

Mais au fil des années, fort de son expérience de la route, chacun a tendance à camper sur ses positions, refusant ne serait-ce que d'envisager qu'une moto différente de la sienne puisse présenter de l'intérêt. N'ayons pas peur des mots : certains développent carrément une forme de racisme contre d'autres genres de motos, les accusant d'être trop ceci ou pas assez cela. Parmi eux, "les vieux de la veille" et leurs entêtants refrains passéistes, ceux pour qui tout était mieux pendant "la belle époque" (la leur, forcément : avant c'était naze, après c'était encore pire)...

Soyons honnêtes : la période actuelle n'est effectivement pas la plus riante pour la moto, entre crise économique qui plombe le pouvoir d'achat (et donc la capacité à se faire plaisir) et la répression routière qui plombe le capital points du permis de conduire. Pour autant, le réseau secondaire français recèle encore de nombreux espaces de liberté et de petites routes tortueuses à souhait qui ne verront jamais l'ombre d'un radar faute de rentabilité suffisante à en tirer.

A toutes les personnes qui dépeignent un tableau trop noir, MNC conseille donc de prendre du recul et de s'ouvrir à d'autres perspectives : pourquoi ne pas profiter de la nouvelle année pour tester un autre genre de moto ? Car si ça se trouve, la meule "exotique" du voisin possède peut-être un paquet de qualités ? Et puis au moins, ça permettra de se faire sa propre idée plutôt que répéter des discours écrits par d'autres ! 

Plus sérieusement, l'incroyable variété proposée par le crue de nouveautés 2017 (plus de 100 modèles présentés sur MNC !) présente l'avantage de totalement refaçonner les vitrines des concessionnaires. Profitez-en pour tester d'autres types de motos, d'autant que les constructeurs conçoivent de plus en plus de modèles à plusieurs facettes, type Yamaha Tracer 900, Ducati Multistrada, Honda X-ADV... Avec à la clé la possibilité de découvrir une autre forme de bonheur à moto. 

Allez, chiche : et si vous poussiez la démarche jusqu'à tester une moto électrique en 2017, histoire de provoquer un vrai électrochoc ? Certes, l'offre est encore limitée et l'autonomie insuffisante, mais certains deux-roues "à piles" ne manquent pas d'intérêt. Là encore, vous pourrez ensuite débattre en toute connaissance de cause sur la propulsion électrique... Ou au contraire succomber à ses qualités, comme le silence de fonctionnement et l'énorme couple instantané, qui sait ?!

8 -Ton équipement, tu vérifieras 

Avec le port des gants imposé au pilote et au passager d'un deux et trois-roues depuis le 20 novembre - sous peine d'une amende de 68 € et un retrait d'un point - , l'équipement obligatoire à moto et scooter est progressivement en train d'être étoffé et codifié, au grand dam des associations comme la Fédération française des motards en colère (FFMC). 

Doit-on se réjouir ou au contraire s'agacer du fait que l'Etat impose des protections minimum aux motards et scootéristes ? Le débat est houleux, et chaque camp possède des arguments pertinents. Reste qu'en définitive, le motard lambda n'a pas d'autre choix que de se plier à la législation en vigueur, au risque de prendre une prune. On connaît meilleure façon de commencer la nouvelle année !

MNC conseille donc à ses lecteurs de s'équiper en conséquence, à savoir concernant les gants, des modèles aux normes CE : on vire les gants de ski, de VTT ou de jardin recyclés pour la moto et les mitaines en peau de mammouth trop stylées dénichées sur "pièges-à-gogos.com". Pensez aussi à glisser un gilet jaune sous la selle ou dans le coffre de votre deux-roues : c'est obligatoire depuis le 1er janvier 2016, sous peine d'une amende de 11 € pouvant grimper à 135 € en cas d'arrêt d'urgence sans chasuble !

9 - Moto-Net.Com, tu liras 

Est-il réellement nécessaire de lister les innombrables raisons de lire Moto-Net.Com, le Journal moto du Net de référence depuis 1999, et de vous abonner à sa newsletter gratuite ? Oui ? Alors, allons-y ! Outre le traitement complet de l'actualité, nos essais détaillés, nos dossiers exclusifs et le suivi chaque week-end des compétitions majeures (MotoGP et WSBK), MNC est aussi le seul site à analyser en profondeur le marché moto et à organiser des comparos opposant trois à quatre motos.

