• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 11 août 2009

690 Duke et 990 SMT : deux oranges pressées au soleil...

690 Duke et 990 SMT : deux oranges pressées au soleil...

Nous avons testé pour vous deux KTM bien dévergondées. Il ne s’agit pas d’un face à face car il n’y a pas lieu de comparer ces deux hybrides, mais plutôt d’un essai conjoint sur des routes aussi variées qu’extraordinaires. Essai road book !

Imprimer

Deux oranges pressées au soleil...

Nos protagonistes du jour présentent deux approches différentes du concept de supermotard. Si les SM sont déjà en soi des hybrides, mélange de motos tous–terrains et de route, ces deux KTM font figure d’hybrides mutantes. Car chacune à sa manière, elles flirtent avec les limites du supermotard.

La KTM 690 Duke est d’ailleurs présentée comme un roadster dans la gamme du constructeur autrichien. Quant à la 990 SMT, elle est étroitement dérivée de la teigneuse 990 SM. Mais elle s’est vue modifiée pour offrir plus de confort et de polyvalence.

15 ans de fun !

En 2009, la KTM Duke fête ses 15 ans d’arsouille ! Dès 1994, elle fut un des premiers supermotards conçue en tant que tel. Comprenez par là qu’il ne s’agit pas d’une machine d’enduro à qui l’on a simplement greffé des jantes de 17 pouces et un gros frein avant.

Essai KTM 990 SMT et 690 Duke : deux oranges pressées au soleil...

Le cadre, les suspensions et la mécanique ont fait l’objet d’un soin particulier pour optimiser une utilisation sur asphalte. Quasi inchangée depuis 1999, la Duke nous est revenue sous une nouvelle forme encore plus affûtée en 2008.

Elle hérite du nouveau monocylindre LC4 de 690 cc qui affiche désormais plus de 65 ch. Son équipement reste de très haut de gamme et sa plastique évolue mais reste toujours aussi agressive.

T pour Touring ?

Tous les chanceux qui ont eu le bonheur d’essayer la KTM 990 SM (ou la 950 SM) gardent le souvenir ému d’une machine homogène et bluffante d’efficacité.

Essai KTM 990 SMT et 690 Duke : deux oranges pressées au soleil...

Mais c’est une moto qui souffre également des quelques défauts inhérents au concept même du supermotard : confort sommaire, protection nulle, duo improbable, aspects pratiques limités, etc. Or, avec sa nouvelle 990 SMT, KTM entend combler ces quelques lacunes sans rogner sur la sportivité.

