• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#PORTIMAOWORLDSBK 2
Paris, le 18 septembre 2018

Déclarations des pilotes WSBK 2018 à Portimao : seconde course

Déclarations des pilotes WSBK 2018 à Portimao : seconde course

La dixième épreuve du WorldSBK 2018 s'est disputée ce week-end à Portimao (Portugal). Afin de compléter nos comptes rendus en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Superbike à l'issue des courses portugaises. Voici celles de la seconde manche... Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit de Portimao. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche durant la seconde manche Superbike. Honneur au - double - vainqueur !

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"Notre série (de six victoires consécutives à Laguna Seca, Misano puis Portimao, NDLR) est incroyable. C'était une course très difficile, car j'ai dû beaucoup me battre au début. J'ai pris un très bon départ et je me suis bien placé dès le début. Au cinquième virage, une occasion s'est présentée derrière deux coureurs et je me suis retrouvé juste derrière Tom (Sykes). Il s'est avéré très difficile à passer. J'ai réussi dans le 13ème tour, et j'ai poursuivi Chaz le tour suivant. Puis il m'a fallu de nombreux tours pour le dépasser : il freinait si tard et sa moto était si rapide dans la ligne droite. Une fois passé, je me suis concentré sur quelques tours propres et sur mon rythme. Le rythme était un peu plus lent aujourd'hui parce que la température avait un peu augmenté et j'ai aussi un peu plus usé mon pneu en remontant le peloton. J'ai tout mis dans la course et j'ai réussi à obtenir 25 points, donc je suis vraiment content".

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 2ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"Je n'ai pas pris le meilleur des départs, mais je suis resté calme parce que je savais que les niveaux de grip seraient bas et que la température de la piste augmenterait beaucoup. Nous avions un peu changé la moto pour compenser, et dès le début, elle s'est assez bien comporté. Je me suis faufilé petit à petit et j'ai pu courir à peu près au même rythme que Johnny (Rea), Chaz (Davies) et Marco (Melandri). Mais Marco et Chaz se sont affrontés et j'ai pu en profiter pour les doubler et monter en deuxième position. J'ai essayé de rattraper Johnny, mais il avait juste un peu plus de rythme que moi dans les dernières encablures de la course. Quoi qu'il en soit, un autre podium est une excellente façon d'achever ce formidable week-end pour moi et mon équipe. Nous continuerons d'attaquer la prochaine fois en France".

Marco Melandri (Ducati n°33), 3ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"C'était une autre course difficile, mais probablement un peu plus amusante que la première. J'ai pris un bon départ, mais j'ai eu du mal à faire quelques manoeuvres au début et j'ai perdu un peu de terrain. Puis j'ai réduit l'écart, mais j'ai dû beaucoup en demander aux pneus et ils ont fini par se fatiguer. J'avais du mal dans certains virages, alors que j'étais rapide dans d'autres. Mais ce n'était pas suffisant pour dépasser VD Mark ou Rea : nous tournions tous à un rythme similaire. Au final, je suis très content, nous avons obtenu les meilleurs résultats possibles, en tirant le meilleur de la moto et de moi-même. J'espère que c'est de bon augure pour l'avenir".

Chaz Davies (Ducati n°7), 4ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"C'était sans doute l'une des épreuves les plus difficiles de ma carrière. Portimao est l'une des pistes les plus physiques du calendrier et je n'ai pas pu m'entraîner correctement depuis longtemps, sans parler de la douleur à l'épaule droite (clavicule fracturée deux fois cet été, NDLR !). Honnêtement, si quelqu'un m'avait dit que je terminerai deux fois quatrième ici, je ne l'aurais pas cru. Un grand merci à mes gars parce que nous avons fait des progrès tout au long du week-end, et nous avons fini très près des vainqueurs. Nous avons maintenant quelques jours pour nous entraîner et nous rééduquer avant Magny-Cours. Nous donnerons le coup d'envoi de la dernière partie de la saison. J'ai hâte".