Pour mieux vous satisfaire, nous multiplions aussi les innovations comme notre nouvelle maquette au format responsive qui offre un confort de lecture irréprochable quel que soit le support utilisé (ordinateur, tablette, smartphone). Vous êtes aussi toujours plus nombreux à suivre nos "smart-vidéos" réalisées avec nos téléphones mobiles en direct des essais, lancements presse ou événements importants. Enfin, notre nouvelle rubrique "MNC Live"  vous livre depuis peu l'actu "chaude", sous toutes ses formes (revues de presse, vidéos, réseaux sociaux, etc.). 

Or, croyez-nous sur parole : dans le contexte actuel économique très délicat que vit le monde de la moto en général et la presse spécialisée en particulier, innover de la sorte n'a rien d'évident. Pas plus, d'ailleurs, que de prendre le temps de peaufiner des articles enrichis, vérifiés et documentés par nos soins (et non des copiés-collés d'un communiqué). Bref, continuer ou se mettre à nous suivre est une très judicieuse résolution motarde pour 2017 ! 

10 - Ta carte Premium Moto-Net.Com, tu commanderas

Lire MNC chaque jour et s'abonner à notre newsletter, c'est bien. Commander notre carte Premium Moto-Net.Com, c'est encore mieux ! Contre seulement 45 € par an, notre carte donne accès à un vaste panel d'offres et de services : réductions chez des concessionnaires et des magasins d'équipements partenaires, remises sur des locations de moto ou encore journées de roulage sur circuit à prix préférentiel. Notre carte Premium ouvre aussi droit à des ristournes chez certains voyagistes, mais aussi dans des hôtels, gîtes et campings !

Par ailleurs, les titulaires de la carte Premium reçoivent des invitations gratuites à de grands évènements moto, comme le Grand Prix de France ou le Bol d'Or dans la limite des places disponibles. Un simple retour de mail avec son numéro de carte suffit pour se voir offrir le précieux sésame (80 € le billet 3 jours au GP de France 2017 hors promo, par exemple), le tout contre une cotisation annuelle de 45 € : pas besoin d'avoir fait Maths sup pour apprécier le gain économique !

Enfin, notre carte Premium MNC permet aussi l'accès complet et illimité à toutes nos informations payantes, comme nos bilans marchés et nos dossiers exclusifs, et vous donne droit en bonus à trois petites annonces gratuites par an sur notre site. Alors, qu'attendez-vous pour vous l'offrir… ou  l'offrir à un(e) proche ?

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Qualifs : Marquez en pole, Quartararo en embuscade, Espargaro forfait !

Marc Marquez remporte sa cinquième pole position MotoGP sur le circuit d'Aragon au terme de qualifications rondement menées sur sa Honda... jusqu'à ce Fabio Quartararo manque de lui voler la vedette dans son dernier tour ! Explications et grille de départ.
Essais 11 commentaires
Zarco au HRC en 2020 ? Aucune piste "concrète", répond l'ancien pilote KTM

Johann Zarco, mis à pied mardi par KTM un mois après avoir demandé sa rupture de contrat, est pourtant bien présent deux jours plus tard au GP d'Aragon... Ce qui alimente toutes les rumeurs sur l'avenir du talentueux pilote français, comme celle de le voir remplacer Jorge Lorenzo l'an prochain au HRC sur la MotoGP Honda officielle...
Pilotes et équipes 2020 14 commentaires
Quartararo fera-t-il chanter La Marseillaise dimanche au GP d'Aragon, 20 ans après celle de Laconi ?

Cette semaine marque un anniversaire très particulier pour les fans de Grands Prix moto : les 20 ans de la dernière victoire d'un pilote français en catégorie reine, signée par Régis Laconi en 1999... Fabio Quartararo - né la même année ! - peut-il lui aussi faire entonner La Marseillaise dimanche au GP d'Aragon ? MNC y croit !
GP d'Aragón 6 commentaires
Rupture Zarco / KTM : les dessous d'un (dés)accord perdant-perdant aux lourdes conséquences...

Mis à pied avant même la fin de sa première saison sur la MotoGP KTM, Johann Zarco se retrouve dos au mur pour 2020... Mais le constructeur autrichien aussi, rappelle KTM France interrogé par MNC ! Le point sur cette situation "Karrément Trop Mauvaise" pour les deux parties.
Pilotes et équipes 2020 27 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020

En complément de notre essai complet de la nouvelle R1 2020 sur le circuit de Jerez, MNC a interrogé le directeur de la division moto de Yamaha Motor Europe, Clément Villet. Interview vidéo.
Marché moto et scooter 2019 : chaude ambiance en juillet, tiède en août

Les fortes températures du mois de juillet 2019 semblent avoir déclenché chez les motards et scootéristes français un épisode de fièvre acheteuse (+20,2% Vs juillet 2018) qui est légèrement tombée en août (+0,8%). Moto-Net.Com revient en détail sur ce bel été. Bilan.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...