• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NEW ASSET
Paris, le 22 juin 2022

Triumph se paie Oset Bikes, spécialiste de motos trial électriques

Triumph se paie Oset Bikes, spécialiste de motos trial électriques

Leader mondial autoproclamé de la moto tout-terrain électrique pour enfants de 2 à 12 ans (et pour éternels ados !), Oset Bikes vient d’être acheté par son compatriote Triumph ! Les deux compagnies anglaises vont collaborer pour créer de nouvelles machines et former toujours plus de jeunes motards. Explications et bref historique.

Imprimer

Pour la majorité - absolue ?! - des motards français, Triumph rime actuellement avec roadsters musclés et/ou stylés, avec trails plus ou moins routiers... Mais dans les mois qui viennent, son image de marque va changer : la firme d’Hinkley va s’attaquer de front au tout-terrain (Motocross et Enduro) et à l’électrique. Et pourquoi pas les deux à la fois ?

En acquérant Oset Bikes, Triumph entre de pleine roue dans le monde du trial électrique, sans passer par la case de départ ou "feuille blanche", hantise des étudiants, journalistes et experts-comptables... La marque anglaise a préféré absorber son compatriote très connu et apprécié des jeunes "bikers". Très jeunes même : à partir de 3 ans seulement pour la 12.5 Racing (appellation des modèles en fonction de la taille des jantes, en pouces)  !

Triumph se paie Oset Bikes, spécialiste de motos trial électriques

Fondée en 2004 par Ian Smith (lire l’historique de/par la marque en bas d’article, NDLR), Oset "est la référence dans son segment depuis 18 ans", souligne Triumph, et aurait vendu "plus de 40 000 motos dans le monde, équipées de leurs groupes motopropulseurs électriques développés en interne".

"Lorsque nous avons construit notre première moto pour mon fils, Oliver, je n'avais aucune idée que cela mènerait à ce résultat", se pince presque Ian Smith. "Nous sommes tous très enthousiaste d’entrer dans la famille Triumph et de l’avenir que cela représente pour Oset" et ses clients de 3... à 19 ans pour toujours ?!

 

Triumph se paie Oset Bikes, spécialiste de motos trial électriques

Optimiste, le patron se veut également rassurant : "la marque Oset restera Oset et continuera à servir la communauté des motocyclistes de trial et de tout-terrain. D’après lui, son entreprise est "mieux placée pour développer et innover sa gamme, tout en profitant de la sécurité que Triumph peut offrir en termes de taille et de position sur le marché".

Nouvel atout dans la manche du "Number One" britannique

"Alors que les deux marques continueront à travailler indépendamment", confirme le "very big boss" Nick Bloor, fiston de Sir John qui a relancé Triumph il y a une trantaine d’année, avec le succès qu’on lui connaît : l’an dernier (2021), le plus grand constructeur de moto anglais a livré 81 500 motos.

Triumph se paie Oset Bikes, spécialiste de motos trial électriques

"Triumph et Oset collaboreront sur de nouveaux produits à la pointe de la technologie pour inspirer les jeunes pilotes à la pratique du tout-terrain"... puis, l’âge et les permis de conduire venus, à acheter des Trident ou des Tiger, des Street/Speed Twin/Triple voire des Rocket III. Sans oublier la future gamme de motos Triumph électriques, "of course" ! Restez branchés...

Oset Bikes : historique de la marque, par la marque

La création d'Oset Corp et le développement des motos électriques Oset ont été inspirés par le jeune Oliver Smith, fils du fondateur d'Oset, Ian Smith. A l'âge de 6 mois, Oliver était déjà obsédé par les motos. Cette obsession était essentielleent due au fait que l'une des entreprises de son père produisait des DVD sur les compétitions de moto et que l'autre fournissait aux motards de vieux numéros de magasines spécialisés et réimpressions d'articles. Oliver regardait constamment les DVD et jouait avec des petites motos à longueur de journée. Il était évident qu'il voudrait avoir sa propre moto dès que possible.

Au fur et à mesure qu'Oliver grandit, l'obsession continua. Papa ne voulait pas attendre que le fiston ait 5, 6 ou 7 ans pour monter sur une moto et, en parcourant l’offre disponible, ne trouva aucune machine convenable. Mettre un enfant sur une moto de plus de 45 kg, munie de mauvaises suspensions, sans grande puissance mais avec un échappement chaud ne le tentait pas vraiment, alors les rouages ont commencé à tourner dans le cerveau de papa.

En 2004, Ian eut l'idée d'une moto de trial électrique et commença à étudier les scooters électriques et autres. Il se dit qu'il était possible de modifier un scooter électrique pour en faire un petite machine de trial. Ian en parla à Mike Buchholz, un autre pilote de trial et ingénieur à la retraite. Ce dernier admit que cela pouvait fonctionner et accepta de fabriquer la moto !

Le prototype fut terminé alors qu’Oliver avait 3 ans et 3 mois. Le gamin enfourcha la moto, se mit debout et la contrôla dès le premier jour. Une semaine plus tard, il participait à sa première compétition de trial ! Nous avons bricolé et modifié cette moto en permanence. Une chose était très claire : cette moto fonctionnait vraiment bien ! À ce stade, nous savions que nous étions sur la bonne voie !

À partir de ce moment-là, nous avons commencé à travailler sur la mise en production. Il y avait évidemment beaucoup à faire ! Une société a été créée, d'autres prototypes ont été construits, des fabricants ont été contactés. Des brevets ont été déposés. Des avocats ont été engagés pour les marques de commerce et des contrats ont été rédigés.

Avance rapide jusqu'en décembre 2010 : la société a quitté l'Amérique pour installer son nouveau siège social britannique dans le sud de l'Angleterre. Oset est maintenant présent dans plus de 25 pays à travers le monde.

Les produits sont disponibles chez plus de 60 concessionnaires au Royaume-Uni. Oset possède des bureaux au Royaume-Uni, aux États-Unis et à Taiwan. Elle se concentre sur le marché des jeunes et propose sept motos électriques, avec des roues de 12.5 à 24.0 pouces, ainsi qu'une moto MX électrique.

Les événements Oset Cup, conçus pour encourager les enfants à se faire plaisir sur leur moto, sont maintenant organisés dans le monde entier. En l'espace de 10 ans, les motos Oset ont trusté les 5 premières places des Youth National Trials Series et sont des habitués du Goodwood Festival of Speed, du MotoGP, du World Superbikes et du TT de l'île de Man.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...