• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES 2017 AVINTON
Paris, le 23 novembre 2016

Avinton aborde Euro4 avec les Pearl GT, Race et Roadster

Avinton aborde Euro4 avec les Pearl GT, Race et Roadster

Avinton, fabricant français de motos ''hot'' couture assemblées à la main, met son sculptural roadster à l'heure d'Euro4 grâce à la greffe de l'injection sur l'énorme V-twin S&S de 1647 cc. L'inédite Pearl, déclinée en trois versions, reçoit aussi une nouvelle suspension arrière et l'ABS obligatoire en 2017.

Imprimer

Avinton a profité de l'EICMA de Milan (Italie) pour dévoiler la Pearl, son nouveau roadster très haut de gamme assemblé à la main dans son usine de Sommières (30), comme les précédentes Collector issues des Wakan. Cette "muscle bike" à la française conserve ses lignes trapues et minimalistes, comme si un guidon, une selle et quelques périphériques avaient habilement été greffés autour de son moteur, un bicylindre en V ouvert à 45°, référence dans la production de customs "musclés".

Euro4 oblige, ce "very big bloc" de 1647 cc refroidi par air-huile troque ses anciens carburateurs Keihin de 41 mm à boisseau plat contre des corps d'injection de 52 mm. La Pearl y gagnerait en souplesse, mais aussi en performances puisque son couple passe de 168 à  180 Nm, disponible dès 3000 tr/mn ! La puissance n'est pas en reste avec 145 ch, à gérer sans antipatinage. Avec une moto aussi courte et légère (197 kg tous pleins faits annoncés !), l'accélération promet d'être démoniaque ! 

L'artisan français reconduit l'impressionnant boîtier d'admission d'air à double clapets monté sur son faux réservoir (le vrai est sous la selle) et le fameux dispositif "Vortec" développé à l'époque des Wakan dont Cédric Klein, PDG d'Avinton, était un grand fan. Toujours pour répondre aux nouvelles normes, la Pearl reçoit de série un ABS déconnectable. En parallèle, une instrumentation LCD, un démarreur déplacé sur la prise d'air et un éclairage par LED font leur apparition.

L'équipement est toujours aussi luxueux et performant, à l'image des jantes en aluminium forgées Marchesini et des suspensions Öhlins. L'occasion de noter qu'Avinton a rallongé le bras oscillant et surtout redessiné l'amortisseur arrière, désormais monté sur basculeur et décalé sur la gauche à la façon des Ducati Panigale. Des modifications d'assiette sont ainsi facilement envisageables sur cette Pearl, qui reçoit aussi une nouvelle boucle renforcée désormais capable d'accueillir un passager. Sensations garanties pour l'invité(e) !

Trois versions et une multitude de personnalisations pour la "Perle du Gard"

Comme en 2016, la gamme de roadster Avinton Pearl se décline en trois versions : GT, Race et Roadster, qui diffèrent essentiellement par leur ergonomie et certains équipements. Ces motos sont assemblées sur commande, pratiquement sur-mesure : Avinton propose une multitude de personnalisations possibles via différents traitements de surface (peintures, anodisation, usinage, etc.) ou encore des rétroviseurs et des poignées spécifiques. 

Des prestigieuses jantes à rayons Kinéo ou des modèles en carbone Rotox sont aussi disponibles à la demande, ainsi que des freins Beringers à 4 disques à l'avant, une sellerie réalisée sur-mesure en cuir ou synthétique et même une préparation de la fourche Öhlins. Bref, rien n'est trop beau pour la "Perle" du Gard (30), à condition toutefois de pouvoir y mettre le prix car le ticket d'entrée frôle les 40 000 € !

Sachant que les modèles précédents tutoyaient les 80 000 € dans leur version la plus haut de gamme (!), la facture peut donc rapidement s'envoler sur ce millésime 2017 qu'il est d'ores et déjà possible de commander sur un mini-site dédié pour une livraison prévue en "juillet 2017" !

Ce positionnement élitiste ne semble toutefois pas freiner le développement de l'entreprise française, qui a par ailleurs annoncé son arrivée sur le marché américain : "c'est officiel, lancement de la marque sur les États-Unis prévue pour le Sema Show 2017 (un salon de l'automobile et de l'accessoire organisé chaque année à Las Vegas, NDLR), avec le premier Corner Shop Avinton dans le Colorado", a fait savoir Cédric Klein pendant le salon de Milan (Italie).

Galerie photo Pearl 2017

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 1 commentaire
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 14 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires
  • En savoir plus...