• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS
Paris, le 10 juin 2014

8ème rallye de Corse : Velardi Day !

8ème rallye de Corse : Velardi Day !

Christophe Velardi, impérial chez lui au guidon de sa Ducati 1200 Multistrada, ne laisse aucune chance aux continentaux et s'octroie la victoire de l'épreuve corse du championnat de France des rallyes 2014. Le championnat bat son plein... Compte rendu.

Imprimer

La course dans la course

Julien Toniutti l'avait annoncé à MNC avant le départ : "ici il y a deux courses, celle des insulaires et celle du championnat de France"... Mais lorsqu'un insulaire est également concurrent au titre du championnat, les choses se compliquent !

Malgré le débarquement des top pilotes continentaux sur l'Ile de Beauté, les hommes forts de cette magnifique épreuve resteront... les Corses ! Notamment avec le duel auquel se sont livrés Christophe Velardi (Ducati 1200 Multistrada) et son compatriote Luc Deiana (Honda 450 CRF HM). Mais la concurrence au titre s'est jouée aussi en pôle position du provisoire au championnat et la bataille à été chaude entre l'Aprilia 1000 Tuono de Laurent Filleton et la Yamaha MT09 Team 2B/Delétang du leader du championnat, Julien Toniutti.

Le parcours de cette année est inédit, avec des routes toujours aussi pittoresques aux points de vue féériques. Comme annoncé la semaine dernière, les spéciales de cette année sont moins sinueuses et beaucoup plus rapides que celles des éditions corses précédentes, ce qui ne met pas forcément les monocylindres typés "Supermotard" à leur avantage...

Chose appréciable : la météo ! Enfin, appréciable pour les amateurs de chaleur estivale... Le soleil omniprésent entraînera de fortes températures pendant toute l'épreuve, surtout samedi. Ca change de la pluie torrentielle de l'an dernier !

Menu du jour

Au programme, deux boucles légèrement différentes, à effectuer deux fois chacune pour l'étape de jour : l'une d'environ 85 km et l'autre d'environ 77. La seule différence entre les deux passages est une incursion dans le village de Bastelicaccia et sur la petite route pour rejoindre Eccica Suarella, puis Cauro pour la "grande" boucle et quelques kilomètres de N190 qui rejoignent directement Cauro en évitant Bastelicaccia, et enfin Eccica Suarella pour la "petite".

Chaque boucle passant par les deux spéciales - Urbalacone et Cognocoli-Monticchi -, huit spéciales sont donc prévues pour l'étape diurne.

Pour l'étape de nuit, un seul passage sur chaque boucle est prévu, soit quatre spéciales. Le programme est donc chargé pour cette huitième édition du rallye de Corse avec douze spéciales prévues.

Parmi les prétendants à la victoire de cette troisième épreuve du championnat de France, malgré le style des spéciales plutôt adapté aux motos rapides, on s'attend à de la haute voltige de la part des deux compères corses Luc Deiana sur sa Honda 450 CRM et Yohann Vigilenti sur Husaberg 570 FS, qui avaient été impressionnants lors du premier rallye du championnat 2014, le rallye des Garrigues.

Mais Yohann ne part pas dans des conditions idéales : "depuis la casse de mon moteur au rallye des Garrigues, je n'ai enfin pu récupérer ma moto qu'hier à 14h, du coup je n'ai pas pu faire de recos", explique le pilote insulaire à MNC...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !