• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2009
Paris, le 24 juillet 2008

Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Pour 2009, la Daytona 675 est revue et corrigée, la Street Triple est déclinée dans une version R et la Bonneville souffle ses 50 bougies... Mais Triumph vise aussi plus loin et dévoile un nouveau cruiser de 1600cc qui débarquera dans plus d'un an !

Imprimer

En 2008, Triumph avait remanié son best seller le Speed Triple, sorti une finition SE(-XY) de la Daytona 675 et fait passé ses "Cruisers" et "Modern Classics" à l'injection (lire Moto-Net.Com du 27 septembre 2007)...

Pour l'an prochain, la firme d'Hinckley a décidé de revoir - mais pas de révolutionner, c'est encore trop tôt - sa Supersport et de lancer une version de sa Street Triple un peu plus radicale. Côté 1050cc rien de nouveau en revanche, chez les "Modern Classics" on fête en grandes pompes les 50 ans de la Bonneville.

Enfin, "parce que les concessionnaires américains trépignaient d'impatience", nous explique Éric Pecoraro, directeur Marketing chez Triumph France, la marque anglaise annonce son arrivée sur un nouveau marché grâce à un tout nouveau Cruiser de 1600cc : le Thunderbird !

La Daytona mise à jour

Bien qu'à sa sortie la Daytona 675 se voulait "incomparable" et désireuse d'évoluer dans une autre cour que les Supersport japonaises (lire notre Essai Moto-Net.Com du 29 mai 2006), l'anglaise doit bien prendre le pli : avant la refonte au bout de quatre ans, la Dayto' subit un remaniement au bout de deux...

Daytona 675 - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Pour le département R&D Triumph, il s'agit là d'une évolution épaulée par "l'expérience emmagasinée sur le championnat du monde de Supersport 2008". Ainsi, le Triple accepte désormais de prendre 450 tours de plus tandis que "le tendeur hydraulique de chaine de distribution et le ratio supérieur sur le premier rapport saute directement du kit compét' à la moto standard", précise le constructeur.

De même, l'injection électronique est recalibrée et les culasse, soupapes et chambres de combustion sont modifiées. Si bien qu'au final, la Daytona 675 rupte - "sur un vrai banc", insiste auprès de Moto-Net.Com Éric Pecoraro - à 13 950 tr/min et délivre dans le monde libre 128 chevaux, soit 3 de plus que le modèle 2008. "Et sans perte de couple à mi-régime", nous rassure le responsable français...

Côté poids, le pot perd 2 kg et le nouvel arbre à came en magnésium participe à la baisse générale du poids de 3 kg, soit un poids à sec de 162 kg. À juste titre, Triumph ajoute que les nouvelles jantes, plus légères elles-aussi, "aident la moto à changer de direction plus facilement" et chaussent les tous derniers Pirelli SuperCorsa SP.

Daytona 675 - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Les pistards seront ravis d'apprendre que la nouvelle fourche et le nouvel amortisseur bénéficient d'une différenciation entre les réglages de compressions lente et rapide, que les nouveaux étriers Nissin monobloc "améliorent encore le freinage" et qu'un "quickschifter plug and play" - ouais d'accord, "un système de passage rapide des vitesses prêt à l'emploi" -, sera disponible dans la liste des accessoires d'origine.

Esthétiquement, la Daytona 675 évolue également : le "cockpit", les optiques et la bulle sont redessinés. Les clignos plus fins et l'ajout d'une grille sur l'entrée d'air frontale finissent d'affirmer le look de l'anglaise qui lui reste propre.

Prévue pour début décembre 2008, la Superport britannique ne sera disponible qu'en deux coloris très classiques : une noire "Jet" et une rouge "Tornado", le bleu "Néon" disparaissant du catalogue. Enfin, seule mauvaise nouvelle, le tarif de la Daytona 675 augmente : il atteint désormais 10 990 €. Cela reste dans la fourchette actuelle des Supersport...

La Street Triple monte en grade

La Street Triple victime de son succès

La Street Triple est victime de son succès : "l'usine d'Hinckley ne peut pas produire assez de carters et d'arbres à cames pour répondre à la demande", nous avoue Éric Pecoraro, directeur marketing chez Triumph France ! Aujourd'hui en France, le délai moyen pour réceptionner sa Street Triple est de 4 mois. L'usine anglaise vient d'être agrandie mais tourne à fond... À moins d'une baisse de la demande, l'attente risque de durer. Quant aux modèles R, "il y en aura trop peu", prévient le responsable français. Pas cool...

"La Street Triple R n'est pas pour les pouilles mouillées", avertit la firme d'Hinckley ! Basée sur la Street Triple, la version R s'équipe de pièces qui permettront à la petite anglaise de taquiner les meilleures sportives... tous azimuts.

