• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
APRÈS LA PLUIE...
Paris, le 7 juin 2019

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

La pluie continue de chambouler le programme du Tourist Trophy 2019... et Peter Hickman continue de dominer ! Hier (jeudi), le n°60 Triumph et BMW s'est imposé en Supersport puis en Superstock. En catégorie Lightweight en revanche, Michael Dunlop sur Paton s'est offert un 19ème succès.

Imprimer

La 100ème édition du Tourist Trophy, qui avait déjà mal commencé, se poursuit difficilement : la météo bien trop humide depuis le début de la semaine dernière sur l'Ile de Man (en mer d'Irlande) a de nouveau contraint les organisateurs à revoir intégralement leur programme.

Mercredi, les nerfs des pilotes, des équipes, de la direction de course et des fans ont encore été soumis à rude épreuve : en raison de la piste route impraticable, la seconde manche de Supersport prévue le matin et la course de Lightweight le soir ont tour à tour été repoussées au lendemain...

Hier, certains téméraires pilotes du TT ont eu droit à trois courses : outre le SSP et le LTW décalés d'un jour, se tenait également l'unique épreuve de Superstock. Mais pour pouvoir faire rouler tout le monde (side-car et motos électriques en prime), les courses ont été drastiquement raccourcies.

Seconde course Supersport

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - savent que la première manche de Supersport avait été stoppée à la fin du deuxième tour à cause de la pluie. Or la seconde manche n'a malheureusement pas été plus longue.

Grande différence avec lundi toutefois : les pilotes savaient dès le départ qu'ils s'élançaient pour deux boucles au lieu de quatre, signifiant ainsi qu'ils n'auraient pas à faire de ravitaillement et qu'ils devaient - pouvaient - tout donner... en se méfiant cependant de quelques zones restées humides !

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Le premier tour a été animé principalement par Peter Hickman sur sa Daytona 675, James Hillier et Dean Harrison sur leur ZX-6R : les trois hommes se battaient à coups de dixièmes de seconde sur chaque secteur pour figurer en tête de la course feuille des temps !

Dans ce premier tour, on notait l'abandon d'Ian Hutchinson, trahi par sa Honda officielle. Pas de chance pour le pilote miraculeux (5 victoires en 5 courses au TT 2010) et miraculé (il passe ses vitesses avec le pied droit suite à un effroyable accident), qui ne pouvait toutefois pas convoiter la victoire ni même le podium...

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Au début du deuxième tour, Harrison prenait le commandement, toujours suivi - voire égalé - par Hickman. Hillier cédait alors un peu de terrain... ou de temps en fait, puisque les pilotes roulent avant tout contre le chrono au Tourist Trophy ! Le local Cummins, le privé Coward et le vainqueur de la première course Johnston complétaient le Top 6.

Le sprint final - ou plutôt le final du sprint - s'est joué entre les deux meilleurs pilotes du moment, Hickman et Harrison, le premier ne comptant que 0,3 seconde d'avance à Ballaugh et à Ramsey, puis 0,9 sec à Bungalow. À l'affût de la moindre petite erreur ou frayeur, Hillier se tenait toujours à une poignée de secondes du duo de tête.

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

C'est dans le dernier tiers du parcours que Hickman est parvenu à se défaire - légèrement - de son adversaire, battant finalement Harrison de tout juste 3,3 secondes. Hillier confirme son expertise en 600 cc et monte de nouveau sur le podium SSP, cette fois à la troisième place (2ème en SSP1).

"J'ai tellement donné pour essayer de gagner une course de Supersport ici, et je n'étais pas loin lundi, que je suis ravi de l'obtenir aujourd'hui", se réjouissait Hickman après la course, remerciant tout spécialement Triumph pour son appui particulier cette année "qui a fait une grande différence".

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

"La moto était top, absolument géniale", insiste Hicky : "je n'ai eu qu'à me sortir les doigts dans les premiers secteurs", sur lesquels son principal rival, Dean Harrison, se montre toujours extrêmement véloce quelle que soit sa moto.

"J'avais déjà roulé à 128 mph en Supersport, mais étant donné le manque de roulage c'est assez spécial. Je n'ai fait que six tours sur cette moto pendant toute la quinzaine de compétition", souligne Hickman, auteur d'une seconde victoire sur ce TT2019... Mais ne dit-on pas "jamais deux sans trois" ?

Course Superstock

Lancée en fin de journée, l'épreuve STK a été remportée bien plus facilement par Peter Hickman. "J'ai été très fort dans la catégorie Superstock ces deux dernières années", constate le n°60, prétextant que "BMW fait une excellente moto et le team la prépare très bien".

Cet hiver pourtant, l'équipe Smiths a reçu la toute nouvelle S1000RR : il n'était pas garanti que leur pilote soit immédiatement performant au guidon de la nouveauté BMW 2019, si ? Le fait est que dès sa première sortie, à la North West 200 il y a trois semaines, Hickman s'était imposé...

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

"Tout le mérite revient à l'équipe pour avoir fait en sorte qu'elle fonctionne si bien dès sa sortie de la boîte. Elle était géniale à rouler ici, sous le soleil", note le pilote BMW qui avait préféré de ne pas participer à la course Superbike de la NW200 à cause de la piste mouillée et des risques encourus.

Mais Peter s'est-il seulement rendu compte que les routes de l'Ile de Man étaient enfin complètement sèches hier en toute fin d'après-midi ? Le Journal moto du Net en doute fortement, tant "Hicky" a survolé l'épreuve et vaporisé la concurrence...

