• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 7 juin 2016

Permis moto : A2 obligatoire pour tous les futurs motards !

Permis moto : A2 obligatoire pour tous les futurs motards !

Nouveau coup de massue réglementaire pour le secteur de la moto, en particulier celui des motos-écoles : l'accès direct dès 24 ans au permis moto A disparaît ! Il est désormais obligatoire de passer le permis A2 limité à 47,5 ch (35 kW) pendant deux ans, avant de pouvoir suivre une formation payante de sept heures. Et ce, quel que soit son âge,…

Imprimer

Nouveau coup de massue réglementaire pour le secteur de la moto, en particulier celui des motos-écoles : l'accès direct dès 24 ans au permis moto A disparaît ! Il est désormais obligatoire de passer le permis A2 limité à 47,5 ch (35 kW) pendant deux ans, avant de pouvoir suivre une formation payante de sept heures. Et ce, quel que soit son âge, comme l'annonçait MNC en janvier dernier !

Si cette mesure était prévue depuis le Comité interministériel de sécurité routière (CISR) d'octobre 2015, les professionnels du secteur espéraient un peu de répit avant son arrivée effective, attendue par certains pour l'an prochain (2017)...

Il n'en sera finalement rien : le décret n°2016-723 du 31 mai 2016 publié au Journal officiel, applicable dès le 1er juin (2016, oui !), officialise la suppression du "passage de l'épreuve pratique de la catégorie A du permis de conduire en conditionnant la possibilité de conduire une moto d'une puissance supérieure à 35 kW à une formation complémentaire qui ne pourra être suivie qu'à l'issue d'une période de deux ans après l'obtention du permis de conduire de la catégorie A2".

Entrée en vigueur dès le 1er juin... 2016 !

Par conséquent, les primo-accédants, quel que soit leur âge, ne pourront plus se mettre à la moto en passant directement le permis A (grosse cylindrée, sans limitation de puissance). Même un futur motard de 40 ou 50 ans devra débuter par le permis A2, puis faire ses armes sur une moto de 47,5 ch pendant deux ans.

A cette contrainte qui risque de refroidir un certain nombre de conducteurs (auto) expérimentés, s'ajoutera ensuite l'agacement de devoir suivre la formation obligatoire de sept heures à l'issue de la période probatoire de deux ans. Une formation doublement contraignante puisque chronophage et payante !

Pour les motos écoles, c'est à coup sûr des candidatures en moins, tandis que les constructeurs vont aussi enregistrer une légère baisse des ventes. Certes, cette mesure peut sembler sensée : même si un débutant de 50 ans est certainement plus posé et prudent qu'à 20 ans, son manque d'expérience est tout aussi important. Le placer sur une moto de forte puissance dès ses premiers tours de roues n'est donc pas forcément idéal, d'autant que le bridage des 106 ch n'existe - heureusement - plus. Serait-ce pour cette raison que le gouvernement s'est hâté d'imposer le A2 pour tous ?

Nouveau bâton dans les roues

Le secteur de la moto n'avait pourtant pas besoin qu'on lui jette ce nouveau bâton dans les roues... La formation de sept heures pour les 125 (à l'origine d'un brutal dévissage des ventes dans cette catégorie) et la réforme du permis moto avec la mise en place du A2 avaient déjà provoqué suffisamment de dégâts comme cela. Non ?

La vie du motard français ne cesse de se compliquer : après l'emport obligatoire d'un gilet jaune, voilà poindre l'interdiction d'accès dans Paris aux motos - pas si - anciennes... Le port obligatoire des gants se profile également, tandis que l'ombre du contrôle technique plane toujours. Et l'on peut s'attendre à ce que leurs mises en place soient bien plus rapides que celle du rétrofit !

Pour permettre aux motos écoles d'absorber plus facilement cette nouvelle épine dans leur botte, l'Etat leur accorde gracieusement "à titre transitoire", une période de six mois pour changer leur parc de motos. Jusqu'au 31 décembre 2016, les établissements de formation pourront "utiliser des véhicules de la catégorie A pour assurer la formation nécessaire à l'obtention de la catégorie A2".

Enfin, maigre consolation, pendant les six prochains mois les candidats ayant fait leur demande avant la parution de ce décret pourront accéder au permis A, à condition d'être âgé de plus de 24 ans comme l'exigeait la précédente réglementation.  Encore heureux !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 2 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...