"La nouvelle Street Triple R déborde de technologie issue de la compétition", fanfaronne d'ailleurs Triumph. Nouvelle fourche inversée de 41 mm entièrement réglable, amortisseur de meilleure qualité (la version de base n'était pas toujours fiable et trop sèche à notre goût, lire notre Essai Moto-Net.Com du 23 novembre 2007), nouveaux étriers de frein radiaux 4-pistons Nissin qui viennent mordre les mêmes disques de 308 mm... La partie cycle est affûtée !

Street Triple R - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Le moteur en revanche demeure inchangé : c'est le fameux Triple 675 emprunté à la Daytona, développant dans sa version "de rue" 108 chevaux à 11 700 tr/min - rassurez-vous, 106 en France - et 69 Nm à 9 1000 tr/min. Le must dans la catégorie, qui demande un minimum de discernement...

Pour parfaire cette version R - comme Radicale -, Triumph l'équipe d'un guidon en aluminium de marque Magura. De même, histoire de pouvoir "attaquer les parties sinueuses ou tracer sa route dans la jungle urbaine" correctement, l'assiette est légèrement modifiée...

Street Triple R - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

En effet, la selle - biton ! - se surélève de 5 mm et incline légèrement la "Streeple" sur l'avant. Du coup, la selle atteint les 810 mm. Les petites jambes vont peut-être commencer à râler.

Naturellement, cette nouvelle version 2009 se différenciera également par ses coloris : disponible dès octobre 2008 en gris "Matt Graphite" avec les inscriptions en orange, la Street Triple R sera proposée en "Matt Blazing Orange" et inscriptions grises à partir de janvier 2009.

En ce qui concerne le tarif, la R se monnaiera 800 € de plus que la version de base, soit 8 790 €.

Bon(-neville) anniversaire !

Née en 1959, la Bonneville est devenue l'icône de Triumph. Logique donc qu'à l'occasion de son cinquantenaire, la firme d'Hinckley accorde à sa "Bonnie" une attention toute particulière...

Bonneville - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

C'est "en s'inspirant des années 70" que Triumph a créé une nouvelle version "SE" de sa Bonneville et modifié le modèle de base. "Visuellement, la différence la plus remarquable sont les nouvelles jantes avant et arrière en alliage de 17 pouces", note pour nous l'anglais.

Les garde-boues sont également raccourcis, les silencieux sont directement importés de la "sportive" Thruxton et le logo de la marque est désormais imprimé en blanc : le lifting est léger donc réussi ! Rendez-vous en concession au mois d'octobre pour confirmer.

De plus, le guidon se rapproche du pilote, la hauteur de la selle diminue de 25 mm. "La position de conduite est plus relaxante", assure Triumph. Et grâce à la roue avant plus légère, la Bonneville devrait également gagner en agilité et manoeuvrabilité !

Bonneville SE - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Dans sa finition SE, la Bonneville reçoit d'office le tachymètre, les badges de réservoir chromés, une finition aluminium brossé pour son bicylindre de 865 cc. Elle sera disponible en "Jet Black" ou en bi-ton " Pacific Blue & Fusion White" au prix de 9 090 €, contre 8 390 € dans sa version normale.

Pour ceux qui préfèrent les années 60, la T100 correspond davantage (9 390 € pour rappel). Elle aussi bénéficie de petites retouches : nouveau té de fourche, repose-pieds redessinés, tours de compteurs noirs et logo Triumph sur la selle blanc. Les fans ne seront pas perdus !

T100 50th Anniversary de 2009 et T120 de 1959 - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Enfin, pour célébrer dignement le cinquantenaire des Bonneville, 650 T100 - ce nombre correspond à la cylindrée de la T120 de 59 - sortiront des usines Hinckley dans le coloris bleu et orange "Tangerine Dream" du modèle originel....

Numérotées et livrées avec un certificat signé de la main de John Bloor Himself - propriétaire de la marque anglaise -, toutes arboreront un logo Triumph dorée sur le réservoir, des sigles "Bonneville 50th Anniversary" ainsi qu'une culasse chromée... Il faudra se battre pour en obtenir une !

Scrambler, Speedmaster... et un modèle 2010 !

Le Scrambler, "qui emprunte leurs looks aux off-roads Triumphs des années 60 rendues célèbres par Steve McQueen dans La grand Évasion", rappelle à toute fin utile Hinckley, sera disponible l'an prochain dans deux nouveaux coloris...

Scrambler - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 ! Speedmaster - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

"Un nouveau look à la dur", prévient Triumph en introduisant son nouveau "Matt Khaki Green" "qui fait directement référence aux motos militaires des années 50 et 60" et un "Jet Black"... pour les vilains garçons ?

