• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS WSBK MISANO
Paris, le 16 juin 2010

Chez Ducati, le retraité Troy Bayliss reste le boss !

Chez Ducati, le retraité Troy Bayliss reste le boss !

À l'occasion de la World Ducati Week, le vieux Bayliss a secondé Haga et Fabrizio dans leurs tests. Ou plutôt commandé, tant Troy reste encore dans le coup ! Les autres pilotes de la marque de Bologne étaient aussi présents dont un certain... Laconi !

Imprimer

Sujet brûlant du moment en France - quoique, la Coupe du Monde de Vuvuzela bat aussi son plein... -, la retraite ne rime pas nécessairement avec inactivité, loin de là... C'est en tout cas ce que démontre l'exemple Troy Bayliss !

Indétrônable Bayliss

Ainsi ces trois derniers jours, à l'occasion de la World Ducati Week, Troy Bayliss a-t-il assisté dans leurs travaux Noriyuki Haga et Michel Fabrizio. En réalité, l'australien les a plutôt "commandés" puisqu'à l'issue de ces essais privés à Misano, l'irremplaçable n°21 colle une demi-seconde à l'italien n°84 et près d'une seconde au japonais n°41 !

Dans la famille des pilotes professionnels encore "en activité" - comprenez qui roulent sur du matériel d'usine, de manière officielle, et qui alignent des temps plus qu'honorables -, Bayliss fait figure d'ancien : le triple champion du monde de Mondial Superbike a raccroché le cuir il y a deux ans déjà et a soufflé le 30 mars dernier ses 41 bougies.

Mais malgré son départ à la retraite "définitif" (lire MNC du 14 juin 2010 : pas de retour en WSBK pour Troy Bayliss ), le "vieux" Bayliss reste dans le coup : son meilleur chrono en 1'35,6 n'est qu'à deux dixièmes de la pole réalisée l'an dernier par Jakub Smrz.

Bien qu'il ait préféré ne pas sortir le deuxième jour - plus frais et abrégé par une averse -, Bayliss ne s'est donc pas ménagé au guidon de "sa" Ducati de développement. Au même titre que Nori et Michel sur leurs 1198 officielles, Troy testait de nouvelles gommes Pirelli visiblement très à son goût.

"Je suis content que ça se soit bien passé et j'espère que mes informations aideront Nori et Michel pour la course dans deux semaines, mais je suis également fatigué car nous avions beaucoup à faire lors de cette nouvelle édition du WDW, sur et en dehors de la piste", explique le "retraité".

WDW : une ambiance bon enfant !

Comme prévu (lire MNC du 12 mai 2010 : tous à la World Ducati Week !), le charismatique Troy a en effet pris part à moult activités dont la plus attendue était sans conteste le défi "Drag Race" auquel participaient les plus grands pilotes Ducati du moment : Stoner, Hayden, haga, Fabrizio, Checa, Guareschi, etc. : une compétition "pour de rire" sur des Streetfighter qui a rapidement viré au concours de burn !

En légende de sa vidéo, Ducati livre tout de même le nom du vainqueur de ce sympathique concours : "Haga remporte la finale !"

Le pilote japonais s'est visiblement fait plaisir mais s'est également appliqué, surtout lors de la dernière journée de test effectuée à huis clos : "j'ai apprécié la WDW, ma première en tant que pilote officiel Ducati, mais aujourd'hui nous avons fait du vrai boulot et je me sens confiant en ce qui concerne la prochaine course à Misano".

Actuellement cinquième au championnat, Noriyuki ne peut décemment plus viser le titre cette année avec presque moitié moins de points que Max Biaggi : 135 contre 257 ! Il ne faudrait toutefois pas enterrer trop vite le n°41, car la seconde moitié de saison ne fait que débuter !

L'an dernier face à Ben Spies et après une première partie de saison en demi-teinte, Nitro Nori avait exécuté une fin de parcours tonitruante, ne terminant pour rappel qu'à 6 points de l'incroyable rookie américain ! Espérons que cette année également, Nori saura se reprendre... et viendra pimenter le duel Biaggi-Haslam !

Tout comme Haga, Fabrizio se montre pleinement satisfait de ses essais : "c'était super de faire quelques roulages pendant la WDW, les fans ont pu voir comment ça se passait". Et Biaggi le sait : un italien sur une italienne en Italie, ça rend les tifosis hystériques !

Mais c'est lundi que le plus gros du travail a été effectué : "aujourd'hui c'était la seule journée pleine et nous avons beaucoup travaillé sur notre préparation pour la course dans deux semaines", assurait l'Ouragan Mich'. "Il a fait extrêmement chaud mais les conditions seront certainement les mêmes pour la course donc ce sera définitivement utile pour nous".

Les 1198 se préparent pour le 27 juin

Crédité d'un 1'36,0 par son team Ducati Xerox, le pilote se contente en réalité de son 1'36,2 - on n'est pas à deux dixièmes près et on comprend que le chronométreur ait pu être déconcentré par une jolie ragazza dans des conditions si éprouvantes...

Son compatriote Lorenzo Lanzi ne s'en sort pas tout à fait aussi bien sur sa Ducati privée du team DFX Corse : au terme de ses 45 tours, l'ancien élève de Troy Bayliss - Lorenzo courait à ses côtés dans l'équipe officielle en 2006 et 2007 - a bouclé son meilleur tour en 1'36,6.

De retour au sein du team DFX Corse, notre Régis Laconi national a bouclé pas moins de 70 tours du circuit Misano Adriatico en enregistrant un rassurant 1'37,8... Mais l'équipe de Daniele Carli tient à couper court à toute rumeur ou espoir !

"Toute idée de retour à la compétition pour le moment est prématurée et sans fondement aucun. Seule l'amitié qui lie Régis au team manager Daniele Carli a permis le déroulement de ces tests, pour la joie des milliers de fans présents à la WDW", insiste le team.

Les deux membres du team Ducati Althea, Carlos Checa et Shane Byrne, ont également pris part à ces essais "privés" - mais devant public ! -, tout comme Luca Scassa (Ducati Supersonic) qu'il faudra surveiller du coin de l'oeil lors de la prochaine épreuve de WSBK à Misano...

Laconi pour le plaisir

"L'objectif minimum est de continuer sur ma lancée", indique l'italien n°99, en progression constante depuis son début de saison au Portugal (pour des raisons budgétaires, l'équipe italienne n'a pas participé à la manche d'ouverture en Australie).

"Un Top 10 serait de nouveau un bon résultat mais personnellement, j'espère accéder à la 3ème phase de la Superpole", ajoute-t-il, bien conscient du fait que "partir du deuxième rang est vital pour rester au contact des pilotes de tête".

Ses ratios de boîte de vitesse d'ores et déjà validés, Luca pourra se focaliser pendant les séances d'essai sur "l'obtention de bons réglages et quelques modifications à apporter à l'électronique et à l'embrayage". Après quoi, le champion 2006 de Superstock 1000 italien tentera lui aussi de ravir "son" public, attendu en masse pour les courses du 27 juin.

Mais les Ducati ne seront pas les seules à briguer les avant-postes et les victoires : les quatre équipes de pointe des constructeurs Aprilia, Yamaha, Suzuki et BMW tournent en ce moment même à Misano pour peaufiner leurs réglages... Seul le team Honda Ten Kate s'est isolé chez lui à Assen. Affaires à suivre... sur Moto-Net.Com naturellement !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...