Tom Sykes (Kawasaki n°66), 5ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"Nous avons réalisé un énorme progrès avec la moto aujourd'hui. Nous avons eu une bonne vitesse tout le week-end mais nous avons souffert sur 20 tours. Nous ne le savions pas hier, nous avons eu du mal avec l'avant et nous avons terminé environ à 13 secondes. Aujourd'hui, nous avons gagné près de dix secondes. Nous nous sommes beaucoup rapprochés car nous avions simplement beaucoup plus d'informations, et nous en avons tiré des leçons. Nous avons eu une vitesse constante en seconde manche et la moto m'a donné beaucoup d'avertissement et de feedback. Je tiens à remercier mon équipe pour cela. J'ai un peu souffert au cours des deux derniers tours et je pense que Davies a aussi attaqué un peu plus fort. J'ai essayé quelques petites choses pour passer, mais j'ai presque perdu l'avant trois fois en deux tours, c'était probablement suffisant. J'essayais juste de créer une ouverture, mais il s'est bien défendu dans le dernier tour".

Lorenzo Savadori (Aprilia n°32), 6ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"Ce n'est jamais bon de commencer une course sur la 11ème place de la grille, mais marquer des points était un bon résultat pour nous. J'ai pris un bon départ mais j'ai eu un peu de mal à doubler au début. J'ai fini par me retrouver en 6ème position et j'ai pensé que je pouvais défier Sykes pour la 5ème, mais j'ai commencé à ressentir une étrange vibration à l'avant, que nous devons examiner. J'ai alors eu beaucoup de mal à garder la moto stable pour le reste de la course. je dois aussi changer mon pilotage pour améliorer mes entrées et sorties de virages. J'ai perdu un peu de temps à me battre avec Rinaldi et nous devons travailler la rapidité dans les dépassements en début de course, pour remonter plus vite. J'espère poursuivre notre développement à Magny-Cours, et j'espère que nous serons plus près du podium et des gros points. Nous n'étions pas loin ce week-end et Eugene a été rapide aussi bien sûr, ce qui est bon pour l'équipe. Je suis donc sûr que nous pourrons faire une bonne épreuve".

Eugene Laverty (Aprilia n°50), 7ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"La course a été vraiment dure. Les gars avec qui je me battais avaient tellement de grip à l'arrière et soudain, c'est devenu difficile. J'avais l'impression de rouler sur de la glace : je devais être tellement doux en lâchant les freins et en touchant l'accélérateur. L'ouvrir à 100% était si compliqué, je n'avais vraiment pas l'impression de piloter la moto. Nous savons que notre moto est bonne maintenant et que cette piste est assez glissante : partout où la durée de vie des pneus arrière est limitée, nous luttons. Je n'arrive pas à mettre l'arrière sous contrainte autant que Lorenzo (Savadori, son coéquipier, NDLR) qui est plus lourd, mais c'est quelque chose que nous allons aborder à Magny-Cours. Le fait de ne pas avoir les données de course d'hier nous a définitivement couté aujourd'hui. La qualification (en pole, NDLR !) était un sentiment formidable, mais je savais que nous devrions tout de même attaquer fort en course. J'ai fait des tours fantastiques ce week-end sans avoir à travailler dur, donc l'objectif est de retrouver ce sentiment au prochain round".

Michael Rinaldi (Ducati n°21), 8ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"Je suis très satisfait de cette journée, non seulement grâce à la position finale, mais aussi parce que nous avons considérablement amélioré notre rythme par rapport à hier, réduisant ainsi l'écart final. C'est dommage d'avoir perdu deux places dans les derniers tours : nous avons encore besoin de nous améliorer un peu. Je tiens à remercier mon équipe car elle a travaillé très dur sur chaque détail. On va essayer de faire un autre pas en avant à Magny Cours".