La Speedmaster sera proposée dans un nouveau coloris bi-tons "Phantom Black & New England White". Le cruiser et sa version America ne connaissent qu'une petite retouche pour 2009 : un liseré doré "peint à la main et signé par son auteur", insiste Triumph.

Seul nouveau modèle à être dévoilé par Triumph, la Thunderbird 1600 est une nouveauté 2010 qui débarquera de son Angleterre natale à la fin de l'été prochain (2009 donc) !

Thunderbird 1600 - Nouveautés 2010 Triumph

"Nous présentons en avant-première la Thunderbird - cruiser 1600cc qui ne sera disponible qu'à partir de septembre 2009 - car c’est un nouveau segment pour nous, nous souhaitons capitaliser sur sa présentation dès maintenant pour avoir un maximum d’impact lors de sa commercialisation", justifie Éric Pecoraro, directeur Marketing chez Triumph France.

Gros bicylindre parallèle, double pot, double disque à l'avant mais simple optique, le constructeur anglais clame haut et fort que la Thunderbird est "faite pour atteindre le niveau des meilleurs cruisers de la catégorie" !

En attendant une présentation plus complète l'an prochain, Triumph attire l'attention sur le fait que son twin de 1600cc soit entièrement nouveau, qu'il sera équipé d'une boite six rapports et d'une transmission secondaire par courroie. L'ABS sera également disponible en option. Wait and see...

McQueen... Steve McQueen

Après avoir lancé son tee-shirt "vintage porté par", Triumph capitalise encore et toujours sur l'image du charismatique Steve McQueen en lançant un nouveau tee-shirt à l'effigie de l'acteur-pilote américain. Cette fois, le tee-shirt à manches longues reproduit une photo de 1963 du "King of Cool" circulant dans les collines d'Hollywood au guidon de sa Triumph.

L'anniversaire de la Bonneville sera également fêté au travers d'une ligne de produits dont les coupes et les couleurs se marieront au mieux avec le modèle choisi...

Steve McQueen - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 ! Blouson Bonneville - Triumph présente ses nouveautés 2009... et 2010 !

Triumph annonce d'autre part la création d'une gamme d'équipement correspondant à l'usage de ses "Urban Sport", à savoir ses modèles de 675 et 1050 cc. Cosignés Triumph et Alpinestars, une combinaison une pièce et des blousons et pantalons - pour homme comme pour femme - arriveront en concessions en même temps que la nouvelle Daytona : début décembre donc... Restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Hello ! J'adore la 675, pour l'avoir vue et surtout essayée. Par contre j'attends toujours une Daytona 1050 ou 1075. Et je pense ne pas être seule. Cela fait longtemps je pense que cette moto manque à la marque. Cela fait longtemps (depuis 2002) que les Triumphiste attendent une belle Daytona en 1000cc. Anthony - Fan de 3 cylindres

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 14 commentaires
Retour sur le GP du Portugal : les explications des pilotes MotoGP

Les pilotes s'expliquent après le dernier Grand Prix de la saison MotoGP 2020 sur le circuit de Portimao, au Portugal.
GP du Portugal 1 commentaire
GP du Portugal : Oliveira survole la finale à Portimao (compte rendu et classements)

Le pilote portugais Miguel Oliveira offre un superbe cadeau de départ à son équipe Tech3 : une victoire nette et sans bavure sur sa RC16, sa deuxième avec le team varois après son succès au GP de Styrie ! Le futur pilote officiel KTM s'impose devant Jack Miller et Franco Morbidelli. Compte-rendu, analyses des moments forts et classements définitifs.
GP du Portugal 30 commentaires
SuperSport 950 et Panigale V4 SP dans l'épisode III des nouveautés Ducati 2021

Fidèle au rendez-vous, Ducati a diffusé hier soir le troisième épisode de sa série Web sur ses nouveautés 2021. Le pitch ? Les italiens revoient l'esthétique et l'électronique de la SuperSport 950 et lancent une nouvelle Panigale V4 SP (Euro5 comme les autres désormais). Magneto Sergio !
Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés par UFC-Que Choisir 

L'association de l'Union fédérale des consommateurs UFC-Que Choisir dénonce "l'enfumage" des assureurs auto et moto, qui prévoiraient comme chaque année d'augmenter leurs tarifs malgré le trop-perçu estimé à 2,2 milliards d'euros lors du premier confinement imposé par le coronavirus ! Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 6 commentaires
Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA 

Jaloux du succès de Royal Enfield (propriété du groupe indien Eicher) et nullement refroidi par les récentes difficultés de Norton (racheté par TVS, du coup), Mahindra va relancer "sa" marque anglaise BSA : des motos thermiques et électriques "Made in UK" sont prévues dès l'an prochain. Explications.
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...