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Parti extrêmement fort, Hickman comptait déjà neuf secondes d'avance sur son meilleur ennemi, Dean Harrison, à la fin du premier tour. La course étant réduite à trois tours au lieu de quatre, la direction avait décidé d'établir le ravitaillement à la fin de cette première boucle.

Le passage aux stands a malheureusement coûté cher à James Hillier, alors troisième aux commandes de sa ZX-10R n°5 : un excès de vitesse dans la pit-lane lui valait une pénalité de 30 secondes. Michael Dunlop en profitait pour monter provisoirement sur le podium, le premier de cette année pour le nord-irlandais !

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Un tour plus tard, juste avant le ravitaillement, l'avance de la BMW n°60 sur la Kawasaki n°2 culminait à 16,5 sec ! Heureusement pour les spectateurs, la lutte pour la troisième marche du podium était nettement plus serrée : David Johnson et sa Honda officielle n°9 remontait progressivement sur la BMW n°6...

Confortablement installé en tête, Hickman se serait beaucoup amusé en fin de course : "je n'ai pas l'impression de devoir trop attaquer sur la Superstock. J'avais un petit matelas d'avance sur les deux derniers tours et j'ai pu "cruiser" en quelque sorte"... A 211,5 km/h de moyenne tout de même dans le dernier tour, NDLR !

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Dans l'incapacité de mettre la pression sur Hickman, Harrison assurait une solide deuxième place, comme en Supersport. "Deano" attend avec impatience la finale du Tourist Trophy 2019 pour prendre sa revanche : la Senior TT sera la seule épreuve 2019 à se dérouler comme prévu sur six tours.

La troisième place du Superstock était finalement arrachée par David Johnson dans le dernier secteur du dernier tour. Un véritable exploit de la part de l'australien qui grimpe sur son premier podium au TT, en battant Michael Dunlop "himself" de deux minuscules dixièmes de seconde !

Course Lightweight

Plus tôt dans l'après-midi, ce même Michael Dunlop avait repris confiance en s'imposant dans la course des Lightweight (ou Supertwin). Car jusqu'alors, dans les principales catégories, "MD" n'avait pas particulièrement brillé au TT 2019 : 6ème en SBK1 et 5ème en SSP1 lundi, de nouveau 6ème en SSP2 jeudi matin...

"Je commençais à croire que je ne me battrai jamais plus pour les trois premières places, sans parler de la victoire", avouait Dunlop après la course LTW. "La semaine a été dure. J'ai lutté pour passer du temps sur la piste et ma blessure au poignet m'a également embêté".

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Moto-Net.Com imagine aussi qu'une autre blessure plus profonde encore a pu déstabiliser, éventuellement brider le fils du regretté Robert et neveu du légendaire Joey : l'absence de son grand frère William, décédé sur la Skerries 100 en juillet dernier...

À l'instar du Supersport, la course Lightweight était limitée à deux tours au lieu de quatre. Un nouveau sprint donc, qui a opposé dès les premiers kilomètres Michael Dunlop sur sa Paton n°6 à Jamie Coward sur sa KTS n°15. Les coéquipiers du team KMR, Johnson et Johnston (!), se disputaient la troisième place.

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Vainqueur à la North West 200 dans cette originale mais très officielle catégorie, Stefano Bonnetti convoitait à mi-parcours le podium occupé par Lee Johnston, tandis que Gary Johnson s'inclinait face à Paul Jordan. Mais l'italien n'a pu attaquer Johnston, ni se défendre face à Jordan... et au vétéran Michael Rutter !

Devancé jusqu'au deuxième passage dans la bourgade de Ramsey, Dunlop repassait en tête de la course dans la partie montagneuse et très roulante du tracé. Le nord-irlandais bouclait son second tour à un trois dixièmes de seconde du record... qu'il avait lui-même signé durant sa victorieuse course l'an dernier !

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Jamie Coward décrochait une magnifique deuxième place à seulement 1,3 seconde du vainqueur. Relégué à 25 secondes de Dunlop, Lee Johnston confirmait toutefois son extrême habileté aux commandes des "petites" motos et grimpait lui aussi sur le podium, son second de la semaine.

Cette deuxième victoire de rang en Lightweight est la 19ème victoire de Michael Dunlop au Tourist Trophy. Il consolide ainsi la troisième place dans la liste des pilotes les plus victorieux, derrière John McGuinness (23) et Joey Dunlop (26) mais devant Dave Molyneux (17) et Ian Hutchinson (16).

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Engagé par Norton cette année aux côtés du "seigneur" John McGuinness (23 victoires au compteur) et du prometteur Davey Todd (deuxième débutant le plus rapide de l'histoire du TT derrière un certain Hickman), Peter Hickman justement n'a pas été en mesure de jouer la gagne. Mais il sera de retour aux avant-postes pour la finale Superbike, la Senior TT... A suivre sur MNC : restez connectés.

Pour conclure cette deuxième journée de course sur l'Ile de Man, notons enfin les trois Top 20 réalisés par notre compatriote Xavier Denis aux commandes de ses machines préparées par l'équipe Optimark Road Racing. Félicitations également à Morgan Govignon et Nicolas Pautet qui ont dignement représenté les "Frenchies" sur l'Ile de Man !

Résultats Tourist Trophy 2019

Course Supersport 2 (jeudi 6 juin)

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Course Superstock (jeudi 6 juin)

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

Course Lightweight (jeudi 6 juin)

Tourist Trophy 2019 : Hickman et Dunlop brillent en deuxième journée

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 13 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...