• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTEGI - COURSE
Paris, le 21 octobre 2018

Compte rendu et résultats du GP du Japon 2018 (Marquez champion du monde)

Compte rendu et résultats du GP du Japon 2018 (Marquez champion du monde)

Marc Marquez scelle par une victoire au GP du Japon 2018 son cinquième titre en MotoGP, son septième en Grands Prix moto. Le pilote HRC devient à 25 ans le plus jeune septuple champion du monde de l'histoire au Motegi, circuit de son employeur Honda. 

Imprimer

Andrea Dovizioso ne sera finalement pas parvenu à repousser l'échéance : l'italien, parti en trombes depuis la pole au Motegi, a passé l'essentiel du GP du Japon 2018 en tête avant de céder face à Marc Marquez. L'officiel Honda, comme souvent tapi dans l'échappement de la Ducati en position d'observation, s'y est repris à deux reprises...

Marc Marquez a tout d'abord tenté de prendre le commandement à onze tours de l'arrivée, mais "Dovi" a immédiatement répliqué pour tenter d'empêcher son rival d'accéder au titre. Le n°93 a ensuite patienté jusqu'aux quatre derniers tours, avant de porter une deuxième offensive que le n°4 n'a pas été en mesure de parer.  

Sous pression, Andrea Dovizioso s'est alors pris les pieds dans le tapis et signe au plus mauvais moment son quatrième résultat blanc de la saison... Marc Marquez, débarrassé de toute opposition et panneauté de lchute du Dovi, franchit en vainqueur la ligne d'arrivée : le voilà de nouveau champion du monde MotoGP, comme en 2013, 2014, 2016 et 2017 !

A seulement 25 ans et 231 jours, Marquez réalise l'exploit d'égaler l'australien Mick Doohan, lui aussi sacré à cinq reprises en catégorie reine au sein du team Honda-Repsol. Le natif de Cervera n'est plus qu'à deux longueurs d'un certain Valentino Rossi, détenteur de sept sacres en 500/MotoGP et de neuf titres en tout. "Je suis fier de partager ça avec Marc", a commenté Doohan.

Au talent et à la vitesse, Marc Marquez - aussi titré en 125 en 2010 et en Moto2 en 2012 - ajoute une touche de panache dans l'obtention de sa septième couronne en Grands Prix moto, scellée par une victoire sur le propre circuit de son employeur. C'est la troisième fois que Marquez offre le sacre suprême à Honda au Motegi, ce qu'il ne manque pas de souligner !

"Je me sens vraiment bien, c'est génial de pouvoir décrocher le titre dès la première occasion : le grand patron de Honda doit savourer !", sourit le nouveau champion du monde qui a remporté huit victoires en quinze courses disputées cette année, dont les trois dernières. "Dommage pour Dovi qui méritait d'être sur le podium", ajoute-t-il sportivement.

Yamaha toujours dans la tourmente...

Si Ducati a de nouveau été en mesure de lutter pied à pied avec Honda pour la victoire au Japon, ce ne fut pas le cas de Yamaha, loin s'en faut... Pourtant très bien parti à l'extinction des feux depuis la 9ème place sur la grille, Valentino Rossi a fait illusion pendant quelques tours en restant dans le premier groupe.

Mais la performance du Docteur n'était qu'un feu de paille, alimenté par le fait que Dovizioso et Marquez tournaient dans des chronos peu élevés pour jauger les conditions. Dès que "Dovi" a accéléré la cadence vers le cinquième tour, passant sous la barre des 1'46, les limites du potentiel de Rossi sont apparues : il a immédiatement été décroché, prenant plusieurs dixièmes dans la vue.

Hélas, malgré son talent et son expérience, le n°46 n'était pas en mesure d'inverser la tendance : pire, son rythme a ensuite régressé, ce dont ont profité Iannone et Rins pour tenter de suivre le trio de tête "Dovizioso-Marquez-Crutchlow". Le Docteur sauve miraculeusement la 4ème place grâce aux chutes successives de Iannone et Dovizioso.

Battu par Marquez, Crutchlow et le jeune Rins, Rossi termine tout de même à 6,413 sec du vainqueur... Une course décevante donc, qui douche durement l'enthousiasme soulevé par le bref retour aux affaires de Yamaha en Thaïlande. Visiblement, les changements opérés sur l'électronique de la M1 ne sont pas suffisants, comme le redoutait le nonuple champion du monde. 