Loris Baz (BMW n°76), 9ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"C'est plutôt un bon résultat. Nous n'arrivons toujours pas à faire de bons départs. Nos réglages placent le centre de gravité relativement haut et sur l'arrière, donc la moto cabre beaucoup. J'étais neuvième au premier virage, mais j'ai réussi à doubler quelques-uns de mes adversaires. Ce fut une bonne course et l'écart avec le vainqueur est le plus faible de la saison. Je me suis battu dans un groupe avec Eugene Laverty, auteur de la pole position, ou encore Lorenzo Savadori, lequel avait joué le podium samedi. J'espère que nous maintiendrons ce rythme jusqu'à la fin de l'année et je suis convaincu que nous parviendrons à accrocher un Top 5. Je dresse un bilan positif de ce week-end. Le prochain rendez-vous est Magny-Cours, à la maison. Un casque spécial est en cours de préparation ! Je vais profiter du soutien de tout le public tricolore pour essayer de faire deux belles courses. Un peu de pluie nous aiderait à y arriver. Je me battrai à fond, comme à chaque fois. J'en profite également pour exprimer ma déception au sujet de Randy et Jérémy au Bol d'Or. Ils l'avaient... à 2h près. L'an dernier, ils leur avaient manqué 23h30, ça sera pour l'année prochaine. Jérémy cherche à gagner à un deuxième Bol d'Or, mais je pense qu'il n'y parviendra que si nous sommes de nouveau coéquipiers !"

Jake Gagne (Honda n°45), 12ème :

#PORTIMAOWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Portimao

"Nous avons eu un week-end très positif au Portugal, avec tous ces tests qui ont facilité le début du week-end et m'a aidé pour les courses. J'ai fait un bon Warm-up aujourd'hui et les changements que nous avons apportés à la Fireblade ont amélioré son fonctionnement en course. J'ai terminé 12ème : c'était bon d'obtenir de nouveaux points et d'apprendre des gars avec qui je roulais. Dans l'ensemble, je suis satisfait des progrès que j'ai réalisés ce week-end et comme j'ai couru à Magny-Cours l'an dernier, je suis sûr que nous pouvons viser plus de bons résultats pour la prochaine manche".

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Sur une Ducati officielle, Zarco pourrait "jouer un titre mondial très rapidement"

Interrogé en marge du GP d'Autriche MotoGP, Zarco assure que s'il intégrait le team officiel Ducati à la place de Dovizioso, il pourrait "jouer un titre mondial très rapidement" !
Pilotes et équipes 12 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2020

La saison MotoGP 2020, écourtée en raison du coronavirus, entame pour sa quatrième course le premier de deux week-ends consécutifs sur le circuit de Spielberg. Horaires et programme du GP d'Autriche 2020.
Un quart d'heure autrichien très privé en FP2

Meilleur chrono ce matin en FP1, KTM se classe deuxième et troisième d'une courte séance FP2 humide cet après-midi grâce aux deux motos privées du team Tech3 (Iker Lecuona et Miguel Oliveira), derrière la Ducati privée de Jack Miller. Débrief et classement combiné inchangé.
GP d'Autriche 1 commentaire
Clash Zarco/Espargaro : On fait la course, pas de la danse !

La polémique enfle après l'accrochage entre Johann Zarco et Pol Espargaro hier au GP de République tchèque : L'espagnol contraint à l'abandon crie à l'injustice tandis que le français troisième rappelle qu'il fait des courses de moto, pas de la danse... Ambiance et point juridique.
GP de République tchèque 71 commentaires
Stéphane Paulus s'attaque à la montée du Beausset... en handbike !

Le pilote moto handisport Stéphane Paulus s'apprête à réaliser un rêve d'enfant : grimper la montée du Beausset depuis le circuit du Castellet au guidon d'un handbike (vélo couché)...
Annulation des 8H de Suzuka 2020, finale du championnat du monde d'endurance moto EWC

La 43ème édition des 8H de Suzuka, emblématique course d'endurance moto, est finalement annulée en raison des restrictions d'accès au Japon liées au coronavirus. Le Bol d'Or, quatrième épreuve de la saison 2019/2020 prévue le 20 septembre au Castellet, deviendrait donc la finale de l'Endurance World Championship (EWC). Explications. 
BMW planche de nouveau sur un scooter à toit électrique

Plusieurs plans de brevet rendus publics indiquent que BMW poursuit activement ses recherches autour d'un successeur électrique à son C1, son audacieux et éphémère scooter 125 cc surmonté d'un toit lancé en 2000... Explications.
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...