• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Tunis (Tunisie), le 2 mai 2014

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Courte étape de ce premier Tunisian Moto Tour , mais longue journée : débarquement, contrôles techniques et démarrage de cette première édition prometteuse. Sebastien Lagut (Yamaha 450 YZF) s'impose, mais la course ne fait que commencer...

Imprimer

Courte étape de ce premier Tunisian Moto Tour, mais longue journée : débarquement, contrôles techniques et démarrage de cette première édition prometteuse. Sebastien Lagut (Yamaha 450 YZF) s'impose, mais la course ne fait que commencer...

Les 80 participants de la première édition du Tunisian Moto Tour se sont retrouvés jeudi matin sur le port de Marseille pour embarquer vers l'aventure tunisienne du Moto Tour.

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Après une paisible traversée de près de 24 heures, c'est l'arrivée au port de la Goulette à Tunis. Formalités douanières, contrôle technique des machines et parade dans la ville de Tunis nous amèneront enfin au départ de ce rallye exotique, sous le soleil tunisien.

Un accueil incroyable nous attendait à Tunis avec fanfare et foule de spectateurs venus voir l'événement moto tant attendu !

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

L'étape du jour est courte (57 km) avec deux spéciales : une sur le circuit du Belvédère à Tunis, circuit mythique style Monaco d'une longueur d'1,7 km, et une spéciale surprise avec un "Run" de 450 m deux par deux. Original pour une spéciale de rallye !

Le parcours de liaison est principalement urbain, avec quelques portions de voies rapides. Rien de très intéressant pour l'instant, mais tout le monde sait que cette première petite étape est une sorte de prologue aux véritables étapes de pur rallye qui nous attendent. En outre, les manutentions de débarquement, transport de bagages personnels et autres formalités n'ont pas été de tout repos et ont déjà été suffisamment éprouvantes.

Bravo toutefois à l'organisation pour avoir maintenu le programme prévu pour cette étape malgré les retards : panne d'un moteur sur le bateau durant la traversée, soit une vitesse de croisière réduite entraînant un retard de près de deux heures à l'arrivée, formalités douanières un poil perturbées par certains pilotes n'étant pas en possession des originaux de tous les documents concernant leurs machines...

Le départ est finalement donné et le programme maintenu. Parmi les participants on saluera les trois Kyoto "Dax" K200 venus se mesurer aux grandes, un peu de douce folie qui tombe à pic dans cette ambiance de fête !

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Du côté des favoris de l'étape, on s'attend à une baston entre les deux pilotes les mieux armés pour la spéciale du Belvédère, les deux "top guns" au guidon de leur Yamaha 450 YZF : une de 2012 pour Sébastien Lagut (troisième du dernier Dark Dog Moto Tour) et une de 2014 pour le pilote officiel Yamaha du Team 2B/Delétang Julien Toniutti.

David Bournisien, coorganisateur avec Marc Fontan, nous a bien prévenus lors du briefing durant la traversé : la spéciale du Belvédère est vraiment piégeuse, l'adhérence y est quasiment nulle... Ce qui avantage donc les monos "Supermot" légers de Sébastien et Julien.

Nous voici donc partis à travers Tunis, bravant les ronds points glissants et la conduite urbaine tunisienne pour arriver à cette fameuse spéciale du circuit du Belvédère.

Comme on pouvait s'y attendre, les deux meilleurs temps reviendront à l'excellent Sébastien Lagut sur Yamaha 450 YZF (1'01,89) et Julien Toniutti sur Yamaha 450 YZF (1'05,04) devant Franck Coudert aux commandes d'une Ducati (1'07,08).

Saluons aussi la belle performance de Dominique Wils, sixième temps scratch et premier Classique au guidon de sa Honda 600 XLR des années 80 !

Départ en fanfare pour le premier Tunisian Moto Tour

Moins d'une heure plus tard nous arrivons à la deuxième spéciale du jour : 450 m d'accélération en ligne droite, deux par deux. Marrant !

A ce petit jeu, c'est Bruno Vezutti sur MV Agusta Brutale qui claque le meilleur chrono devant la MT09 avionesque Team Delétang - Moto-Net.Com de Marc Troussard (10,27 contre 10,89). Troisième temps pour Yannis Peyron sur KTM 990 Superduke, tandis que la Yamaha 450 YSF de Sébastien Lagut obtient un temps de 11,12 secondes et celle de Julien Toniutti 11,42.

Au classement final de cette première étape, on retrouve Sébastien Lagut vainqueur d'étape devant Julien Toniutti, mais une anomalie d'horodatrice à un contrôle horaire n'a pas permis d'établir un classement final fiable... Tout sera régularisé dès demain et nous pourrons savoir plus précisément où en sera le classement provisoire.

Car demain, on ne rigole plus : près de 400 km d'étape avec quatre spéciales techniques... Le premier départ sera donné dès 6 heures du matin... Restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...