Devant les dirigeants Yamaha, Valentino Rossi termine néanmoins premier pilote de la marque, deux positions devant Johann Zarco qui essuie aussi une sacrée déconvenue... Qualifié deuxième sur la grille, Johann briguait a minima le podium, voire la victoire : "Marc et Andrea seront occupés par la lutte pour le titre, pourquoi ne pas essayer d'en profiter ?", ambitionnait le pilote Tech3.

Hélas, jamais le n°5 ne fut en mesure de se battre devant : ralenti par un wheeling à l'extinction des feux puis gêné par Miller, Johann a perdu plusieurs positions avant même le premier virage. Problème : le futur pilote KTM n'avait pas le rythme pour revenir devant et s'est même fait dépasser par Bautista en fin de course, quand sa M1 a commencé à baisser de régime.

Même déception pour Viñales qui le suit à l'arrivée à la 7ème place : l'espagnol a longtemps occupé une lointaine 11ème position, avant de profiter des chutes pour rentrer dans le top 10. Pour "Mack", le coup est encore plus rude tant il se réjouissait d'avoir enfin mis le doigt sur la clé du manque de compétitivité de la M1 en modifiant sa répartition des masses. Visiblement, ce n'est pas encore le cas...

Le bilan au championnat

Grâce à sa victoire au Japon et à la chute de Dovizioso, Marc Marquez  - qui a illustré son accès au "septième niveau" avec une fausse arcade de jeux vidéos dans son tour d'honneur - porte son avantage au provisoire à 102 points, soit l'équivalent de quatre succès d'avance. Largement suffisant pour coiffer la couronne mondiale 2018, puisqu'il ne reste que trois courses à disputer - Australie, Malaisie et Valence - et 75 points à distribuer !

Crédité de 194 points contre 296 pour Marquez, Andrea Dovizioso échoue dans sa quête de retarder le sacre de son rival, comme il l'avait fait l'an dernier en repoussant le titre jusqu'à la finale à Valence (Espagne). Plus préoccupant encore : sa chute lui coûte de précieux points au championnat, faisant du même coup renaître des espoirs à Valentino Rossi pour la place de "vice-champion du monde" !

Avec 185 unités au compteur, le Docteur n'est en effet plus qu'à 9 points de son compatriote : Rossi peut caresser l'espoir de lui subtiliser la deuxième place, pourquoi pas la semaine prochaine en Australie où les Ducati sont souvent en difficulté... A condition toutefois que la M1 soit capable de tirer profit de cette situation : pas gagné, au regard de cette nouvelle déconvenue de Yamaha au Japon...

Bonne nouvelle toutefois : Johann Zarco repasse devant Danilo Petrucci au classement provisoire, bien aidé par la baisse de rendement du pilote italien. Neuvième au Japon comme en Thaïlande, "Petrux" subit les conséquences d'une deuxième partie de saison totalement atone. 

L'italien n'est plus monté sur le podium depuis le GP de France au printemps et a enregistré un résultat blanc aux Pays-Bas. A croire que l'annonce de sa nomination au sein du team officiel Ducati en remplacement de Lorenzo - forfait au Japon ainsi qu'en Australie - lui a coupé les ailes...

Cal Crutchlow, deuxième au Japon après avoir brièvement dépassé Marquez, consolide pour sa part sa position de premier pilote indépendant avec 15 points d'avance sur Zarco. Le pilote Honda-LCR, victime d'une petite baisse de régime en deuxième partie de course, est actuellement cinquième au provisoire à seulement sept unités de Maverick Viñales (155 points contre 148). 

Résultats et classement du Grand Prix du Japon MotoGP 2018

  1. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 42'36.438
  2. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL Honda +1.573
  3. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +1.720
  4. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +6.413
  5. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Angel Nieto Team Ducati +6.919
  6. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +8.024
  7. 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +13.330
  8. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda +15.582
  9. 9 Danilo PETRUCCI ITA Alma Pramac Racing Ducati +20.584
  10. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +24.985
  11. 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS Honda +25.931
  12. 38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM +26.875
  13. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM +27.069
  14. 89 Katsuyuki NAKASUGA JPN Yamalube Yamaha Factory Racing Yamaha +32.550
  15. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU Honda +37.718
  16. 10 Xavier SIMEON BEL Reale Avintia Racing Ducati +39.583
  17. 81 Jordi TORRES SPA Reale Avintia Racing Ducati +39.839
  18. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati +42.698
  19. 45 Scott REDDING GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia +49.943
  20. 12 Thomas LUTHI SWI EG 0,0 Marc VDS Honda +52.707
  21. 50 Sylvain GUINTOLI FRA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +1'01.848

Non classés

  • 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 161.7 10 tours
  • 17 Karel ABRAHAM CZE Angel Nieto Team Ducati 152.6 12 tours
  • 43 Jack MILLER AUS Alma Pramac Racing Ducati 161.0 14 tours
  • 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 157.1 18 tours

Classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2018

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA (296 points)
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA (194 points)
  3. Valentino ROSSI Yamaha ITA (185 points)
  4. Maverick VIÑALES Yamaha SPA (155 points)
  5. Cal CRUTCHLOW Honda GBR (148 points)
  6. Johann ZARCO Yamaha FRA (133 points)
  7. Danilo PETRUCCI Ducati ITA (133 points)
  8. Jorge LORENZO Ducati SPA (130 points)
  9. Alex RINS Suzuki SPA (118 points)
  10. Andrea IANNONE Suzuki ITA (113 points)
  11. Dani PEDROSA Honda SPA (95 points)
  12. Alvaro BAUTISTA Ducati SPA (83 points)
  13. Jack MILLER Ducati AUS (74 points)
  14. Franco MORBIDELLI Honda ITA (38 points)
  15. Tito RABAT Ducati SPA (35 points)
  16. Pol ESPARGARO KTM SPA (35 points)
  17. Hafizh SYAHRIN Yamaha MAL (34 points)
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA (32 points)
  19. Bradley SMITH KTM GBR (23 points)
  20. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN (19 points)
  21. Scott REDDING Aprilia GBR (12 points)
  22. Mika KALLIO KTM FIN (6 points)
  23. Karel ABRAHAM Ducati CZE (5 points)
  24. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha JPN (2 points)
  25. Michele PIRRO Ducati ITA (1 point)
  26. Thomas LUTHI Honda SWI
  27. Xavier SIMEON Ducati BEL
  28. Stefan BRADL Honda GER
  29. Jordi TORRES Ducati SPA
  30. Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA
  31. Christophe PONSSON Ducati FRA

Commentaires

Bestof: 
1
Quel talent, quelle classe! Avec lui je ne regrette jamais de me lever le dimanche à des heures pas possibles, il gagne toujours avec de la classe et du spectacle, que du bonheur! Et que l'on ne compare pas, par pitié, avec Doohan avec qui on se morfondait d'ennui! Là ces 5 titres on ne s'est pas ennuyé une seconde! Chapeau bas!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Valentino Rossi assure qu'il ne pensait pas continuer à courir à 40 ans...

Valentino Rossi fêtera ses 40 ans le 16 février 2019, dans un mois jour pour jour, juste après les premiers essais MotoGP à Sepang (Malaisie)... Un cap que le nonuple champion du monde ne pensait pas atteindre à ses débuts en Grands Prix moto en 1996 !
Pilotes et équipes 10 commentaires
Lionel Favre (Peugeot Motocycles) : "Encore un peu de patience pour le Metropolis électrique"...

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur France de Peugeot Motocycles établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, scooters électriques, salon de la moto... Interview de Lionel Favre.
Les concepts branchés de vélo et trottinette électriques Harley-Davidson

Harley-Davidson a profité du Consumer Electronics Show (CES) pour révéler le prix très élevé (33 900 € !) de sa moto électrique LiveWire. Mais ce n'est pas tout : le constructeur américain présentait également une trottinette et un dérivé de VTT électriques... 
R&D
Dakar moto 2019 : l'analyse MNC et les déclarations des pilotes

La 41ème édition du Dakar moto se referme sur la victoire de l'australien Toby Price, vainqueur héroïque devant ses coéquipiers du team officiel KTM, Matthias Walkner et Sam Sunderland. Retrouvez l'analyse Moto-Net.Com et les réactions des principaux pilotes du Dakar moto 2019.
Dakar 2019 3 commentaires
Hubert Auriol : "Mon roadbook ne va pas s'arrêter là !"

40 après son premier Dakar, Hubert Auriol dédicaçait hier soir son livre TDSPP au Brand Store BMW de l'avenue George V, avant de s'élancer pour un tour du monde en 80 jours... Vidéo.
Smart vidéo en direct de l'essai de la nouvelle Triumph Speed Twin

MNC teste actuellement la Speed Twin : première smart vidéo avec le son du moteur.
Roadster 1 commentaire
La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.
Roadster 3 commentaires
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...