• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST OFFICIELS - REPUBLIQUE TCHEQUE
Paris, le 8 août 2017

Rossi domine d'une courte tête les essais officiels d'après course à Brno

Rossi domine les essais officiels post-Brno

Valentino Rossi peut décidément nourrir de profonds regrets quant à sa mauvaise stratégie pendant le Grand Prix de République tchèque 2017, terminé 4ème suite à un changement de moto trop tardif… L'italien s'est en effet montré le plus rapide lors des tests officiels qui se sont tenus hier lundi sur le sec, soufflant en toute fin de journée le meilleur temps au vainqueur de la course, Marc Marquez !

Imprimer

Le "Doctor" et son coéquipier Viñales (3ème) ont profité de ces essais pour étrenner un nouveau carénage, qui dissimule dans sa partie avant quatre petites ailettes latérales. Rossi, qui a signé son meilleur temps avec l'ancien carénage, a expliqué que ce nouvel appendice aérodynamique apportait de réels effets positifs, notamment en réduisant la propension aux wheelings de la Yamaha. 

Pour autant, les deux officiels Yamaha ne pensent pas utiliser cette nouveauté dimanche prochain en Autriche car elle leur fait perdre en vitesse de pointe. Or, le profil ultra-rapide du circuit de Spielberg favorise les motos véloces : Andrea Iannone y a atteint les 186,9 km/h de moyenne au tour (!) lors de sa pole décrochée l'an passé, la veille de signer sa première victoire sur Ducati devant Dovizioso ! En revanche, Rossi pense exploiter dès la semaine prochaine la nouvelle fourche Öhlins en carbone découverte hier, dont il loue l'efficacité et les bénéfices tirés de sa légèreté. 

Cette nouvelle fourche, déjà utilisée par Ducati, a aussi été étrennée par Marc Marquez qui s'en dit lui aussi satisfait. Le tenant du titre, leader du championnat avec 14 pts d'avance, s'est in extremis fait souffler le meilleur temps par Rossi pour seulement 0,018 sec ! L'officiel Honda, comme d'autres pilotes, a par ailleurs testé des pneus développés par Michelin pour la saison prochaine.

Quatrième de ces essais pots-GP à 0,380 sec, Jorge Lorenzo confirme son surcroît d'aisance avec sa Ducati munie de ses impressionnants carénages. De quoi alimenter les regrets du majorquin, 15ème en course dimanche suite à un cafouillage de son team qui l'a fait revenir aux boxes alors que sa seconde moto en pneus slicks n'était pas prête ! 

"Les erreurs, ça arrive : j'en ai commis quelques-unes, cette fois c'est l'équipe", a sportivement commenté Lorenzo, qui est rentré aux stands en première position pour en ressortir.... au 18ème rang après avoir patienté de longues secondes ! Comble de malchance, les réglages apportés sur sa Ducati étaient de plus très perfectibles :  les suspensions de sa moto étaient en effet tarées pour des conditions à à mi-chemin pour une piste sèche ou humide…

Le nouveau carénage Ducati approuvé par Lorenzo et Dovizioso

Johann Zarco, dernier à regagner les stands et 12ème en course, décroche le 6ème temps de cette séance d'essais officielle sur sa M1 Tech3 dépourvue de nouveautés à tester. Le français a préféré se concentrer sur ses réglages châssis, à l'inverse de son coéquipier Jonas Folger (8ème), qui a étrenné avec satisfaction un cadre différent qu'il souhaite utiliser dès la prochaine course. 

Suzuki a profité de ces essais pour faire tester à Andrea Iannone la nouvelle version du châssis déjà adoptée par Rins, en espérant aider l'italien dans sa recherche d'une meilleure façon de freiner la GSX-RR et de l'inscrire en courbes. Aleix Espargaro a de son côté essayé des nouveautés tous azimuts sur l'Aprilia : une boîte à air, un moteur, un échappement, mais aussi une boîte de vitesses ainsi qu’un bras oscillant ! L'espagnol termine cette séance à la 10ème place, juste devant Andrea Dovizioso qui s'est à son tour familiarisé avec le nouveau carénage dévoilé par Ducati à Brno.

Ce carénage très élaboré apporte beaucoup de satisfaction à Lorenzo, qui apprécie l'appui supplémentaire qu'il génère sur l'avant : cette caractéristique rassure le majorquin, dont le style coulé exige beaucoup de confiance sur l'angle.  En revanche, cet élément pénalise la vitesse de pointe de la Ducati, d'environ 5 à 7 km/h selon les estimations du n°99. Danilo Petrucci, qui l'a aussi testé ce week-end à Brno, a d'ailleurs préféré s'en passer pour la course, jugeant ses bénéfices inférieurs à ses contraintes.

Andrea Dovizioso, troisième du championnat à 21 pts de Marquez, avait pour ces raisons préféré le laisser de côté pour la course, jugeant plus prudent de le tester en dehors d'un Grand Prix.  Après l'avoir découvert hier, l'italien s'en dit très satisfait et pense même l'utiliser dès dimanche prochain pour le GP d'Autriche 2017....

"Ducati Corse a accompli de l’excellent travail, car il n’était pas simple de recréer l’effet des ailerons avec le nouveau règlement", explique le n°4. "Mais comme toujours, il y a des avantages et des inconvénients au sujet du pilotage et du ressenti. À mon avis, il sera utile sur certains tracés et je pense qu’il sera un atout en Autriche". Suffisant pour reproduire  en fin de semaine le doublé gagnant réalisé par Ducati à Spielberg l'an passé ?

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Compte rendu et classements du GP d'Australie MotoGP 2017 

Marc Marquez fait un grand pas supplémentaire vers son 4ème titre en MotoGP grâce à sa magnifique victoire au GP d'Australie 2017 - sa 6ème cette saison - devant Rossi et Viñales. Johann Zarco, sacré rookie de l'année à Phillip Island, termine au pied du podium cette 15ème course très virilement disputée ! Résumé MNC et résultats.
WSBK Espagne (2) : doublé de Rea à Jerez, triplé de Kawasaki en WorldSBK

Pistonnés par Ducati hier, Jonathan Rea et sa Ninja ont nettement dominé la deuxième manche du WSBK 2017 à Jerez. Grâce à la magistrale victoire de son n°1 sur les Panigale n°33 et n°7, Kawasaki remporte à son tour son troisième titre mondial consécutif.
Compte rendu et classements du GP d'Australie Moto3 2017 (Mir titré)

Joan Mir scelle par une victoire au GP d'Australie 2017 - sa neuvième en Moto3, un record - son premier titre mondial en Grands Prix moto. Le majorquin de 20 ans n'a pas tremblé sous l'enjeux malgré des conditions météo compliquées à l'origine d'une interruption de course à sept tours de l'arrivée. Résumé MNC et résultats.
WSSP Espagne : Sacrés Caricasulo et Cluzel, Mahias presque titré

Talonné par Jules Cluzel durant la majeure partie de la course Supersport, Federico Caricasulo a du batailler jusqu'au bout pour l'emporter à Jerez. Son coéquipier - notre autre compatriote ! - Lucas Mahias termine cinquième et assure pratiquement son sacre... Pratiquement.
55 400 motos et scooters volés en France en 2016

Bonne nouvelle : la fréquence des vols de deux-roues motorisés en France poursuit sa baisse en 2016 puisque le ministère de l'intérieur recense 55 400 motos ou scooters dérobés contre 57 699 en 2015. Mauvaise nouvelle : ce fléau intervient encore toutes les 10 minutes, surtout dans les grandes villes ! Explications.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.