• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 20 juin 2012

Vol de moto : top 10 des motos les plus volées en France

Vol de moto : top 10 des motos les plus volées en France

Selon l'étude que vient de réaliser 2-Roues Lab' avec L'Officiel du cycle, de la moto et du quad , la palme du deux-roues le plus volé revient encore et toujours au maxi scooter Yamaha Tmax, qui devance la Triumph 675 Street Triple et la Triumph 1050 Speed Triple.

Imprimer

Selon l'étude que vient de réaliser 2-Roues Lab' avec L'Officiel du cycle, de la moto et du quad, la palme du deux-roues le plus volé revient encore et toujours au maxi scooter Yamaha Tmax, qui devance la Triumph 675 Street Triple et la Triumph 1050 Speed Triple.

On savait que les motos et scooters (environ 4 millions de véhicules en France) étaient particulièrement touchés par ce fléau (lire notamment MNC du 3 février 2012 : les deux-roues trois fois plus volés que les voitures), mais cette enquête réalisée auprès de 1671 motards révèle que "17,8% d'entre eux ont subi au moins un vol de deux-roues". Et dans 94,4% des cas, le conducteur du deux-roues "a la bonne attitude et dénonce le vol".

1,3 vol en moyenne

Le laboratoire de la Mutuelle des Motards consacré à la recherche sur les deux-roues motorisés (lire notre Interview vidéo MNC du 4 décembre 2011 : la Mutuelle lance 2-roues Lab') précise encore qu'en moyenne, "les victimes de vols en ont subi 1,3".

Vol : le top 10 des motos les plus volées en France

Le palmarès des motos et scooters les plus volés en France rappelle quelques évidences : les marques les plus vendues sur le marché sont aussi les plus volées, et les régions dans lesquelles on trouve le plus de motos et de scooters sont aussi les plus touchées.

Près d'un vol sur deux en région parisienne

Sans surprise, Paris remporte la première place du podium des villes où se produisent le plus de vols ("14,2% des 395 vols étudiés"), sans oublier la banlieue avec "27,3% des vols sur l'ensemble de la région Ile-de-France (hors Paris)". La région parisienne totalise ainsi à elle seule le triste score de 41,5% des vols de motos et scooters en France...

Méthodologie de l'enquête

Enquête réalisée par email auprès de 1671 panélistes 2-roues Lab' répartis nationalement, qui possèdent au total 2 605 deux-roues.

  • 298 répondants ont subi au moins un vol
  • Seuls les trois vols les plus récents sont étudiés, soit 395 vols
  • 76,6% des répondants vivent en couple
  • 51,3% avec des enfants
  • 32,9% sont cadres et 31,8% employés
  • Les répondants ont en moyenne 43 ans (9% ont moins de 26 ans, 45% ont entre 26 et 45 ans et 46% ont plus de 45 ans)
  • 5,5% sont des femmes
  • 75% vivent en zone urbaine
  • 93% possèdent au moins une moto
  • 7% possèdent au moins un scooter

Viennent ensuite les départements du Rhône (6,8% des vols), des Bouches-du-Rhône (3,5%) et du Var (3%).

Dans l'ensemble, 89,6% des vols de motos et scooters ont lieu en zone urbaine. Dans 49,1% des cas le deux-roues était garé sur la voie publique. Le vol en garage ou en box collectif représente 27,6% des vols et le parking collectif 22%.

Enfin, seuls 5 vols sur les 395 enregistrés par les répondants (1,3%) sont issus du bike jacking.

A domicile, la plupart des motards interrogés déclarent garer leur deux-roues dans un garage ou un box privatif (89,3%) contre seulement 8% dans un parking collectif et moins de 3% sur la voie publique.

Top 10 des motos et scooters les plus volés

Le top 10 des motos et scooters les plus volés en France fait aussi apparaître trois 125 dont deux scooters et une moto (Yamaha Majesty 4ème, Xmax 5ème et YZF-R 10ème), un trois-roues (Piaggio 400 MP3 LT, 8ème) et deux maxi-scooters (Yamaha Tmax en tête et Suzuki 650 Burgman 7ème).

Vol : le top 10 des motos les plus volées en France

Le reste est composé de motos de grosses cylindrées avec notamment deux Triumph aux deuxième et troisième places (675 Street Triple et 1050 Speed Triple, la 675 étant toujours dépourvues de clé codée en 2012...), tandis que la Kawasaki Z1000 est la 6ème moto la plus volée en France devant la Yamaha R1 9ème.

Peu d'alarmes électroniques, encore moins de géolocalisation

"Dans 39,5% des vols, le deux-roues n'est pas retrouvé", indique encore l'enquête de 2-Roues Lab', "et lorsqu'il l'est il est endommagé dans 85,3% des cas mais nous ne connaissons pas le niveau de dégradation (rayures, casse, démontage, destruction d'accessoires...)". 

Démantèlement d'un réseau dans la Val-de-Marne

Les enquêteurs de la sûreté territoriale du Val-de-Marne (ST 94) viennent de mettre fin aux agissements d'un réseau international de voleurs de deux-roues de grosses cylindrées.

Après avoir arrêté le 26 janvier 2012 un jeune de 20 ans qui transporte dans son camion une moto démontée signalée volée, la brigade anti-criminalité de Champigny-sur-Marne (94) transmet l'affaire à la ST 94 qui identifie cinq autres hommes participant à de nombreux vols et recels de motos dans le Val-de-Marne et en Seine-et-Marne.

"Les trafiquants utilisent toujours le même mode opératoire", raconte la préfecture de police : "ils convoient à bord de voitures, à destination de la Tunisie et du Maroc, les pièces détachées emballées sous film plastique. Près d'une quinzaine de voyages ont ainsi été effectuées entre janvier et juin".

Le 15 juin, les policiers interpellent l'organisateur du réseau à Villeneuve-Saint-Georges (94) alors qu'il transporte dans son véhicule deux motos volées "conditionnées pour l'export". Ils arrêtent ses quatre comparses le lendemain et saisissent au total 14 motos et scooters de grosses cylindrées, 21 vélos et une voiture "replaquée"...

Côté protection contre le vol, la plupart des motards interrogés (78,7%) déclarent utiliser "au minimum" un antivol mécanique (U, chaîne, bloque-disque...), 55,9% l'antivol d'origine (Neiman ou clé codée), 21,5% le gravage, 4,8% un antivol électronique (alarme) et seulement 0,3% un outil de géolocalisation de type Traqueur Rider (qui équipe désormais de série le nouveau Tmax 530).

Sur les 2 605 motos et scooters étudiés par 2-Roues Lab', "75,7% ont été achetés sans prendre en compte ni la cotisation d'assurance contre le vol, ni le fait que le véhicule soit plus ou moins volé, ni le fait qu'un système antivol soit intégré", analyse la Mutuelle des Motards : "ce qui est sûr, c'est qu'un conducteur de deux-roues ne choisit pas son véhicule en fonction du risque de vol".

Enfin en cas de vol, "quelle que soit la situation il faut le déclarer à la gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche du lieu du vol", conseille l'assureur, car "cela permet de ne pas être tenu pour responsable en cas d'infraction au Code de la route. Ensuite, aussi contraignant soit-il, le dépôt de plainte doit être systématisé, possibilité de remboursement ou non, pour que tout le monde puisse se rendre compte de l'importance de ce délit et s'accorder sur des chiffres officiels".

Commentaires

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.