Pour cela, la SMT s’équipe, entre autres, d’un vrai tête de fourche, d’une selle à double étage plus confortable, d’un large porte-bagages et se voit pré-équipée pour recevoir des valises latérales. Tout cet accastillage est censé conférer à cette brillante machine la polyvalence qui lui faisait défaut.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Oui, 9500 km en 4 mois, et encore, je me restreins! Je l'ai laissée tranquille pendant 2 semaines avant de partir en vacances car je savais que je ferais 6000 km et que du coup je passerais allègrement les 7500 km auxquels se fait la révision. Et là, elle est tranquille aussi depuis que je suis rentré à la mi-août puisque je suis rentré avec 9500 km au compteur et qu'il faut que j'attende que KTM ouvre début septembre pour faire la révision. Mais ça me démange! Vraiment! Comme je disais plus haut, cette moto c'est une moto qui te donne envie de faire de la moto, de trouver n'importe quel prétexte, aussi fallacieux soit-il, pour l'enfourcher et aller rouler. Aller et revenir du boulot devient un véritable plaisir. Pour l'huile on verra. Je lisais récemment dans la revue Bike que leur K 1300 S en essai longue durée avait bouffé 2 litres en 10000 km, ce qui leur paraissait normal, surtout qu'ils lui avaient bien tiré sur la gueule. Du coup, 3 litres pour un gros twin sur le même kilomètrage, peut-être est-ce normal aussi? Parce que j'ai pas roulé en flemme non plus... Je suis respectueux de la mécanique (je tire pas dans le moteur à froid, etc) mais j'utilise le moteur (rien de pire que les sous-régime à mon sens). Et ce moteur... c'est un pousse au crime! Par contre c'est vrai que côté consommation d'essence c'est pas un point fort. Ça ne descend pas au-dessous de 7 litres. Il faut dire que j'ai la ligne complète Akrapovic et la cartographie qui va avec... Et puis elle consomme du pneu aussi! Un corsa III arrière était rincé après seulement 2500 km! Là je lui ai mis du pilot power et je pense qu'il devrait me faire un peu plus, mais bon, il va pas me durer des masses. Pour l'hiver je mettrai du Pilot Road 2 je pense, parce que si je dois changer de pneu tous les 3500 km... Je consomme moins, à rythme égal, avec mon R1! Bref, c'est pas une moto bon marché à l'usage car elle bouffe essence, huile et pneus... MAIS ON S'EN FOUT! Quel pied cette bécane! Toute l'excellence objective d'une R 1200 GS mais avec le plaisir en plus!
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je possède une KTM 990 Supermoto T depuis la mi-mai et j'ai parcouru 9500 km à son guidon déjà. Je suis absolument enchanté par cette moto. Je l'ai achetée comme "moto à tout faire" et elle s'acquitte à la perfection de sa tâche! Par moto à tout faire j'entends faire le trajet boulot-dodo toute l'année, faire des sorties balade, en solo ou en duo, ou arsouille d'une journée ou d'un week-end, faire des voyages de quelques jours à plusieurs semaines... Les seules limites que je lui vois sont pour faire du circuit (on peut si on veut vraiment, mais j'ai une R1 pour ça) et la capacité d'emport de bagage si on veut faire un voyage de plus de 3 ou 4 jours en duo, bien que ce dernier point semble contredit par Phil44340. Mais que le terme de "moto à tout faire" ne vous leurre pas: rien à voir avec une moto "utilitaire" au sens péjoratif du terme! Cette moto c'est de la balle! Elle vous met la banane sous le casque, quel que soit le trajet, ne serait-ce que pour aller chercher le pain! Elle s'accommode de tous types de routes, suivant les sportives et roadsters sur routes bien revêtues et les faisant tirer la langue sur petites routes bosselées. Le tout dans un confort tel que la pour être fatigué après une journée de moto il faut vraiment faire beaucoup de km! Ou est-ce le plaisir que procure sa conduite qui efface la fatigue? Je connais parfaitement la R 1200 GS et quand j'ai voulu acheter une moto à tout faire, une moto polyvalente, j'ai pris la 1200 GS comme étalon, car c'est une moto qui s'accommode de toutes les situations avec brio. Mais je ne voulais pas les défauts qui viennent avec. Donc je voulais une moto qui passe aussi bien ou mieux partout (sur asphalte s'entend) mais avec une fourche conventionnelle, 50kg plus légère, un moteur plus puissant et expressif... Et la réponse c'est la supermoto T. Alors bien sûr, y a pas l'ABS, il y a un peu moins de protection et les bagages sont plus petits et ne ferment pas à clé (pas de façons très solide du moins). Mais personnellement ça ne me gêne nullement car j'avais l'habitude de voyager en sportive, donc de voyager léger et sans ABS. Et comme je privilégie les petites routes et virolos, la protection est plus que suffisante (même sur autoroute d'ailleurs). Niveau bagages, je viens de faire un périple de 17 jours et plus de 6000 km et j'ai utilisé les 2 petite valises semi-rigides KTM, le petit top case semi-rigide KTM et un sac (rollbag) KTM qui est étanche est se fixe très aisément sur la place passager de la selle avec les 4 petites sangles fournies. J'aurais pu emporter plus de choses si j'avais voulu, il restait de la place dans les valises et le sac. Pour le duo je pense qu'il serait aisé de se passer du petit top case et fixer le sac sur le porte bagage. Seul bémol pour le moment, elle consomme pas mal d'huile (3 litres en 8500 km). J'ai pourtant soigné le rodage. Peut-être est-ce normal, surtout avec de la 10W50? À suivre, mais sinon je suis vraiment enchanté! La KTM Supermoto T est une moto qui donne envie de faire de la moto!
Bestof: 
1
Lectures: 
0
propriétaire depuis avril de la SMT et 10 000 km de fait, toujours en duo. Nous venons de faire 5800 km (pologne, hongrie etc...)avec 45kg de bagages. Nous sommes très satisfait de cette moto, puissante, magniable et avec 230 km d'autonommie avant la réserve ce qui est très acceptable ! Seul pb en ville avec 35°ext. tu te brûles la jambe droite si tu es en short!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèles d'origine
  • Pneus : Michelin Pilot Power 2CT sur les deux
  • Parcours : 1 800 km
  • Routes : autoroute, campagne et ville
  • Conso (et autonomie) moyenne : 5,1 l/100 km avec la 690 (210 km) et 6,9 l avec la 990 (220 km)
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS KTM 690 DUKE

  • Agilité hors pair
  • Pêche du mono
  • Design vraiment réussi

POINTS FORTS KTM 990 SMT

  • Excellence dans la polyvalence
  • Tout est dit !
  • Non vraiment...

POINTS FAIBLES KTM 690 DUKE

  • Limites du concept
  • Tarif pour un mono 690 cc
  • Echappement exposé et disgracieux

POINTS FAIBLES KTM 990 SMT

  • Ligne un poil lourde
  • Conso toujours supérieure à 6,5 l/100 km
  • Pots brûlants
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !