• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TRACK T-800 CDI
Paris, le 23 juin 2009

Une société néerlandaise relance la moto diesel !

Une société néerlandaise relance la moto diesel !

En provenance directe des Pays-Bas, la moto Track T-800 CDI défie les lois du marketing : ce nouveau gros trail à la plastique originale et à la transmission automatique adopte de surcroît un trois-cylindres de 800 cc... turbo-diesel !

Imprimer

Mal aimée des utilisateurs de deux-roues, la motorisation diesel excite pourtant l'imagination de certains constructeurs qui croient dur comme fer aux attraits de ce type de moteur, encore réservé principalement aux véhicules à quatre roues et plus.

Track T-800 CDI à moteur 800 cc diesel

Bénéficiant de plus de couple disponible plus tôt, les blocs diesel sont aussi plus sobres qu'une motorisation à essence : des atouts certes bienvenus, mais qui peinent - c'est peu de le dire ! - à déclencher l'enthousiasme dans un milieu sensible à la performance et à la noblesse inspirée par la mécanique...

Bravant les idées reçues, la société néerlandaise E.V.A. Products vient de dévoiler un nouveau concept sur base d'un trois-cylindres en ligne de 800 cc - un moteur de Mercedes Smart placé dans le sens de la route ! - gavé par un turbo qui envoie 1,25 bars de pression.

D'une puissance modeste (45 ch de 3 000 à 4 500 tr/mn), ce trail au look affirmé - l'avant, notamment, ne devrait pas laisser indifférent ! - revendique un intéressant couple de 100 Nm disponible dès 1 800 tr/mn : souvent utilisée en deux-roues, l'expression "couple de tracteur" prend ici tout son sens !

Track T-800 CDI à moteur 800 cc diesel

N'hésitant pas à braver un autre tabou du deux-roues, E.V.A. Products a de surcroît retenu une transmission automatique continue de type CVT, renforçant ainsi le côté "baroudeur-pratique" du Track T-800 CDI. Avec ses spécificités et sa déclinaison kaki, la machine viserait-elle les - juteux - marchés de l'armée, comme le fit la M1030M1, cette moto militaire diesel sur la base de la Kawasaki KLR 650 utilisée par l'US Marine Corps (lire Moto-Net.Com du 25 septembre 2001) ?

Toujours est-il que la Track T-800 CDI paraît bien armée - ouarf ! - pour déambuler dans les contrée lointaines et dans les rues du "plat pays" - où la commercialisation restera dans un premier temps cantonnée cette année - au prix d'environ 18 000 €. L'autonomie s'avère prometteuse avec un réservoir de 22,5 litres et surtout une consommation moyenne de 2,1 à 2,5 l/100 km à 90 km/h selon le constructeur !

Track T-800 CDI à moteur 800 cc diesel

De même, les 210 mm de débattement des suspensions WP - fourche inversée avant de 48 mm de diamètre et mono-amortisseur arrière relié au monobras à cardan - devraient se plier de bonne grâce aux besoins d'une escapade hors des sentiers battus. Évidemment - à l'instar de nombreux gros trail contemporains -, la Track T-800 préférera sans doute les chemins roulants aux sentiers de chèvre où ses 225 kg à sec, alliés à un empattement de 1 600 mm, demanderont du métier... et de solides bras !

Track T-800 CDI à moteur 800 cc diesel

Soignée, la moto arbore un cadre tubulaire en acier renforcé de chrome molybdène - soit une partie cycle très semblable à ce qui se pratique chez KTM - et se pare d'un double disque de 310 mm à deux pistons à l'avant et d'un simple disque de 265 mm à l'arrière : il s'agit de pouvoir maîtriser les ardeurs de la bête, qui serait selon ses créateurs capable d'avaler le 0 à 100 km/h en 3,75 secondes et de monter jusqu'à 175 km/h !

Il n'en reste pas moins que cette nouvelle moto diesel risque de déclencher l'ire des passionnés - pour qui "deux-roues" rime avec "sans-plomb" - et que son tarif salé, tout comme sa sonorité et son caractère moteur sans doute un peu fades, vont avoir fort à faire pour concurrencer des BMW 1200 GS et autres KTM 990 Adventure !

Cela étant, qui aurait parié que la mythique épreuve des 24 H du Mans Auto serait aujourd'hui trustée par des Peugeot 908 HDI à filtre à particules et autres Audi R 15 ? Plus d'informations et vidéos sur le site néerlandais www.dieselmotorfiets.nl et sur le site anglais www.dieselmotorcycles.eu.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Hello ! comme Nielda, je suis resté longtemps méfiant envers les attraits (pour un amoureux des belles mécaniques..) de la motorisation diesel. En auto, je préferais un 5 pattes Audi, ou un V6, ce genre de choses, et entendre grommeler un V8 de chez AMG prend au tripes, à défaut de pouvoir faire autre chose qu'en rêver... Mais en restant sur terre, et après une mauvaise expérience d'un V6 (Freelander) qui m'a tout fait, j'ai opté pour un diesel, certes dans une jolie auto (C 220 CDI). J'avais découvert ce moteur lors d'un trip Hambourg - Copenhagen en auto de location, et ce que me disait l'ordi de bord en conso m'a foutu sur le cul, et le comportement n'était pas désagréable, au contraire, sans compter que dans une allemande, on ne peut pas dire qu'on soit vraiment dérangé par le "son" (ou le bruit..) d'un diesel. Après 4 ans sans nuage, j'en suis déjà à la seconde du même nom, bien que ce soit la dernière "C" ! Pour revenir à la moto, en tant qu'amateur compulsif d'un flat BM, je suis peut-être pas loin d'être une cible potentielle ?? J'en ai encore fait l'expérience ce WE avec une "sortie" de 1200 bornes avec une douzaine de potes bmistes, en essayant par exemple la K 1300 R, je me suis amusé ça et là vu le coté "balistique" de la chose, mais en toute honnêteté, je ne trouve toujours pas vraiment sexy le comportement de ces gros 4 patt' vitaminés.. sans compter que le couple disponible sur ma R 1200 S me permet de bien mieux jouer avec les virages des cols par exemple, voire aussi de sortir d'une courbe en piste avec une sacrée patate ! Pour ce qui est de cette moto hollandaise, je ne trouve pas le groupe propulseur si hideux que ça, en comparaison des BFG d'époque, pour parler d'un autre emprunt aux mécaniques automobiles.. Reste à savoir comment cette mécanique se comporte une fois sur une moto, lorsque je suis d'humeur "sportive", je regrette tout de même l'absence de montée en régime digne de ce nom sur mon auto, critère encore bien plus sensible sur une moto (mon flat est tout de même sacrément rageur pour un bi) ! Et aussi la sonorité, dont j'imagine difficilement qu'elle puisse paraitre "sexy" même avec beaucoup d'effort... encore qu'un trois pattes soit moins handicapé de ce coté là ! De toute façon, il sera intéressant de voir si la mayonnaise prend, et si d'autres tentent le coup, comme par exemple un certain motoriste allemand bien connu qui fabrique aussi des motos, arf ! .-) Pour ceux qui comptent rouler beaucoup sans trop d'état d'âme et sans se ruiner à la pompe (sans compter le coté politiquement plus correct du tout des conso' des deux roues en général..), cela pourrait être intéressant.. et pourquoi pas même à la conduite, une opinion valable sur la question ne saura se passer d'un essai en bonne et due forme ! A vous lire.. Le Gnac'

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...