• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÉTHYLOTESTS ANTI-DÉMARRAGE
Paris, le 24 novembre 2016

Poivrots au volant : un éthylotest anti-démarrage pour continuer à conduire

Poivrots au volant : un éthylotest anti-démarrage pour continuer à conduire

Les alcoolos, poivrots et autres pochetrons de trois départements "pilotes" pourront bientôt récupérer leur permis de conduire et continuer à rouler, à condition d'installer un éthylotest anti-démarrage (EAD) dans leur véhicule... Ça s'arrose ?

Imprimer

A partir du 1er décembre 2016, les conducteurs dont le permis a été "annulé ou suspendu pour cause d'alcoolémie au volant" dans trois départements français (la Drôme, la Marne et le Nord) pourront continuer à rouler en toute légalité grâce à un permis temporaire, à condition de se soumettre à un "suivi médico-psychologique" et d'utiliser "un éthylotest anti-démarrage (EAD) sur leur véhicule".

Jusqu'à présent, les contrevenants dans cette situation devaient obtenir "un avis favorable de la commission médicale de la préfecture" afin de récupérer leur permis de conduire, tandis que l'EAD (déjà obligatoire dans les autocars depuis 2015) n'était imposé que dans un cadre judiciaire en cas de condamnation (composition pénale, peine complémentaire ou alternative à l'emprisonnement). Le gouvernement précise désormais les conditions de délivrance de ce permis temporaire et "élargit au cadre médico-administratif la possibilité de recourir à un EAD".

"Usagers de la route qui ont des difficultés à dissocier alcool et conduite"...

Grâce à cet éthylotest anti-démarrage (EAD), "le conducteur ne pourra pas démarrer son véhicule s'il a dépassé le taux d'alcool autorisé" (0,25 mg par litre d'air expiré et 0,1 mg pour les personnes qui ont un permis probatoire), espère le gouvernement qui n'a visiblement pas imaginé que quelqu'un d'autre pourrait souffler à la place du conducteur pour court-circuiter le dispositif et faire démarrer le véhicule...

Selon Sirac, qui distribue notamment l'EAD Alcolock V3, le conducteur doit souffler pendant 5 secondes. Si le taux d'alcool expiré est inférieur au seuil, il peut démarrer le véhicule. Si le taux est supérieur au seuil fixé et que l'appareil empêche le démarrage du moteur, "Alcolock propose un nouveau souffle au bout d'une minute" et "si le taux est à nouveau supérieur au seuil, l'appareil ne propose un nouveau souffle qu'après 30 minutes". Mais "quand le moteur a été coupé moins d'une demi-heure, il n'est pas nécessaire de souffler à nouveau".

D'autres acteurs du marché des éthylotests, comme Lion Laboratoires, proposent aussi leurs produits à la location.

L'arrêté du 30 octobre 2016, décidé en Comité interministériel de la sécurité routière le 2 octobre 2015 (lire MNC du 2 octobre 2015 : 22 mesures pour endormir les Français) et publié le 22 novembre 2016, élargit donc au cadre médico-administratif la possibilité de recourir à un EAD pour les pochtrons "usagers de la route qui ont des difficultés à dissocier alcool et conduite" (ça c'est de la formulation !). "Cette mesure est également un moyen de lutter contre la conduite sans permis pour ceux qui ont un problème avec l'alcool", poursuit de son côté la Sécurité routière en soulignant que "le suivi médico-psychologique est utilisé avec succès à l'étranger pour éviter la récidive une fois que l'obligation de l'EAD a été levée pour la personne".

Dans la Drôme (26), la Marne (51) et le Nord (59), les médecins agréés de la commission médicale de la préfecture pourront donner au préfet un avis favorable à la restitution d'un permis de conduire sous ces deux conditions :

  1. "L'usager devra faire installer volontairement, à ses frais, un dispositif homologué d'anti-démarrage électronique dans le véhicule qu'il conduit" (autour de 1000 euros, NDLR)
  2. "Il devra accepter un suivi médico-psychologique dans un établissement spécialisé en addictologie"

Sur le fondement de cet avis médical, le préfet du département délivrera alors aux "usagers de la route qui ont des difficultés à dissocier alcool et conduite" (on ne s'en lasse pas !) un permis de conduire d'une durée temporaire. Une "mention spécifique indiquant l'obligation d'EAD apparaîtra sur le permis, afin de permettre le contrôle par les forces de l'ordre", précise la Sécurité routière. 

"L'usage quotidien d’alcool apparaît relativement uniforme sur le territoire"

Ce test grandeur nature dans les trois départements sera ensuite "évaluée en vue de son extension à l'ensemble du territoire national à partir du 1er janvier 2019", prévoit le gouvernement qui entend "lutter efficacement contre la récidive de conduite sous l'emprise de l'alcool tout en permettant, notamment en vue de l'exercice d'une activité professionnelle, la conduite à certains usagers sans risque pour les autres".

Rappelons enfin que selon l'Atlas des usages de substances psychoactives publié par l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) en 2013, "l'usage quotidien d’alcool apparaît relativement uniforme sur le territoire", mais que "le Languedoc-Roussillon se distingue par une proportion d'usagers quotidiens de boissons alcoolisées atteignant 17%" tandis que "les régions Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais et Pays-de-la-Loire se distinguent aussi par une proportion élevée de buveurs quotidiens".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Présentation en direct de la nouvelle moto Custom BMW R18

Les "bikers" ont rendez-vous ce vendredi 3 avril 2020 sur la chaîne YouTube de BMW Motorrad pour découvrir la - leur ? - R18. La première moto du constructeur allemand équipée de l'inédit flat-twin de 1,8 litre de cylindrée sera révélée à 20h précises...
AMV offre un mois de cotisation à ses assurés moto et auto

L'assureur moto AMV, dont plus de 300 collaborateurs sont en télétravail depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, offre à ses 700 000 assurés un mois de cotisation sur leur assurance. Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Bagster fabrique des masques pour lutter contre le coronavirus

Face à la scandaleuse, incompréhensible, impardonnable pénurie de masques en France, Bagster a décidé d'agir ! L'équipementier moto basé à La Ferté-Macé (Orne) lance la production de 2000 masques en tissus, lavables, à l'attention des personnes qui luttent en première ligne contre le Covid-19. Explications.
Société 1 commentaire
Covid-19 : les salons moto dans la tourmente du coronavirus ?

Quelles seront les conséquences de cette crise sanitaire inédite sur les salons de la moto ? BMW Motorrad a déjà pris des mesures drastiques sur ses activités promotionnelles : la branche moto du constructeur allemand fera l'impasse sur les salons de la moto Intermot de Cologne (Allemagne) et Eicma de Milan (Italie) à cause du coronavirus... Explications.
KTM annule sa participation à tous les salons moto 2020

KTM annonce à son tour son retrait des salons moto 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La marque autrichienne - confrontée au recul de ses activités - enjoint les organisateurs à envisager un report en 2021. Explications.
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 12 commentaires
Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
MotoGP 2020 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...